Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 16:28

weiner fabriquedupre 05 bd

 

On s’accroche ! 

  

Après trois mois de classique fermeture hivernale et pour certains d’entre nous des « grandes » vacances (enfin, ceux qui lisent ces spams agro-poétiques savent que tous les dimanches on pioche au Champ, qu’on a ouvert une table d’hôtes etc. etc. etc. – tu-parles-de-vacances…), c’est...

 

LA RENTRÉE 2014

de La Ferme du Bonheur !!!

 

Et on s’accroche donc, parce que ça va chauffer !

 

Je ne sais pas si vous êtes comme moi mais ces flots de mails de partout et tout le temps, ça saoûle ! Pourtant, j’arrive pas à me résoudre à envoyer une liste d’activités, je préfère une image avec deux ou trois phrases (enfin… Roger le bavard… Menteur !), non?! Qu’en dites-vous ?

 

Bref, comme tous les ans on réattaque par l’essentiel

 

POÉSIE ! sur tous les fronts !

 

Boum : vendredi avec le Master 2 Sorbonne « Projets-culturels-dans-l’espaaaaaace-public »

 

17h : Transhumance-arpentage de la Grande Arche à la Ferme du Bonheur avec Andreï Ferraru (l’architecte-copain du Grand Paris), ma pomme et d'autres...

 

18h30 : Au Champ de la Garde avec les Souffleurs, une bande qui y croit et vous souffle dans une oreille des mots qui vous font fermer les yeux, fondre le cœur... tout ça entre nos blés, nos légumes qui sortent de terre, nos oies et nos dindes qui se sont mises à pondre…

 

19h30 : LA conférence-Sorbonne « Et si la métropole était un rêve collectif ? » avec Andreï, ma pomme again, Luc Gwiazdzinski, géographe, Baptiste Lanaspeze et Paul-Hervé Lavessier et leur « Révolution de Paris ! ».



Tout ça gratuit, sauf... devinez quoi...

 

LA SOUPE !!!

C’est pas la nôtre, c’est la Sorbonne, du coup elle est encore moins chère, mais soyez sans crainte, elle sera bonne sinon on les brûle!!!

 

 

Prochainement à la Ferme du Bonheur


Jeudi 20 de 16h à minuit : Électro d’Bal « C’est le Printemps !!! » - Think local, act global… House ! avec Alex et Laëtitia Katapult, Romain Play, Ethel Swan & Melody, Jamale 


Dimanche 23 : Le Printemps des Poètes à la Ferme du Bonheur.

12h30 : Rencontre-dialogue de Hacène Belmessous et Andreï Ferraru : « L’architecture peut-elle contester un projet urbain institutionnel ? »

14h : Inauguration de la Palissade des Poètes de Jean Werlen

15h : Départ au Champ de la Garde sur le P.R.É

20h30 : Récital de l’Ensemble Maja


Du mardi au vendredi de 12h à 14h : Table d’Hôtes de la Ferme du Bonheur


Tous les dimanches : Brunch de la Ferme du Bonheur de 11h30 à 15h puis Rendez-vous au Champ de la Garde sur le P.R.É dès 14h !

 

En RER, c’est mieux !!!

 

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze.

  

En voiture, tant pis pour vous !

 

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze…

Partager cet article

Published by La Ferme du Bonheur - dans Pédagogie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : La Ferme du Bonheur
  • La Ferme du Bonheur
  • : La Ferme du Bonheur est une cellule de recherche et de réflexion sur l’Homme et la Terre qui utilise la culture sous toutes ses formes (théâtre, musique, danse, arts plastiques, cinéma…) mais aussi l’action sociale et la pédagogie…ou encore l’urbanisme, l’architecture, l’environnement, l’agriculture, l’écologie…
  • Contact

Livre

La Ferme du Bonheur

http://www.actes-sud.fr/sites/default/files/couv_jpg/9782742763894.jpg

Edition Acte Sud

Disponible chez :

Piceminister

Amazon

Recherche

NDLR

La culture, mot et concept est d’origine romaine. Le mot "culture" dérive de « colere » - cultiver, demeurer, prendre soin, entretenir préserver - et renvoie primitivement au commerce de l’homme avec la nature en vue de la rendre propre à l’habitation humaine. En tant que tel, il indique une attitude de tendre souci, et se tient en contraste marqué avec tous les efforts pour soumettre la nature à la domination de l’homme.

Hannah Arendt, La crise de la culture.