Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 15:27

Affiche-Ferme-Geante-novembre-2013.jpg

 

Un rendez-vous désormais classique de la Ferme du Bonheur à Nanterre : la Ferme géante au centre ville ! Le dernier vendredi et samedi de novembre, depuis 4 ans, avec nos troupeaux, nous quittons notre Ferme, du bord de l’Université traversons nos maraîchers, plaine de céréales, pâtures… du Champ de la Garde sur le P.R.É. (5 hectares entre les cités Anatole France, Berthelot, la Garde Républicaine et l’avenue de la République), pour atteindre la place de l’Église où nous installons pour deux jours


« Le Village du Bonheur du Monde ».


Dès l’origine, il fut question pour nous de profiter d’une foire populaire parfaitement réussie pour instiller quelque prise de conscience politique quant aux préoccupations contemporaines dites écologiques, ou plus précisément : l’autonomie alimentaire, la malbouffe, les pollutions agricoles, etc. etc. etc. le tout dans la joie et la beauté ! ! !

Depuis 20 ans installés à Nanterre, pris à l’origine pour des fous voire pire, le monde nous a rattrapés, qui parle depuis quelques années « d’agriculture urbaine ». Nous le savons depuis longtemps, nous qui, le 28 décembre 2008, avons pris autorité commune, libre, spontanée, aléatoire, précaire… sur la dernière grande friche libre et sauvage du monumental projet urbain à Nanterre appelé « Grand Axe de la Défense » ou « Axe Historique » dont L’EPADESA nous propose d’officialiser l’occupation en nous aidant à la parfaire. Il est vrai que de plus en plus de monde de toute l’Ile de France vient le dimanche retrouver sa nature éternelle de paysan, comme de plus en plus de groupes de tous poils (étudiants architectes, urbanistes, paysagistes mais aussi écoles primaires, collèges, etc., handicapés de tous ordres et enfin volontaires de réseaux internationaux). Ainsi en 2012, plus de 2500 personnes sont venues donner quelques heures de travail pour nettoyer cette parcelle dite « Le Champ de la Garde » où cette année 2013 nous approchons de la tonne de légumes, fruits, herbes, céréales AOBB (Appellation d’Origine Bonheur en Banlieue) sans compter les moutons, volailles, cochon… dont vous pourrez goûter quelques extraits vendredi et samedi, notablement des agneaux cuits devant vous à la broche sous notre forge devant notre tente berbère.


Enfin, comme ce fut dit par grand nombre d’entre vous lors de la cinquantaine de soirées de notre AGORA, née dès le lendemain du 21 avril 2002 reprise quelques mois plus tard par la mairie, si nous nous devons tous à quelque responsabilité politique, il n’y a aucune raison d’être des « militants tristes » !!!

C’est bien ce  que montre la Ferme du Bonheur à travers toutes ses activités: théâtre, musique, danse, cinéma, arts plastiques, actions sociales, agriculture, architecture, urbanisme etc. sont pratiquées dans une joie franche... et irréductible! Le Bonheur?! Ben oui! La preuve:


VENDREDI dès 19h Place de l’église


UN GRAND BAL


… et deux agneaux AOBB à la broche !!!

Partager cet article
22 novembre 2013 5 22 /11 /novembre /2013 17:02

Affiche PRÉ novembre 2013

 

Bonjour à tous !
Aujourd'hui, pas le temps d'écrire un roman !!
Dans un mois c'est l'hiver... il se fait déjà sentir !
Il faut encore butter les choux, pailler de nouveaux carrés,
ressemer les variétés de blés que les pigeons ont préférées et boulottées méthodiquement ligne par ligne...
tout cela avant le gel qui a déjà pointé son nez !

Et puis surtout !
Travailler à l'un de nos plus gros objectifs pour l'année prochaine :


DOUBLER LES SURFACES !!!


