Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2014 3 16 /07 /juillet /2014 15:33

Affiche-Mamie-s-juillet.jpg

 

« C’est un amour de vacances, une histoire sans lendemain, mais à laquelle on repense, les yeux plein de chagrin… »

 

Tu as tort, Christophe Rippert ! Tu as tort ! Les amours d’été peuvent se retrouver. Écoute donc cette histoire :

 

A l’hiver 2011, la petite Mamie’s est inscrite dans un centre aéré à Nanterre par tonton Labbé. Aux milieux des ateliers pédagogiques relatifs aux moutons, à la basse-cour et aux vinyles, elle tombe amoureuse de La Ferme du Bonheur, ce pensionnaire hirsute et un peu sauvage. Le coup de foudre est réciproque et ils se font une promesse mutuelle : passez les vacances d’été ensemble, dans la même colonie, coincée entre l’Université de Nanterre et les autoroutes A14 et A86.

 

Durant deux étés, ils s’ébattront gaiement, sous le regard parfois gêné, toujours amusé, de leurs petits congénères, avec la même promesse, toujours, de s’écrire durant l’année scolaire, maintenir une correspondance enflammée, pour mieux se retrouver à l’arrivée des beaux jours.

 

Or, dans tout conte enfantin, il faut faire avec les méchants !!! L’autorité parentale décide d’inscrire la Ferme en stage intensif linguistique à la Nouvelle-Orléans, quand les darons de la Mamie’s optent eux pour une colonie de vacances à Carrières sur Seine. « Il faut grandir ! Passe à autre chose », leur assène-t-on alors.

Ils grandissent, s’épanouissent, voient d’autres personnes, expérimentent d’autres formules. Chacun suit alors son propre chemin… pourtant, leurs pensées vont toujours vers l’autre à un moment donné.

 

Mais la Mamie’s et la Ferme du Bonheur sont plus forts que leurs parents, qu’ils envoient paitre gaiement, parce qu’ils ont fait cette promesse « croix de bois, croix de fer », qu’ils s’aiment comme tous les étés et qu’ils doivent se retrouver !

 

SAMEDI 26 JUILLET

ÉLECTRO D’BAL

« Pas de chassés-croisés »

 

Pendant que les juilletistes et aoutiens seront coincés dans des bouchons monumentaux, venez vous aussi témoigner de ces si belles retrouvailles, et d’esquisser à votre tour un petit pas de chassé-croisé sur le son savamment distillé par la

MAMIE’S !

 

La plus belle colonie de vacances du monde !

Les meilleurs animateurs !

 

Le plus bel amour d’été !

 

Prends-ça, Christophe Rippert !

 

 

La Ferme du Bonheur

Électro d’Bal - « Pas de chassés-croisés ! »

Samedi 26 juillet 2014

15h-24h

 

10€ / 8.5€ adhérents

Pas de Carte Bleue. Toute sortie est définitive.

 

La Ferme du Bonheur se réserve le droit de refuser des personnes.

Bar, restauration, vestiaire…

 

 

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!!  

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze. 

En voiture, tant pis pour vous ! 

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze… 

***

La Ferme du Bonheur

220 avenue de la République 92000 Nanterre

01 47 24 51 24

contact@lafermedubonheur.fr

Partager cet article

Published by La Ferme du Bonheur - dans Musique(s)
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Ferme du Bonheur
  • La Ferme du Bonheur
  • : La Ferme du Bonheur est une cellule de recherche et de réflexion sur l’Homme et la Terre qui utilise la culture sous toutes ses formes (théâtre, musique, danse, arts plastiques, cinéma…) mais aussi l’action sociale et la pédagogie…ou encore l’urbanisme, l’architecture, l’environnement, l’agriculture, l’écologie…
  • Contact

Livre

La Ferme du Bonheur

http://www.actes-sud.fr/sites/default/files/couv_jpg/9782742763894.jpg

Edition Acte Sud

Disponible chez :

Piceminister

Amazon

Recherche

NDLR

La culture, mot et concept est d’origine romaine. Le mot "culture" dérive de « colere » - cultiver, demeurer, prendre soin, entretenir préserver - et renvoie primitivement au commerce de l’homme avec la nature en vue de la rendre propre à l’habitation humaine. En tant que tel, il indique une attitude de tendre souci, et se tient en contraste marqué avec tous les efforts pour soumettre la nature à la domination de l’homme.

Hannah Arendt, La crise de la culture.