Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 16:28

 

Affiche-carte-blanche-Abdoulaye-juillet-2014jpg.jpg

 

 

Beaucoup connaissant Abdoulaye Askia Traoré à la Ferme du Bonheur pour ses qualités de responsable bar durant les Électro d’Bal.

 

D’autres savent qu’il fut employé de l’association en tant que chargé de production audiovisuelle afin d’initier, d’aiguiller et d’assister Roger des Prés pour la réalisation du film « L’ennemi déclaré – Jean Genet trahi par Roger des Prés ».

 

En revanche, ils sont moins nombreux à savoir qu’Abdoulaye est un talentueux réalisateur, père du court-métrage « Nola » et du moyen « Nulle Part »… en attendant la concrétisation de son premier long.

 

C’est donc en toute confiance que nous lui laissons carte blanche ce vendredi 11 juillet pour la projection de courts-métrages de son choix.

 

Du cinéma de qualité, méconnu… et gratuit !

 

 

 

Liste films courts-métrages, Favela théâtre, Ferme du Bonheur 11 juillet 2014

Durée du programme : 2h30

Entrée gratuite. Bar, restauration…

 

PROGRAMME :

 

Szél – Le vent de Marcell Ivànyi, 6’36 -1996

Synopsis

Sur chaque image on trouve un point, un détail qui attire le regard. Un détail spécial, étrange, saillant. Ce détail prend un ton émotionnel, il détermine l'état du spectateur de la photo. Ce sentiment éveillé dirige son regard, aussi bien à l'intérieur de la photo qu'en dehors d'elle. Le film a été préparé à partir de la photo de Lucien Hervé, " Les trois femmes ".

 

C’est gratuit pour les filles de Claire Burger et Marie Amachoukeli, 23’ – 2009

Synopsis

Dans quelques jours, Laetitia obtiendra son brevet professionnel de coiffure. Elle et sa meilleure amie Yéliz, pourront concrétiser leur rêve : ouvrir un salon ensemble. Mais avant de passer son examen, Laetitia veut aller à une fête.

 

Quelques miettes pour les oiseaux de Nassim Amaouche 28’ – 2005

Synopsis

Ruwayshed, un no man's land à la frontière. La dernière ville jordanienne avant l'Irak.

 

Les heures blanches de Karim Bensalah 12’ – 2013

Synopsis

Deux femmes que tout oppose dans la perte de leurs fils, vont se retrouver unies par le destin.

 

PAUSE

 

L’évangile du cochon créole de Michelange Quay, 19’ - 2004

Synopsis

Je suis le cochon créole. Je suis qui je suis. Je suis le porc de vos ancêtres. Il n’y a aucun porc sauf moi, ce porc créole, noir, apocalyptique, porc du nouveau monde dont le sang a lavé les esclaves de leur péché, dont la chair est ta chair, jusqu’à la fin des temps.

 

Les fantômes de l’usine de Brahim Fritah, 8’ – 2014

Synopsis 

« Tu balaies, tu jettes les poubelles, t’essuies les tables… Alors, lentement, ton esprit flotte. » 

A quoi pense le jeune balayeur ? A quoi rêve-t-il ?

 

Petite Lumière d’Alain Gomis, 15’ – 2003

Synopsis

Dakar, Sénégal. Fatima est une petite fille de huit ans. En ouvrant le réfrigérateur, elle se demande si la lumière reste allumée lorsque la porte se referme. Elle découvre que non. Alors, Fatima descend dans la rue, ferme les yeux, puis les ouvre, puis les referme. Est-ce que les gens existent encore quand leurs yeux sont fermés ?

 

Come and play de Daria Belova, 30’ – 2013 (sous réserve)

Berlin. Grisha, un petit garçon Germano-Russe s'amuse à jouer avec un pistolet en bois. Plus il joue, plus il s'enfonce dans une réalité alternative. Les frontières entre le présent et le passé s'estompent. Des images d'un Berlin d'hier apparaissent; les rues et les immeubles marqués des années de guerre. Tout à coup, il se retrouve plongé dans un cauchemar d'une autre ère.

 

 

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!! 

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze. 

En voiture, tant pis pour vous ! 

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze… 

***

La Ferme du Bonheur

220 avenue de la République 92000 Nanterre

01 47 24 51 24

contact@lafermedubonheur.fr

 

Partager cet article

Published by La Ferme du Bonheur - dans Cinéma(s)
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Ferme du Bonheur
  • La Ferme du Bonheur
  • : La Ferme du Bonheur est une cellule de recherche et de réflexion sur l’Homme et la Terre qui utilise la culture sous toutes ses formes (théâtre, musique, danse, arts plastiques, cinéma…) mais aussi l’action sociale et la pédagogie…ou encore l’urbanisme, l’architecture, l’environnement, l’agriculture, l’écologie…
  • Contact

Livre

La Ferme du Bonheur

http://www.actes-sud.fr/sites/default/files/couv_jpg/9782742763894.jpg

Edition Acte Sud

Disponible chez :

Piceminister

Amazon

Recherche

NDLR

La culture, mot et concept est d’origine romaine. Le mot "culture" dérive de « colere » - cultiver, demeurer, prendre soin, entretenir préserver - et renvoie primitivement au commerce de l’homme avec la nature en vue de la rendre propre à l’habitation humaine. En tant que tel, il indique une attitude de tendre souci, et se tient en contraste marqué avec tous les efforts pour soumettre la nature à la domination de l’homme.

Hannah Arendt, La crise de la culture.