On a déjà fait une bonne partie du boulot ces derniers dimanches :
Nombreux comme vous êtes,
 " Houes-pioches-pics, houes-pioches-pics ! "
Ça avance vite !!!

Mais il en reste encore !

Alors, vite avant qu'il gèle !


Départ à 14h, avec le thé et vos douceurs maisons à partager pour le goûter autour du feu !
A dimanche !


Houpiochepic-houpiochpic...

 

 

 

En 2013 à la Ferme du Bonheur :

 

-          La Ferme du Bonheur est sur la place de l’Église de Nanterre pour la Ferme Géante ! Vendredi 29 et samedi 30 !

-           « Neiges », pièce de théâtre de Yann Allegret, du 4 au 8 décembre inclus.

-          Première rencontre-débat avec Hacène Belmessous et Céline Braillon « L’action collective est-elle au service du bien commun ? ». Dimanche 15 décembre à 12h30.

-          Électro d’Bal « Tu crois au Père Noël ??? » avec Mosca Verde, Photo Romance, K-Mi et Julio Inti a.k.a. Laroye. Jeudi 19 décembre de 16h à 24h.

-           « Noël Clochard ». Mardi 24 décembre de 19h à 00h30.

 

Et tous les dimanches à 14h, Rendez-Vous au Champ de la Garde sur le P.R.É !

 

 

 

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!! 

 

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze.

 

En voiture, tant pis pour vous !

 

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze…

Partager cet article
15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 12:46

Affiche PRÉ novembre 2013

 

Toujours ce superlatif récurrent, implacable… 

 

Dimanche dernier, encore une fois, plus d’une trentaine de « paysans du dimanche », d’Ile de France… et du monde (!) sous un soleil éclatant… ardents, industrieux, rieurs… d’Ilias à 10 ans à Jean-Christophe à 65… puis causant avec la même énergie autour du feu pour le goûter aux milles inventions pâtissières maison, jusqu’à bien après le crépuscule… mais pas si tard cette fois puisque la vie nous faisait encore un énorme cadeau :

 

« Giulio Cesare In Egitto » de Haendel !!!

 

Dix musiciens et dix chanteurs, emmenés par l’incroyable et précieux Marouan Mankar, encore un “poulain” de Notre Mère à Tous, maîtresse de musique au plus généreux sens du terme, Elisabeth Joyé, présente ce soir avec du monde, et du beau monde, des personnalités tellement célèbres que je tais leur nom puisque leur émotion était aussi grande que celle de nos paysans crottés assis avec eux dans la salle de bal, redevenue belle en préfiguration de notre table d’hôtes mais aussi définitivement salle de musique, comme les ovations ce soir-là l’ont affirmé.

L’après-midi nous nourrissions nos corps, le soir nos esprits et nos cœurs, enfin la soupe de notre bon papa Michel atteignait l’absolu en nourrissant nos ventres

 

ON A BIEN FAIT DE VENIR !

 

Et hop ! Au dimanche suivant !

 

Créer de nouveaux damiers dans la plaine des céréales, fignoler le nouveau maraîcher, finir de restaurer les vieux plessis…

 

… et vous cuisinez quoi pour le goûter ?

 

 

 

En 2013 à la Ferme du Bonheur :

 

-          Jeudi 21 novembre de 16h à 24h : Électro d’Bal « Si, si, la famille ! » avec Skitsnygg, FLD, DNC, Nailuj et Rom-1

-          Vendredi 29 et samedi 30 : la Ferme du Bonheur est sur la place de l’Église de Nanterre pour la Ferme Géante !

-          Du 4 au 8 décembre inclus : « Neiges », pièce de théâtre de Yann Allegret.

-          Dimanche 15 décembre à 12h30: première rencontre-débat avec Hacène Belmessous et Céline Braillon « L’action collective est-elle au service du bien commun ? »

-          Jeudi 19 décembre de 16h à 24h : Électro d’Bal avec Mosca Verde, Photo Romance, K-Mi et Julio Inti a.k.a. Laroye

-          Mardi 24 décembre de 19h à 00h30 : « Noël Clochard »

 

Et tous les dimanches à 14h, Rendez-Vous au Champ de la Garde sur le P.R.É !

