Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2015 5 11 /12 /décembre /2015 17:41

C'est ça…

Ayons peur !

Restons chez nous !

Chez nous la fraaaaance…

 

Et bien, certainement pas à la Ferme du Bonheur, ah ça non ! Oh que non !

 

Si j'ai longtemps cru que j'aurais 17 ans pendant quelques milliards d'années... après avoir perdu une roue, un rétroviseur, percé une durite, froissé une aile… et perdu père et mère, j'ai naguère totalement réalisé que j'allais mourir... Et bien en attendant, je tiens table ouverte, danse beaucoup, engueule mes «représentants (sic!) politiques (re-sic!)»… et plante des arbres!
 

Et comme signe de l'optimisme indécrottable (et activiste!) de la Ferme du Bonheur, le premier agneau de la saison est né une heure avant le spectacle dimanche dernier, lundi des jumeaux, hier un autre, ce matin encore... Et encore un autre petit bonheur, samedi prochain après le spectacle, Anne-Cécile DANIEL, chercheuse à AgroParisTech nous fait une petite conférence sur son travail sur l'agriculture urbaine, dont la Ferme du Bonheur est un des ses terrains d'étude favoris ; on en entendra des bonnes sur la panique officielle de pollution des sols «urbains» et –je vous le donne en mille– les grâces de la Ferme du Bonheur à nettoyer tout ça ;-) Et jamais 2 sans 3, ultime Bonheur de ce dernier week-end après 3 mois avec Jean Giono…

Ah mince ! Non, quatre Bonheurs : enfin une journaliste, et un bel article ! Merci Marie-Jo ! Et en plus tu nous balances sur France Culture. Tu touches minouche ! Le lien - cliquez  ici

Roger

 

AgroParisTech & la Ferme du Bonheur discutent des enjeux de l'agriculture urbaine autour de la contamination des sols.

On profite de l'avant dernière représentation de «l'homme qui plantait des arbres», pour faire le point sur nos plantations à nous et nos ambitions pour faire face aux contaminations de nos sols. Depuis presque un an, on bosse avec AgroParisTech pour mieux comprendre ce vaste et complexe sujet qui soulève d'importants enjeux dans ce « pas si nouveau » domaine de l'agriculture urbaine. On se fait osculter comme chez le docteur, on nous prend nos vers de terre, des échantillons de sol, des morceaux de légumes. Ca dissèque, soupèse, manipule, passe au mixeur. Les resultats sont là, il est temps d'en parler…

 

RECAPITULONS : 

>>> L'homme qui plantait des arbres

Samedi 12 décembre à 15h35 

Dimanche 13 décembre à 15h36

12/15€ - gratuit pour les enfants de - de 12 ans 

 

>>> Conférence : Agriculture urbaine & contamination des sols

Samedi 12 décembre à 18h après le spectacle

Samedi 12 et Dimanche 13 décembre 2015

Partager cet article

Published by La Ferme du Bonheur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Ferme du Bonheur
  • La Ferme du Bonheur
  • : La Ferme du Bonheur est une cellule de recherche et de réflexion sur l’Homme et la Terre qui utilise la culture sous toutes ses formes (théâtre, musique, danse, arts plastiques, cinéma…) mais aussi l’action sociale et la pédagogie…ou encore l’urbanisme, l’architecture, l’environnement, l’agriculture, l’écologie…
  • Contact

Livre

La Ferme du Bonheur

http://www.actes-sud.fr/sites/default/files/couv_jpg/9782742763894.jpg

Edition Acte Sud

Disponible chez :

Piceminister

Amazon

Recherche

NDLR

La culture, mot et concept est d’origine romaine. Le mot "culture" dérive de « colere » - cultiver, demeurer, prendre soin, entretenir préserver - et renvoie primitivement au commerce de l’homme avec la nature en vue de la rendre propre à l’habitation humaine. En tant que tel, il indique une attitude de tendre souci, et se tient en contraste marqué avec tous les efforts pour soumettre la nature à la domination de l’homme.

Hannah Arendt, La crise de la culture.