Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
  • Ce dimanche 26 février au Champ de la Garde sur le P.R.É !!! (23/02/2012)
    Et hop ! Quatre mètres de muret en pierres sèches ! 80 m² défrichés à la pâture ! Vingt mètres de plessis nouveau ! Le réseau francilien de permaculture qui vient faire des propositions ! Le goûter autour du feu, dans la torpeur du travail réalisé et...
  • Ce dimanche 19 février au Champ de la Garde sur le P.R.É !!! (16/02/2012)
    Mince, il gelait encore à pierre fendre dimanche dernier, on pensait avoir épuisé tous les chantiers possibles, nettoyage, feu de broussaille, fumassage… tant la terre était dure, même le fumier était gelé! Et on était 19, et on a quand même trouvé à...
  • Ce dimanche 12 février au Champ de la Garde sur le P.R.É !!! (09/02/2012)
    Nous étions 18 dimanche dernier, 18 à braver le froid, certes, mais à jouir du paysage splendide que la neige offrait à notre bien aimé Champ de la Garde. Nous avons brûlé les dernières broussailles d’épineux, fini la réfection de la haie entre le maraîcher...
  • Ce dimanche 5 février au Champ de la Garde sur le P.R.É !!! (02/02/2012)
    « Eh les gars ! Y’a Marie-Claude » !!! Et allez! C’est reparti pour ce dimanche 5 février! Se balader, se marrer, travailler, goûter… … ailleurs! Pas grand monde dimanche dernier, pourtant, le soleil déchirait enfin cette croûte grise depuis plusieurs...

Présentation

  • : La Ferme du Bonheur
  • La Ferme du Bonheur
  • : La Ferme du Bonheur est une cellule de recherche et de réflexion sur l’Homme et la Terre qui utilise la culture sous toutes ses formes (théâtre, musique, danse, arts plastiques, cinéma…) mais aussi l’action sociale et la pédagogie…ou encore l’urbanisme, l’architecture, l’environnement, l’agriculture, l’écologie…
  • Contact

Livre

La Ferme du Bonheur

http://www.actes-sud.fr/sites/default/files/couv_jpg/9782742763894.jpg

Edition Acte Sud

Disponible chez :

Piceminister

Amazon

Recherche

NDLR

La culture, mot et concept est d’origine romaine. Le mot "culture" dérive de « colere » - cultiver, demeurer, prendre soin, entretenir préserver - et renvoie primitivement au commerce de l’homme avec la nature en vue de la rendre propre à l’habitation humaine. En tant que tel, il indique une attitude de tendre souci, et se tient en contraste marqué avec tous les efforts pour soumettre la nature à la domination de l’homme.

Hannah Arendt, La crise de la culture.