 

 

 

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!!

 

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze.

 

En voiture, tant pis pour vous !

 

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze…

Partager cet article
14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 11:46

Affiche-EdBal-novembre-2013.jpg

 

On parle beaucoup de cette année 2013 comme de celle des anniversaires. On vous le rabâche même à satiété ! Mais si ! Vous savez : les 10 ans du P.R.É., les 20 ans de la Ferme du Bonheur, les 50 ans de Roger des Prés, les 400 ans de André Le Nôtre… On en a même fait un logo… euh, pardon, un emblêêêême…

  

Et ben figurez vous qu’on vient de vous en pondre un nouveau, d’anniversaire !

 

LES 5 ANS DE L’ÉLECTRO D’BAL !!!

 

Foutre dieux ! Déjà cinq saisons, pour ce qui avait commencé comme une petite fête (pas si) innocente avec 50 personnes, un ordinateur portable, une playlist Deezer à partager quand la connexion internet tenait le coup, la cannette à la main… pour être ce que l’on est aujourd’hui :

 

LE SPOT TOEUF LE PLUS AGRO-POÉTIQUE DE PARIS… ET D’AILLEURS !!!

 

Celui où tout le monde désire pointer sa trogne, la fine fleur des DJs du crû comme les meilleurs artistes internationaux, des parisiennes en goguette aux lascars en passant par les retraités et les bobos…

 

Parce que l’on n’oublie pas d’où l’on vient, mais que l’on continue de regarder devant :

 

Jeudi 21 novembre

De 16h à 24h

 

ÉLECTRO D’BAL

« Si, si, la Famille ! »

 

La famille, c’est ceux qui jouaient sur des platines d’un autre âge et un sound system archaïque quand il n’y avait pas grand monde, les couillus, les défricheurs, les copains ! Ils ont eu du mérite, on ne les remerciera jamais assez, si ce n’est en les invitant régulièrement.

C’est aussi ceux qui donnent de leur temps et de leur énergie pour nous permettre d’organiser ces événements, et qui par un bienheureux hasard se trouvent être des DJs ; des gars qui ont le mors aux dents et qui sont finalement récompensés de leurs efforts.

Enfin, la famille, c’est aussi ceux qui veulent en faire partie, qui ont trouvé les mots justes, qui nous ont touchés et frappés, et qui sont prêts à se taper 6000 km ou plus pour être avec nous…

avec vous !

 

 

Dans la série des petits nouveaux, je vous présente Brian Patrick Migliore a.k.a.

Skitsnygg

la star montante de l’électro trash made in USA, un ami de Oscilador Bass et Robots Don’t Have Sisters qui avaient illuminé le dernier Électro d’Bal – jusqu’à Brooklyn apparemment. Skitsnygg profite de sa tournée européenne pour s’offrir sa première date parisienne… chez nous !!!

 

Dans la famille des historiques, je voudrais ceux qui ont roulé leur bosse, qui ont donné, qui enflamment Paname et que l’on ne présente plus : Fahd, plus connu sous le nom de FLD, mais aussi Rom-1 l’une des premières stars à avoir officié à la Ferme du Bonheur. Il assurera la Warm Up avant de filer au bar du Rex, qui promet donc d’être chaude… dès 16h PILE !!!

 

Enfin, dans la fratrie des tout-nouveaux-tout-beaux, nos bénévoles ardents: DNC et Nailuj ! Vous les avez déjà rencontrés auparavant, en tête de file d’attente, où ils vous expliquent en long, en large et en travers le fonctionnement et le déroulement de la soirée – et c’est une gageure quand vous devez reprendre le même discours plus de 1000 fois !!! Tant d’envie, d’acharnement, de dévotion, d’enthousiasme et de sympathie leur offrent le droit de venir faire un tour derrière les platines, derrière les palettes !

