Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 11:24

PRÉ juin 2012

 

Bon sang d’Bonheur !

 

         Depuis la semaine dernière, c’est un vertige de travail harassant mais aux fruits édéniques : à peine relevés de la première des cinq foires d’été des Mamie’s, nous voilà à accueillir les Moines de Majuli puis une classe d’un collège autogéré du plateau de Millevaches, tous ceux-là offrant au public de la Ferme leur monde – leurs mondes ! – et s’intégrant tout naturellement dans nos activités, comme par exemple ce feu d’artifice hier au foyer de travailleurs, où les moines ont tapé à toutes les portes, descendu tous les étages à grands coups de tambours, tambourins et chants, retournant la totalité de l’immeuble comme jamais ça n’était arrivé ! Et voilà nos vieux attrapant les outils au jardin, malaxant du papier avec les collégiens pour créer les masques Majuli, bringuant sans limite, le verbe totalement débridé… libéré !

Demain, on emmène tout ce petit monde à la fête du quartier au Parc Départemental du Chemin de l’Île et dimanche…

 

… dimanche…

 

C’est l’apothéose !

 

Des adieux spectaculaires au Champ de la Garde sur le P.R.É où nous pourrons voir les semis et plantations des Moines, qui vous feront à manger pour 13h! Ça va bousculer le système dominical du P.R.É et c’est tant mieux, faut jamais s’endormir, et on assurera quand même le sacré rendez-vous-transhumance de 15h! Ensuite, les Moines nous feront la totale : musique, danse, chant, rite… ponctueront l’après-midi. Entre les Sarayaku d’Amérique du Sud, les Majuli d’Inde… à l’horizon de la Défense, voilà bien, une fois encore, l’universalité du P.R.É!!!

 

 

 

ATTENTION!!!

 

Encore une grâce du service public… ce qu’il en reste…

PAS DE RER CE WEEKEND!

 

MÊME PAS GRAVE!!!

 

         Soit vous venez par Saint-Lazare, c’est la même gare, Nanterre Université, soit pour les aventuriers, vous allez jusqu’à Nanterre Préfecture; en sortant, vous rigolez un bon coup sur les premiers aménagements de la poursuite du fameux Axe Historique, aménagements censés « réparer la ville, recoudre la ville, recréer le lien social, etc. » et vous filez à l’Ouest, suivant les chantiers multiples et variés, longeant la Préfecture, l’hôtel du département; à cet endroit, vous êtes à 200 mètres de la Gare Nanterre Université – que vous connaissez bien.

 

Majuli juin 2012

 

***

En RER, c’est mieux


RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze.


En voiture, tant pis pour vous !


Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze…

Partager cet article

Published by La Ferme du Bonheur - dans P.R.É
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Ferme du Bonheur
  • La Ferme du Bonheur
  • : La Ferme du Bonheur est une cellule de recherche et de réflexion sur l’Homme et la Terre qui utilise la culture sous toutes ses formes (théâtre, musique, danse, arts plastiques, cinéma…) mais aussi l’action sociale et la pédagogie…ou encore l’urbanisme, l’architecture, l’environnement, l’agriculture, l’écologie…
  • Contact

Livre

La Ferme du Bonheur

http://www.actes-sud.fr/sites/default/files/couv_jpg/9782742763894.jpg

Edition Acte Sud

Disponible chez :

Piceminister

Amazon

Recherche

NDLR

La culture, mot et concept est d’origine romaine. Le mot "culture" dérive de « colere » - cultiver, demeurer, prendre soin, entretenir préserver - et renvoie primitivement au commerce de l’homme avec la nature en vue de la rendre propre à l’habitation humaine. En tant que tel, il indique une attitude de tendre souci, et se tient en contraste marqué avec tous les efforts pour soumettre la nature à la domination de l’homme.

Hannah Arendt, La crise de la culture.