Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 18:07

PRE Janvier 2012

 

A l’occasion de l’intronisation du passage à la quatrième vitesse – le rendez-vous dominical TOUTE l’année ! – on a tenu le matin du dimanche dernier le fameux « Conseil du P.R.É » (pardon de la redondance, c’est pour ceux qui regardaient par la fenêtre… Conseil constitué des gens réguliers au Champ, Isabelle la chercheuse, Maria l’autodidacte, Marlène l’architecte, Lucie la paysagiste, Léo et Gaby les « guérilleros gardening », Thomas et Julien les bulldozers… Conseil qui permet de partager l’autorité du Roger des Prés – i va la fermer oui?! - ) et c’était super : on a « pensé global », on a « préparé local » (le programme de l’après-midi), à midi et demie on a sorti nos gamelles (partager c’est la classe : v’là le défilé gourmet !) et à 13h30, les outils étaient prêts au Champ, le panier du goûter aussi, le café-thé devant la cheminée pour ceux qui arrivent à l’heure jusqu’au départ de la Ferme…

 

… bref, j’étais inquiet parce que c’est la première fois en trois ans (trois ans déjà ?!?!?!?!) qu’on est prêt à l’heure !!!

   

Du coup, et comme y avait beaucoup de nouveaux à 14h (un ou deux du collectif des Zindignés, trois ou quatre étudiants urba de la fac voisine, quelques inconnus…) je me suis fendu d’un petit exposé théorique « pourquoi le P.R.É-Parc-Rural-Expérimental-relocalisation-de-la-Ferme-du-Bonheur-sur-le-grand-axe-de-la-Défense blablabla… Enfin, arrivés au Champ, chaque membre du Conseil prend son groupe et intente son chantier à lui, me voilà hôtesse de l’air pour accueillir les retardataires et leur proposer le choix d’un chantier…
   
 

 

L’hallucination !


L’or-ga-ni-sa-tion !


  

Bilan : deuxième et dernière partie des surfaces maraîchables défrichée-retournée-fumassée, poubelles volantes « spontanées » récoltées-évacuées, surfaces pâturables même en hiver recensées… et clou final comme chaque dimanche d’hiver : à la tombée du soir, naturellement, tout l’monde se rassemble autour du feu, gardé par notre « DJ-Jakid’Ferme » pour le (les !) goûter, rejoint par celui ou celle qui a gardé la Ferme pour les retardataires  ou les darons qui veulent « montrer la Ferme du Bonheur aux enfants » !!! Ce moment-là est surréaliste : les lumières de chien et loup, la ville qui disparait, le feu, les cakes et les brioches… le travail bien fait !
    Et quand je vous dis qu’on (nous et des inconnus !) y va aussi dans la semaine, avant-hier c’est David, notre bûcheron-fournisseur officiel de la cheminée de la FdB, qui nous a benné du BRF dont on a marqué une partie des futurs chemins de goguette…


 

VOUS AVEZ DIT URBANIMSE ?!

Et je vous dis rien pour dimanche, ce sera la surprise…


***


En RER, c’est mieux
RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze.
En voiture, tant pis pour vous !
Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze…


Partager cet article

Published by La Ferme du Bonheur - dans P.R.É
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Ferme du Bonheur
  • La Ferme du Bonheur
  • : La Ferme du Bonheur est une cellule de recherche et de réflexion sur l’Homme et la Terre qui utilise la culture sous toutes ses formes (théâtre, musique, danse, arts plastiques, cinéma…) mais aussi l’action sociale et la pédagogie…ou encore l’urbanisme, l’architecture, l’environnement, l’agriculture, l’écologie…
  • Contact

Livre

La Ferme du Bonheur

http://www.actes-sud.fr/sites/default/files/couv_jpg/9782742763894.jpg

Edition Acte Sud

Disponible chez :

Piceminister

Amazon

Recherche

NDLR

La culture, mot et concept est d’origine romaine. Le mot "culture" dérive de « colere » - cultiver, demeurer, prendre soin, entretenir préserver - et renvoie primitivement au commerce de l’homme avec la nature en vue de la rendre propre à l’habitation humaine. En tant que tel, il indique une attitude de tendre souci, et se tient en contraste marqué avec tous les efforts pour soumettre la nature à la domination de l’homme.

Hannah Arendt, La crise de la culture.