 

 

Allez, venez,

pour une fois qu’une fête en famille s’annonce aussi intense !

 

 

 

Électro d’Bal « Si, si, la Famille ! »

Jeudi 21 novembre 2013 – 16h-24h 

 

 

Line Up

 

SKITSNYGG

ROM-1

FLD

DNC

NAILUJ

 

10€ plein tarif – 8.5€ pour les adhérents.

 

Venez tôt ! Venez beaux !

Fermeture des portes à 22h max. Nombre de places limité.

La Ferme du Bonheur se réserve le droit de refuser des entrées. Toute sortie est définitive.

 

Bar, restauration, vestiaire…

 

En partenariat avec

 

kiblind logo

 

 

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!!

 

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze.

 

En voiture, tant pis pour vous !

 

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze…

 

***

 

La Ferme du Bonheur 

220 av. de la République

92000 Nanterre

01.47.24.51.24 / contact@lafermedubonheur.fr 

Partager cet article
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 16:19

 

Affiche-PRE-novembre-2013-copie-1.jpg

 

Sur un terrain tout propre - MERCI aux éboueurs du dimanche, la tâche était ingrate, le résultat n'en est que plus beau !!! -, les travaux d'hiver commencent !

Et ça tombe bien, ils réchauffent ! Préparation de buttes de cultures, bêchage de nouveaux carrés de cultures, défrichage et dessouchage des chemins, construction et réfection des plessis en branchages entrelacés... 


Eh oui, finis les grands semis... ah non, j'oubliais ! Prochainement encore un peu d'ail rose !

Qui a dit "La banlieue c'est pas rose, la banlieue c'est morose " ???


Surtout que dimanche après midi, SOLEIL ! Et après un petit thé spécialité FdB et vos goûters spécialités maison,

Hop hop hop, on suit les moutons sous la lumière des lampadaires -magie- et on se retrouve à la Ferme avant 19h, pour finir le week-end en apothéose avec

 

GIULIO CESARE IN EGITTO
Un Opéra de Haendel


Avec les départements des disciplines vocales et de musique ancienne du conservatoire de Pantin,
et la participation d'étudiants en musiques anciennes des conservatoires de Versailles, Aubervilliers-la Courneuve, du 7eme Arr. de Paris, de Levallois-Perret.
Direction Scénique : Yves Coudray
Direction Musicale : Marouan Mankar-Bennis


12EUR / 10EUR pour les adhérents


A dimanche, 14h ! Bar et restauration sur place le soir.

 

 

 

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!!

 

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze.

 

En voiture, tant pis pour vous !

 

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze…

 

***

 

La Ferme du Bonheur 

220 av. de la République

92000 Nanterre

01.47.24.51.24 / contact@lafermedubonheur.fr

Partager cet article
8 novembre 2013 5 08 /11 /novembre /2013 13:32

weiner_fabriquedupre_05_bd.jpg

 

Hacène Belmessous est venu pour la première fois à La Ferme du Bonheur en novembre 2011 lors d’une représentation de Khaled Kelkal, une expérience de la banlieue, création de Roger des Prés (directeur artistique de La Ferme du Bonheur). Suite à la publication de son livre Opération banlieue, il était venu débattre sur le thème des violences dans les banlieues populaires. Hacène Belmessous fut touché par le lieu lors de cette première rencontre. Ce soir-là, nous nous trouvions un intérêt commun et il nous assurait de nous recontacter prochainement.

