Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juin 2014 7 15 /06 /juin /2014 13:10

 

Que dire nous-mêmes de ce spectacle ?

 

Autre que les médias…

 

« imagination sans complexe, sans limite » « ouverture des sens » « désaliénation continue du spectateur » « péplum et débrouille » « rien comme tout le monde » « cérémonial païen, rituel venu du fond des âges »« pas de place pour l ‘émotion mièvre, la compassion » « somptueux » « formidable et fragile » « grâce »  « courageux » « obsédant et rassurant à la fois » « mouvement onirique »   « deux mondes célébrant ici leurs noces en un rituel étonnant, politique et poétique »   « la force et le danger sont là » « ambitieux, chaotique et déraisonnable ».

 

http://www.franceculture.fr/emission-la-dispute-spectacles-vivants-macbeth-l-ennemi-declare-jean-genet-trahi-par-roger-des-pres-

 

Que dire de plus que les mêmes médias  de la Ferme du Bonheur puisqu’on ne peut séparer la maison des œuvres ?

 

« Paradis sur terre »

…« Etrange éden » 

…« Île d’harmonie »

             …« Miracle qui dure »…

 

 

Et comme en 2004, où le même  spectacle était sur le métier, où nous vivions la même crise ultra-violente qu’aujourd’hui, une 2ème fois où nous sommes plus que jamais au bord du gouffre, financier, social… humain… Comment est-il possible à ce point d’allier un tel désastre à une telle grâce ????

 

Bref, grâce aux médias mais surtout au public…

On prolonge !

Mercredi 18

Jeudi 19

Vendredi 20

et

Dimanche 22

 

« Mr Genet, où conduisez-vous votre vie ?

- A l’oubli. La plupart de nos activités ont le vague et l’hébétude de l’état du clochard, cette demi-imbécilité de n'importe qui, cet état misérable, qui fait le fond de la vie: ouvrir une porte, allumer une cigarette... Il n'y a que quelques lueurs dans une vie d'homme. Tout le reste est grisaille. C’est assez rare que nous fassions un effort conscient pour dépasser cet état d’hébétude. Moi, je le dépasse par l’art. »

 

Recto flyer Genet

 

 

L'ennemi déclaré

Jean Genet trahi par Roger des Prés

à La Ferme du Bonheur,
220 avenue de la République
Nanterre


Le 18, 19, 20 et 22 juin à 20h30
Tarifs : 19, 15 et 11 euros

 

Avec :

Frédéric Danos, Mathieu Bord, Antoine de Benoist de Gentissart
Pierre Daugy, Léonard N'Guyen Van Thé, Joël Koné, Johan Gourbail, Pierre Biro

 

Attention ! Disposition particulière :
 
24 places pour les femmes ! 24 pour les hommes !

 

 

 

 

rsvp : contact@lafermedubonheur.fr - 01 47 24 51 24
www.lafermedubonheur.fr

 

Production : La Ferme du Bonheur

Avec le soutien de : Ministère de la Culture - DRAC Ile-de-France, ARCADI, CG 92, Ville de Nanterre, Théâtre Nanterre Amandiers - CDN, EPCC Château de La Roche Guyon, Domaine de La Chaux-Alligny en Morvan

 

 

 

 

 

 

 

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!! 

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze. 

En voiture, tant pis pour vous ! 

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze… 

***

La Ferme du Bonheur

220 avenue de la République 92000 Nanterre

01 47 24 51 24

contact@lafermedubonheur.fr

Partager cet article

Published by La Ferme du Bonheur - dans Théâtre(s)
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Ferme du Bonheur
  • La Ferme du Bonheur
  • : La Ferme du Bonheur est une cellule de recherche et de réflexion sur l’Homme et la Terre qui utilise la culture sous toutes ses formes (théâtre, musique, danse, arts plastiques, cinéma…) mais aussi l’action sociale et la pédagogie…ou encore l’urbanisme, l’architecture, l’environnement, l’agriculture, l’écologie…
  • Contact

Livre

La Ferme du Bonheur

http://www.actes-sud.fr/sites/default/files/couv_jpg/9782742763894.jpg

Edition Acte Sud

Disponible chez :

Piceminister

Amazon

Recherche

NDLR

La culture, mot et concept est d’origine romaine. Le mot "culture" dérive de « colere » - cultiver, demeurer, prendre soin, entretenir préserver - et renvoie primitivement au commerce de l’homme avec la nature en vue de la rendre propre à l’habitation humaine. En tant que tel, il indique une attitude de tendre souci, et se tient en contraste marqué avec tous les efforts pour soumettre la nature à la domination de l’homme.

Hannah Arendt, La crise de la culture.