Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2016 1 02 /05 /mai /2016 14:46

THEATRE | DANSE | IMAGE

du samedi 14 au vendredi 20 mai 2016 à 21H (relâche le lundi)

"Marie ou la chambre claire" d'après Robert Walser


"Marie" est une nouvelle de Robert Walser, publiée dans Poetenleben en 1917.

Dans le lointain du théâtre, entre enquête et labyrinthe, on retrouve des bribes de cette histoire : un narrateur est attiré par une jeune femme qui semble vivre dans la forêt. Elle se dit, d'un trait, après l'amour, dans un geste d'abandon tel qu'il ne peut que provoquer un vertige et faire douter de sa véracité.
Investigation sur le portrait, cette composition s'appuie sur une partition chorégraphique faite de gestes quotidiens, seul ADN d'une identité possible, mais aussi sur la projection d'images et de photographies. C'est l'image de soi, le geste de se dire et, par extension, le processus de fixation d'une présence que nous interrogeons : le portrait conserve mais ment déjà, parle déjà d'un révolu, d'un mort, d'un spectre...

Avec : Marie-Geneviève L'Her, Jean-François Favreau et Michel Courret
+ d'infos sur la compagnie l'homme ivre ICI

Tarifs : 15€ / 10€ / groupe nous consulter - Réservations : 01 47 24 51 24
Vous êtes les bienvenus à partir de 19h30 pour prendre un verre, grignoter

Partager cet article

Published by La Ferme du Bonheur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Ferme du Bonheur
  • La Ferme du Bonheur
  • : La Ferme du Bonheur est une cellule de recherche et de réflexion sur l’Homme et la Terre qui utilise la culture sous toutes ses formes (théâtre, musique, danse, arts plastiques, cinéma…) mais aussi l’action sociale et la pédagogie…ou encore l’urbanisme, l’architecture, l’environnement, l’agriculture, l’écologie…
  • Contact

Livre

La Ferme du Bonheur

http://www.actes-sud.fr/sites/default/files/couv_jpg/9782742763894.jpg

Edition Acte Sud

Disponible chez :

Piceminister

Amazon

Recherche

NDLR

La culture, mot et concept est d’origine romaine. Le mot "culture" dérive de « colere » - cultiver, demeurer, prendre soin, entretenir préserver - et renvoie primitivement au commerce de l’homme avec la nature en vue de la rendre propre à l’habitation humaine. En tant que tel, il indique une attitude de tendre souci, et se tient en contraste marqué avec tous les efforts pour soumettre la nature à la domination de l’homme.

Hannah Arendt, La crise de la culture.