En mai 2012, il revint à La Ferme du Bonheur en tant que producteur de Sur les Docks pour France Culture, passant trois jours avec son preneur de son, nous suivant dans notre quotidien et nos actions sociales. Hacène sut saisir les valeurs que nous défendons à la Ferme du Bonheur de manière juste, et nous apporta un excellent nouveau média qui nous amena de nouveaux bras. Lors de cette immersion, il découvrit une nouvelle facette de notre association : Les Dimanches au Champ de la Garde sur le P.R.É, journées hebdomadaires de jardinage sur la friche que nous cultivons depuis le 28 décembre 2008. Une nouvelle fenêtre s’ouvrait pour lui, sur la dynamique commune qui lie la Ferme à son public diversifié. A la suite de cette expérience, Hacène Belmessous nous soumit son envie d’être en résidence libre à la Ferme du Bonheur, afin de travailler sur un nouveau livre. Ses interrogations sur les politiques urbaines conduites par l'Etat, l’évolution de l'urbanisme comme un bien commun dans cette partie des Hauts-de-Seine, les engagements collectifs dans la vie de la Cité, ainsi que son regard sensible sur notre travail nous intéressèrent. La résidence pouvait commencer…

Il nous accompagnera durant plusieurs dimanches – cette résidence a d'ailleurs commencé en septembre 2013 et se terminera en juin 2014 – pour saisir ces évènements hebdomadaires que sont les « Dimanches laborieux » au Champ de la Garde sur le P.R.É. La démarche de Hacène Belmessous s'appuiera tout d'abord sur un travail d'immersion/observation dans « ce qui se fabrique » et « ce qui se joue » au Champ de la Garde. Son travail se fera en collaboration avec toute l’équipe et tous nos « défricheurs » sous forme d’entretiens. Ceci afin de saisir ce qui nous anime tous et de relever ces moments de vie(s) que nous proposons. Pour faire écho à ce qui se déroule au Champ de la Garde, il conduira durant certains dimanches une série de rencontres-conversations sur le P.R.É avec Céline Braillon, Catherine Boskowitz, Chris Younès, Andreï Ferraru et Gilles Clément, autant d'esprits libres dont le métier et le parcours professionnel certes diffèrent, mais qui ont la particularité d'être des décrypteurs investis dans la vie urbaine.

Le paysagiste Gilles Clément, la philosophe Chris Younès et l'architecte Andreï Ferraru peuvent être considérés eux aussi comme des « défricheurs » au sens où leur démarche questionne et retourne sans cesse la sphère publique, à rebours de cette tendance aveuglante qui se préoccupe de l'image sans se soucier de l'usage et des Hommes, et de ce principe qui doit pourtant animer toutes celles et tous ceux qui refusent de séparer l'urbanisme des Hommes : Pour qui fait-on la ville ? Qui est ce « on » ? Fait-on des villes pour tous ? D'une certaine façon, en ces temps centrés sur l'exigence identitaire, ces intervenants font partie de celles et ceux qui continuent de défendre un point de vue étonnamment « radical » : le monde serait plus vivable s'il y avait davantage de possibilités d'échanges. Si la metteure en scène Catherine Boskowitz et la militante associative Céline Braillon interviennent dans des champs éloignés – le spectacle vivant et les questions de démocratie participative – elles proposent, à leur manière, dans le creuset des valeurs universelles – ce lieu des rencontres, ouvert et accessible à tous et dans lequel toutes les cultures se mêlent – des pistes de réflexion pour un espace public au plus près des Hommes et du réel. Ce qu'elles nous disent, en fin de compte, c'est, pour reprendre une formule célèbre de Lewis Mumford, « la ville existe non pour la circulation des automobiles mais pour le bien-être et la culture des Hommes. »

En venant à la rencontre des « défricheurs », nos cinq intervenants viendront discuter ce qui est actuellement en cours au Champ de la Garde : Est-ce qu'on assiste à travers ces « Dimanches laborieux » à la révélation d'un lien ténu entre l'utopie du vivre ensemble et l'utopie du faire ensemble ? Entre les valeurs de l'universel et les valeurs de la globalisation – celles portées tout près de là, à la Défense – il n'y a pas un champ de la neutralité, même dynamique. C'est peut-être finalement cela l'histoire de la ville : de l'échange pour que les choses changent.

