Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 14:54

Affiche-Mamie-s-15-juin.jpg

 

Quel plaisir de revenir ! Un peu d'eau a coulé sous les ponts et nous voilà repartis en mission : celle de vous divertir.

Pour ce premier épisode, nous fêterons l'anniversaire du fondateur du lieu : l’agro-poète, l’ancien, l’esthète, le dénommé Pépé Roger. On lui organise donc une grande sauterie pour ses... 69 ans sur le thème du Carnaval (on aimerait tous avoir la même énergie à son âge). 

A cette occasion, et pour que l'annif de Pépé soit le plus beau de tous, nous nous sommes concentrés sur une programmation de choix sur la Ferme du Bonheur-même. Mais pas de panique !!! Nous retrouverons le Champ de la Garde et ses transhumances folles pour la prochaine le 6 juillet, jour de Contre-Fêt’ Nat’ où nous inaugurerons le Shack construit par des gamins des bidonvilles sud-africains, de jeunes réalisateurs en résidence chez nous durant les trois premières semaines de juillet ! More on that later… 


Les plus fidèles et les plus valeureux sont déjà au courant : même la pluie, le vent, la grêle, la neige… ne sauraient nous/vous arrêter. Donc tout est prévu. Aussi, si Jacques Kessler et Evelyne Dhéliat sont d'humeur bougonne, nous faisons en sorte que la Ferme du Bonheur puisse vous accueillir et fêter en grande pompe cette année exceptionnelle de célébrations : 20 ans de la Ferme du Bonheur, 10 ans du P.R.É, 400 ans d'André Le Nôtre... et les 50 de Roger des Prés !!! Nous l'avions vu l'an passé, nous l'avons vécu lors de l'Électro d'Bal de mai... la météo n'a pas de prise sur vous !

Ces mêmes fidèles sont déjà au courant du fonctionnement : 12€ le prix d'entrée, 10€ pour les adhérents. Le montant de l'adhésion est libre et vous donne droit à une palanquée d'avantages ! On vous détaillera le tout sur place. 

Mais attention, il n'y aura peut-être pas de gaches pour tout le monde alors venez tôt ! First come, first served ! 


Avec :

 

La Mamie’s

Solyl-s

Emile Omar

L’Impératrice

Lek Sen

L Rey

Jim Irie

___________________________________________________________________ 


La Mamie's à la Ferme du Bonheur

 

Episode 1 : CARNAVAL DO PEPE

 

Samedi 15 juin

12h-22h

 

12€/10€ pour les adhérents.

 

Entrée gratuite pour tous les travestis brésiliens (sur présentation de la carte d’identité brésilienne et d’un certificat attestant d’un changement de sexe).
Venez déguisés ! Venez tôt (capacité limitées - La Ferme du Bonheur se réserve le droit de refuser des entrées) ! Toute sortie est définitive après 18h.
 

 

En Partenariat avec Snatch – Magazine Culturel

 

snatch.jpg

 

***


En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!!


RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze.


En voiture, tant pis pour vous !


Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze…

Partager cet article

Published by La Ferme du Bonheur - dans Musique(s)
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Ferme du Bonheur
  • La Ferme du Bonheur
  • : La Ferme du Bonheur est une cellule de recherche et de réflexion sur l’Homme et la Terre qui utilise la culture sous toutes ses formes (théâtre, musique, danse, arts plastiques, cinéma…) mais aussi l’action sociale et la pédagogie…ou encore l’urbanisme, l’architecture, l’environnement, l’agriculture, l’écologie…
  • Contact

Livre

La Ferme du Bonheur

http://www.actes-sud.fr/sites/default/files/couv_jpg/9782742763894.jpg

Edition Acte Sud

Disponible chez :

Piceminister

Amazon

Recherche

NDLR

La culture, mot et concept est d’origine romaine. Le mot "culture" dérive de « colere » - cultiver, demeurer, prendre soin, entretenir préserver - et renvoie primitivement au commerce de l’homme avec la nature en vue de la rendre propre à l’habitation humaine. En tant que tel, il indique une attitude de tendre souci, et se tient en contraste marqué avec tous les efforts pour soumettre la nature à la domination de l’homme.

Hannah Arendt, La crise de la culture.