Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 17:15

affiche PRE juillet

 

La France moissonne !

Ça y est ! Depuis lundi les Massey Ferguson et autres John Deere électroniques sillonnent les champs jour et nuit…

Et nous ? …

On aiguise nos faux, nos faucilles et nos serpettes !!!

 

Il faut bien ça pour récolter les précieux blés du Champ de Garde : de l’Amidonnier blanc à l’Amidonnier noir (des blés mésopotamiens cultivés par les premiers hommes) en passant par le Rouge du Roc, l’Engrain noir de Turquie, la Saissette de Provence, etc. , tous sont des blés anciens, paysans, rustiques, délaissés de l’agro-industrie.

 Nous les moissonnons pour mieux les ressemer et conserver ce patrimoine génétique inestimable !

Alors… venez heureux, nombreux !

Et comme toujours, la moisson sera une fête !

 

Aussi, la Table d’Hôtes ouvre ses portes avec le Brunch de Walter et Michel dès 11h30, Bar Chill sera ouvert jusqu’à 22h, tandis que "Totus" l’exposition du collectif lituanien ateate attend votre visite !

Ce qui est bien, c’est qu’on peut tout faire à la suite !

 

 

Prochainement à la Ferme du Bonheur

 

Tous tous tous les dimanches : Rendez-vous à 15h pour aller au Champ de la Garde sur le P.R.É  

 

Tout l’été !!! Du mercredi au vendredi de 16h à 22h et les samedis et dimanches de 15h à 22h : Chill Out et Bar Afterwork à la Ferme du Bonheur !!! Bière artisanale, ouiche lorraine, pétanque, chaises longues et cris de paons à l’ombre des tilleuls !

 

Jusqu’au 24 juillet : exposition « Totus » du collectif ateate.

 

Samedi 19 juillet : « Laissez les bons temps rouler – Part II bis » avec projection des documentaires et conférence du réalisateur Kevin McCaffrey

 

26 juillet Électro d’Bal « Pas de chassés-croisés » avec la Mamie’s Crew

 

 

Samedi 2 août : projection de « Belizaire The Cajun » de G. Pitre

 

Samedi 16 août : projection de « Trouble the Water » de T. Lessin

 

 

Et toujours… toujours-toujours…

Du mardi au vendredi  12h>14h hors vacances scolaires, mais tous tous tous les dimanches en mode brunch 11h30>15h : Table d’Hôtes de la Ferme du Bonheur.

 __________________________________________________

 

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!!  

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze. 

En voiture, tant pis pour vous ! 

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze… 

 

***

La Ferme du Bonheur 

220 avenue de la République 92000 Nanterre 

01 47 24 51 24 

contact@lafermedubonheur.fr 

Partager cet article

Published by La Ferme du Bonheur - dans P.R.É
commenter cet article

commentaires

Laura 17/07/2014 19:01

Quels sont les tarifs du brunch?

La Ferme du Bonheur 26/07/2014 14:19



11€ la petite formule, et 14€ la grande



Présentation

  • : La Ferme du Bonheur
  • La Ferme du Bonheur
  • : La Ferme du Bonheur est une cellule de recherche et de réflexion sur l’Homme et la Terre qui utilise la culture sous toutes ses formes (théâtre, musique, danse, arts plastiques, cinéma…) mais aussi l’action sociale et la pédagogie…ou encore l’urbanisme, l’architecture, l’environnement, l’agriculture, l’écologie…
  • Contact

Livre

La Ferme du Bonheur

http://www.actes-sud.fr/sites/default/files/couv_jpg/9782742763894.jpg

Edition Acte Sud

Disponible chez :

Piceminister

Amazon

Recherche

NDLR

La culture, mot et concept est d’origine romaine. Le mot "culture" dérive de « colere » - cultiver, demeurer, prendre soin, entretenir préserver - et renvoie primitivement au commerce de l’homme avec la nature en vue de la rendre propre à l’habitation humaine. En tant que tel, il indique une attitude de tendre souci, et se tient en contraste marqué avec tous les efforts pour soumettre la nature à la domination de l’homme.

Hannah Arendt, La crise de la culture.