 

 


 

Calendrier des rencontres-conversations :

 

-         Céline Braillon, une militante associative sur les questions de démocratie participative, longtemps présidente de l'Adels (Association pour la démocratie et l'éducation locale et sociale) viendra le dimanche 15 décembre à 12h30 discuter de « L'action collective est-elle au service du bien commun ? » ;

-         Catherine Boskowitz, metteure en scène, viendra le dimanche 2 février 2014 à 12h30 discuter de « La culture nourrit-elle l'engagement dans la Cité ? » ;

-         Chris Younès, philosophe, viendra le dimanche 9 mars 2014 à 12h30 discuter de « Est-ce que la ville est encore un bien commun ? » ;

-         Andreï Ferraru, architecte, viendra le dimanche 23 mars 2014 à 12h30 discuter de « L'architecture peut-elle interpeller, voire enrichir un projet urbain institutionnel ? » ;

-         Gilles Clément, paysagiste, viendra le dimanche 1er juin 2014 à 13h discuter de « Le P.R.É et ce qui s’y développe renouvelle-il la vie urbaine ? » ;

-         Hacène Belmessous clôturera ces rencontres le dimanche 22  juin 2014 à 13h autour de la question suivante : « Le P.R.É. participe-t-il d’une lutte des classes ? »

 

 

Résidence soutenue par la Région Ile De France

 

logo-ile-de-france.jpg

 

 

 

 

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!! 

 

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze.

 

En voiture, tant pis pour vous !

 

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze…

Partager cet article
6 novembre 2013 3 06 /11 /novembre /2013 16:19

Affiche-Jules-Cesar-en-Egypte-Novembre-2013.jpg

 

Peut-être l’avez-vous vu cette année ? La Salle de Bal – en attendant d’accueillir nos convives pour la très prochaine réouverture de notre Table d’Hôtes et pour notre Noël Clochard – cet écrin forain brillant de mille feux, est d’autant plus magnifique quand il accueille des propositions artistiques à son niveau. Déjà au printemps dernier pour la pièce …hic sunt leones de la compagnie C.O.C., lors des Rendez-vous aux Jardins pour accueillir Elisabeth Joyé et sa troupe pour un concerto, la semaine passée lors du concert du groupe Tango Carbon suivi d’une milonga…

 

et plus encore pour ce dimanche 10 novembre à 19h pour

 

“Giulio Cesare in Egitto”

 

de Georg Friedrich Haendel

 

Un Opéra à la Ferme du Bonheur !!! Superbe cadeau de nos amis du conservatoire de Pantin Marouan Mankar-Bennis et Yves Coudray. Plutôt que de se perdre en élucubrations, laissons la parole à ce dernier :

 

« Il ne s’agit pas de proposer une restitution philologique de Giulio Cesare – vous n’entendrez qu’un petit tiers de la partition – ni même d’une anthologie des meilleures pages de l’œuvre mais bien d’un travail qui a pour but de permettre à nos jeunes chanteurs de se confronter aux sentiments très forts et contrastés qui jalonnent le chef d’œuvre de Haendel. Dans cette optique, certaines scènes ont été déplacées, certains airs tronqués ou modifiés (par le talent de Marouan Mankar) de manière à exploiter au maximum les ressources dramatiques de l’œuvre tout en créant un tout, que nous espérons cohérent et accessible à tous ». 

 

Pas de doute, cette année à la Ferme du Bonheur est définitivement la plus belle de toutes !!!
Venez en attester ce Dimanche !

 

 

 

 

Georg Friedrich Haendel

Giulio Cesare In Egitto (1724)

 

Par les départements des disciplines vocales et de musique ancienne du conservatoire de Pantin, avec la participation d'étudiants en musiques anciennes des conservatoires de Versailles, Aubervilliers-la Courneuve, du 7eme Arr. de Paris, de Levallois-Perret.

