Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2014 4 05 /06 /juin /2014 14:44

Affiche-Free-Helene-2014.jpg

 

À la vue du line up de cette tœuf électro, l’on pourrait se dire : « tiens, une nouvelle réunion de famille ! » Des anciens, des proches, et puis une nouvelle tête, pièce rapportée et accueillie avec plaisir, qui se fait pincer les joues et embrasser par Tata Josette – vous savez, celle qui a une moustache mais dont les autres membres de la famille affirment gentiment que c’est un duvet un peu plus prononcé que la moyenne…

 

            Seulement, les réunions de famille, c’est pour la célébration et la joie… ou, à l’inverse, quand une mauvaise nouvelle point. Si l’on vous épargne les détails, on ne va pas vous mentir non plus : la Ferme du Bonheur est dans la merde ! Conjoncturelle et structurelle. Ne refaisons pas l’histoire…

           

            Pas de fatalisme pour autant ! On se sort toujours plus les doigts et on vous pond une bardée d’événements cet été, qui sera sous le signe de la Nouvelle-Orléans à partir de juillet. Et dans l’obédience de la Big Easy, même l’idée de la fin est prétexte à festoyer !

 

SO… LET’S PARTY !!!

 

SAMEDI 14 JUIN

15h à 24h

« SAUVEZ HÉLÈNE ! »

 

            On va se calmer sur la communication misérabiliste et, bien qu’il s’agisse d’une fête de soutien, on ne vous colle pas d’augmentation de tarifs en vous prenant par les sentiments ! Votre présence et votre bonne humeur signifieront beaucoup pour nous : votre désir de nous voir poursuivre et votre volonté de continuer à profiter de la Ferme pour danser et vous éclater !

 

            Un crédo qu’épousent nos fidèles amis, qui répondirent présents dès qu’ils furent sollicités :

 

ÉRIC LABBÉ

ETHEL & MÉLODY

JAMALE

LOÏC MINEL

DNC

 

            Vous les connaissez tous, ou vous les découvrirez. Peut être même aurez-vous le droit de les embrasser pour les remercier. Nous n’y manquerons pas de notre côté. Pensez juste à raser ce vilain duvet proéminent avant…

 

 

La Ferme du Bonheur

« SAUVEZ HÉLÈNE ! »

Samedi 14 juin 2014

15h-24h

 

12€ / 10€ adhérents

Pas de Carte Bleue. Toute sortie est définitive.

 

500 préventes nominatives deux jours avant à La Ferme du Bonheur sur présentation de la carte d’identité : dispo le jeudi 12/06 de 17h à 20h.

 

La Ferme du Bonheur se réserve le droit de refuser des personnes.

Bar, restauration, vestiaire…

 

En partenariat avec

 

KIBLIND

kiblind logo

 

SOUS LA JUPE

sljBlack.png

 

 

Prochainement à la Ferme du Bonheur

 

Tous tous tous les dimanches : Rendez-vous à 15h pour aller au Champ de la Garde sur le P.R.É  

 

Tout l’été !!! Du mercredi au vendredi de 16h à 22h et les samedis et dimanches de 15h à 22h : Chill Out et Bar Afterwork à la Ferme du Bonheur !!! Bière artisanale, ouiche lorraine, pétanque, chaises longues et cris de paons à l’ombre des tilleuls !

 

Samedi 14 juin de 15h à 24h : « Sauvez Hélène ! » - Fête de soutien à la Ferme du Bonheur avec Éric Labbé, Ethel Swan, Melody, Jamale, Loïc Minel et DNC.

Mercredi 18, jeudi 19, vendredi 20 et dimanche 22 juin à 20h : dernières représentations de « l’ennemi déclaré – Jean Genet trahi par Roger des Prés ».

Samedis 28 juin, 2 août, 15 août de 15h à 24h : Teuf électro à La Ferme du Bonheur.

Samedi 5 juillet : « Laissez les bons temps rouler – Part I » : Bal Cajun avec Bélisaire, projection et initiation danse.

Carte blanche cinéma à Abdoulaye Askia Traoré les 9, 10 et 11 juillet. 

Samedi 12 juillet : projection de « Les Bêtes du Sud Sauvage » de B. Zeitlin.

Vendredi 18 juillet : « Laissez les bons temps rouler – Part II » avec le Preservation Hall Jazz Band.

Samedi 19 juillet : « Laissez les bons temps rouler – Part II bis » avec projection des documentaires et conférence du réalisateur Kevin McCaffrey

Samedi 26 juillet : « Laissez les bons temps rouler – Part III » avec The Trio (George Porter Jr., Johnny Vidacovich, June Yamagishi) [sous réserve]

Samedi 9 août : projection de « Belizaire The Cajun » de G. Pitre

Samedi 16 août : projection de « Trouble the Water » de T. Lessin

Samedi 23 août : « Laissez les bons temps rouler – Part IV » avec Quintron & Miss Pussycat, Katey Red, Rusty Lazer, Treme Brass Band [sous réserve], Mamie’s Crew. 

 

Et toujours… toujours-toujours…

Du mardi au vendredi  12h>14h hors vacances scolaires, mais tous tous tous les dimanches en mode brunch 11h30>15h : Table d’Hôtes de la Ferme du Bonheur.

 __________________________________________________

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!! 

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze. 

En voiture, tant pis pour vous ! 

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze… 

Partager cet article

Published by La Ferme du Bonheur - dans Musique(s)
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Ferme du Bonheur
  • La Ferme du Bonheur
  • : La Ferme du Bonheur est une cellule de recherche et de réflexion sur l’Homme et la Terre qui utilise la culture sous toutes ses formes (théâtre, musique, danse, arts plastiques, cinéma…) mais aussi l’action sociale et la pédagogie…ou encore l’urbanisme, l’architecture, l’environnement, l’agriculture, l’écologie…
  • Contact

Livre

La Ferme du Bonheur

http://www.actes-sud.fr/sites/default/files/couv_jpg/9782742763894.jpg

Edition Acte Sud

Disponible chez :

Piceminister

Amazon

Recherche

NDLR

La culture, mot et concept est d’origine romaine. Le mot "culture" dérive de « colere » - cultiver, demeurer, prendre soin, entretenir préserver - et renvoie primitivement au commerce de l’homme avec la nature en vue de la rendre propre à l’habitation humaine. En tant que tel, il indique une attitude de tendre souci, et se tient en contraste marqué avec tous les efforts pour soumettre la nature à la domination de l’homme.

Hannah Arendt, La crise de la culture.