Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mai 2014 5 23 /05 /mai /2014 18:29

Affiche PRE mai 2014

 

Vendredi 23 mai, 19h20… 40 minutes avant l’ouverture des portes au public pour « l’ennemi déclaré »…

 

L’industrie est telle que, entre les sessions de représentations Genet, dont vous êtes désormais au fait de la prolongation en juin, le tournage du film du même nom, le prochain Électro d’Bal ghetto-tropical de 12h à 22h jeudi prochain, les finitions des travaux pour le loft d’Hélène avec vue sur jardin de 2.5 hectares et celles pour la Serre Versaillaise au cœur de la Ferme, les derniers contrats à signer pour le festival sur la Nouvelle-Orléans, etc., etc. etc. ; que, disions-nous, nous avions complètement oublié d’annoncer ce qui est devenu coutumier, que l’on prend même pour acquis tellement vous êtes nombreux :

 

LES DIMANCHES A LA FERME !

 

11h30 avec le Brunch

15h avec la transhumance jusqu’au Champ de la Garde

 

C’est réparé ! Ouuuuuf !

________________________________________________________________

Prochainement à la Ferme du Bonheur

 

Tous tous tous les dimanches : Rendez-vous à 15h pour aller au Champ de la Garde sur le P.R.É

  

Jeudi 29 mai de 12h à 22h : Électro d’Bal « en mai, fais ce qu’il te plait » avec Mosca Verde, Uproot Andy, Trimaps, Julio Inti aka Laroyé.

 

Du Vendredi 31 mai au dimanche 1er juin : Le Rendez-vous aux Jardins ! ! ! Cette année, gros et grand rdv de tous les écolos internationaux, énervés par les escrocs agro-financiers qui se battent avec les meilleures armes : la fête, le travail, le don ! ! !

 

Samedi 14 juin de 12h à 22h : Fête de soutien à la Ferme du Bonheur

 

Samedi 28 juin de 12h à 22h : Teuf électro à La Ferme du Bonheur

 

Tout l’été : festival Nouvelle-Orléans. Avec le Preservation Hall Jazz Band, The Trio (Georges Porter Jr., Johnny Vidacovich, June Yamagishi), The Treme Brass Band, Quintron & Miss Pussycat, Nicky Da B, Rusty Lazer… + projection des documentaires et conférence de Kevin McCaffrey, projections de “Les Bêtes du Sud Sauvage”, “Trouble The Water”, « Belizaire » + Cuisine créole, cajun, NOLA… etc. etc. etc.

 

Et toujours… toujours-toujours…

Du mardi au vendredi  12h>14h hors vacances scolaires, mais tous tous tous les dimanches en mode brunch 11h30>15h : Table d’Hôtes de la Ferme du Bonheur. Réserveeeeeeeeez ! ! !

 __________________________________________________

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!! 

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze. 

En voiture, tant pis pour vous ! 

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze… 

Partager cet article

Published by La Ferme du Bonheur - dans P.R.É
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Ferme du Bonheur
  • La Ferme du Bonheur
  • : La Ferme du Bonheur est une cellule de recherche et de réflexion sur l’Homme et la Terre qui utilise la culture sous toutes ses formes (théâtre, musique, danse, arts plastiques, cinéma…) mais aussi l’action sociale et la pédagogie…ou encore l’urbanisme, l’architecture, l’environnement, l’agriculture, l’écologie…
  • Contact

Livre

La Ferme du Bonheur

http://www.actes-sud.fr/sites/default/files/couv_jpg/9782742763894.jpg

Edition Acte Sud

Disponible chez :

Piceminister

Amazon

Recherche

NDLR

La culture, mot et concept est d’origine romaine. Le mot "culture" dérive de « colere » - cultiver, demeurer, prendre soin, entretenir préserver - et renvoie primitivement au commerce de l’homme avec la nature en vue de la rendre propre à l’habitation humaine. En tant que tel, il indique une attitude de tendre souci, et se tient en contraste marqué avec tous les efforts pour soumettre la nature à la domination de l’homme.

Hannah Arendt, La crise de la culture.