 

Direction Scénique, Yves Coudray

Direction Musicale, Marouan Mankar-Bennis

 

 

Giulio Cesare, Guillaume Vicaire

Cornelia, Jeanne de LartigueSégolène Breugnot

Sesto, Ruben Bissoli

Curio, Thomas Soury

Cleopatra, Cécile Duroussaud , Makeda Monnet

Tolomeo, Guillaume Bourienne

Achilla, Henni Tekki

 

Cibeles Bouillon, Fanny Goubault, violons

Koji Yoda, violon, alto

Clara Fellmann, violoncelle

Marika Lombardi, hautbois

Nicolas Rosenfeld, flûte à bec, basson

Jean Dousteyssier, Florence Gallet, Ken Yoshida, clavecin

 

Haendel : Giulio Cesare in Egitto

 

Dimanche 10 novembre à 19h à la Ferme du Bonheur

 

12€ / 10€ pour les adhérents

Bar, restauration…

 

 

En Novembre à la Ferme du Bonheur :

 

-          Dimanche 10 à 19h: Opéra « Giulio Cesare in Egitto » de Haendel

-          Jeudi 21 de 16h à 24h : Électro d’Bal « Si, si, la famille ! » avec Skitsnygg, FLD, DNC, Nailuj et Rom-1

-          Vendredi 29 et samedi 30 : la Ferme du Bonheur est sur la place de l’Église de Nanterre pour la Ferme Géante !

 

Et tous les dimanches à 14h, Rendez-Vous au Champ de la Garde sur le P.R.É !

 

 

 

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!!

 

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze.

 

En voiture, tant pis pour vous !

 

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze…

 

***

 

La Ferme du Bonheur 

220 av. de la République

92000 Nanterre

01.47.24.51.24 / contact@lafermedubonheur.fr

Partager cet article
1 novembre 2013 5 01 /11 /novembre /2013 13:40

Affiche-PRE-novembre-2013.jpg

 

 

Merci Stéphane pour la photo... et pour les châtaignes !

Alors dimanche prochain, on remet ça :


Grand chantier collectif
- Ce qui nous gène, on l'amène à la benne ! –


En gros, un grand nettoyage du Champ, de tout ce qu'on trouve de plastiques, ferrailles, et autres matières électroniques surréalistes ! Pour l'occasion, l'EPADESA nous déposera une benne. Je parie qu'on pourra la remplir !

Alors à vos gants, à vos sacs poubelles, et à dimanche !


(Avec pleins d'autres petits chantiers : construction d'une cabane pour les oies, préparation de la terre pour l'hiver, etc.)


Et surtout n'oubliez pas ! Maintenant qu'il fait nuit plus tôt, on commence plus tôt !


Rendez-vous à la Ferme à 14h, pour pouvoir profiter un max !
 

 

 

 

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!! 

 

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze.

 

En voiture, tant pis pour vous !

 

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze…

Partager cet article
30 octobre 2013 3 30 /10 /octobre /2013 15:47

affiche-Tango-Carbon-novembre-2013.jpg

 

On le sait : les musiques dites « traditionnelles » ont toute leur place chez nous !!!

 

            Même  quand nous mettons en branle des grosses toeufs électro, elles ne sont jamais bien loin, comme l’été passé sur le Champ de la Garde durant notre festival avec les Mamie’s : gumboots sud-africain, bossa nova, gamelan balinais…

            Comme à chaque Ferme Géante, cette foire à la saucisse monumentale organisée par la mairie de Nanterre où nous tentons une sensibilisation politique… poétique…

            Comme lors de la première session de tournage à Alligny en Morvan du film « L’ennemi déclaré – Jean Genet trahi par Roger »  où, non contents d’organiser des plans avec 70 figurants en costume d’époque 1910, nous sublimions une harassante journée par un bal avec vielle à roue et accordéon diatonique…

            Comme… comme… comme…

 

Bon, les exemples ne manquent pas et vous l’avez d’ores et déjà compris : nous aimons la musique !

 

TouteS les MusiqueS !!!

 

Alors quand Le Festival Paris Banlieues Tango nous sollicite pour une date, nous sommes bienheureux de dire OUI :

 

VENDREDI 1er NOVEMBRE

A 20h30

 

« TANGO CARBON »

CONCERT SUIVI D’UNE MILONGA !!! 

 

Violon, bandonéon, contrebasse, piano… Notre piano !!! Un demi-queue Pleyel, récupéré grâce à Bernard Cavanna au conservatoire de Gennevilliers, intronisé ce soir-là… POUR VOUS !!!

 

 

 

Festival Paris Banlieues Tango.

http://festival-paris-banlieues-tango.fr/

 

TANGO CARBON

 

http://tangocarbon.com/fr/index.html

C’est dans le désir d’expérimentation que le groupe Tango CarbÓn se forme en 2012. C’est au cœur de la passion non seulement du Tango mais de la Musique que Federico Sanz, violon, Louise Jallu, bandonéon, Leandro Lacapère, piano, et Blanche Stromboni, contrebasse, mélangent leurs sonorités, toutes enrichies de styles différents. Puisque tout est histoire d’expressivité, ils mêlent à leur répertoire leurs propres compositions en faisant volontiers appel à de nouvelles sonorités. C’est au côté de Juan José Mosalini , César Stroscio et de Bernard Cavanna, qu’ils développent leur passion du langage musical, celui de Piazzolla comme du Tango traditionnel.

De facto, c’est ce pot-au-feu de musiques traditionnelles à la lueur d’un Tango contemporain que partage, avec son public, ce quatuor de bestiaux indomptables.

 

 

***


 

En Novembre à la Ferme du Bonheur :

 

-          Vendredi 1er : Concert de Tango CarbÓn et Milonga

-          Dimanche 10 : Opéra « Jules César en Egypte » de Haendel

-          Jeudi 21 : Électro d’Bal avec Skitsnygg, FLD, DNC et Nailuj

-          Vendredi 29 et samedi 30 : la Ferme du Bonheur est sur la place de l’Église de Nanterre pour la Ferme Géante !

 

Et tous les dimanches à 14h, Rendez-vous au Champ de la Garde sur le P.R.É !

 

 ***

 

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!!

 

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze.

 

En voiture, tant pis pour vous !

 

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze…

Partager cet article
25 octobre 2013 5 25 /10 /octobre /2013 14:27

affiche-PRE-octobre-2013-copie-3.jpg

 

 

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!!

 

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze.

 

En voiture, tant pis pour vous !

 

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze…

Partager cet article

Présentation

  • : La Ferme du Bonheur
  • : La Ferme du Bonheur est une cellule de recherche et de réflexion sur l’Homme et la Terre qui utilise la culture sous toutes ses formes (théâtre, musique, danse, arts plastiques, cinéma…) mais aussi l’action sociale et la pédagogie…ou encore l’urbanisme, l’architecture, l’environnement, l’agriculture, l’écologie…
  • Contact

Livre

La Ferme du Bonheur

http://www.actes-sud.fr/sites/default/files/couv_jpg/9782742763894.jpg

Edition Acte Sud

Disponible chez :

Piceminister

Amazon

Recherche

NDLR

La culture, mot et concept est d’origine romaine. Le mot "culture" dérive de « colere » - cultiver, demeurer, prendre soin, entretenir préserver - et renvoie primitivement au commerce de l’homme avec la nature en vue de la rendre propre à l’habitation humaine. En tant que tel, il indique une attitude de tendre souci, et se tient en contraste marqué avec tous les efforts pour soumettre la nature à la domination de l’homme.

Hannah Arendt, La crise de la culture.

Archives