Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 17:58

affiche-PRE-mai-2013.jpg

 

Après quelques lignes de semis (le maraicher est déjà semé aux trois quarts, peut être même plus !), de la défriche et du fumier, quelques plantations, une réparation de plessis, un peu de désherbage, v’là qu’on déballe un super goûter…  Et puis vient l’heure d’un petit coup d’arrosage,  c’est déjà sec  - la pluie annoncée n’est pas tombée… On ne voit pas le temps passer…

 

Et même qu’on a trouvé un phasme !!! Vert fluo la bestiole, 1 cm à tout casser, à Nanterre, Hauts-de-Seine, au dessus l’A14, vous imaginez ?! Fallait le voir ! On l’a vu ! C’est pas un peu magique ça ?

 

Et puis 19h30… il est temps de rentrer ! Avec les moutons, même en longeant l’A86, le long de l’avenue de la République,  on prolonge le bonheur bellement, dans une bulle de bêlement…

 

Quand on arrive à la Ferme, il fait encore jour, c’est agréable !

On range les brouettes, on se boit une bière au bar, ou un verre de champ’ c’est comme vous voulez,  juste avant de s’installer pour …hic sunt leones, la pièce de théâtre de la compagnie C.O.C. …

 

Ça c’était dimanche dernier.

Alors nous, on recommence dimanche ! Et vous ?

 

 

***


En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!!

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze.


En voiture, tant pis pour vous !

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze…

Partager cet article
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 18:29

Affiche-COC-avril-juillet-2013-copie-1.jpg

 

Tout est inquiétant, brutal, nerveux, obscurci, tranché, rigoureux, contraint (organisé ???!!!)… Alors que tout est beau, doux, hasardeux, lumineux, vif, vivace, vivant… Voici ce que nous sommes.

***

 

 

« Vous êtes sages, nous sommes le chaos.

Vous êtes rangés, nous sommes dérangés.

Vous êtes l’habitude, nous sommes l’imprudence. » 

 

Des cagoules, des cassettes, des drones, des voix de synthèse, des corps usés, des corps neufs, des grimaces, et des armes grotesques. Le réel te dégoûte ? Brûle-le ! Ce monde n’est pas le tien.

 

Après six mois de résidence d’écriture à La Ferme du Bonheur, Pierre-Vincent Chapus et la compagnie C.O.C. ont la joie de pouvoir y présenter ...hic sunt leones, leur nouvelle création. Fruit de cette expérience heureuse passée dans ce lieu refuge à la beauté hors-normes, ce spectacle organise la rencontre entre personnes familières de la Boutique solidarité - Fondation Abbé Pierre de Gagny et de jeunes acteurs professionnels.

 

...hic sunt leones, ici il y a des lions ! Cette sentence latine était utilisée par les géographes au Moyen-âge quand ceux-ci, incapables de dessiner les contours d’un monde, masquaient les bornes de leur connaissance par cette mise en garde. Gare à celui qui va vers l’inexploré, il sera dévoré ! ...hic sunt leones est une méchante farce où se juxtaposent le parcours d’un groupe de "hardcore" et la correspondance entre un père ermite et sa fille. Entre chiens et loups, tout progresse par fragments, par chocs. L'interrogation "quel monde allons-nous laisser à nos enfants ?" est renversée : "à quels enfants laissons-nous ce monde" ?

 

Deuxième semaine de représentation :

Du jeudi 2 au dimanche 5 mai à 20h


***


...hic sunt leones

Compagnie C.O.C.
Avec : Juliette Allemand, Abdellatif Aït El Kourd, Louise Blachère, Adèle Bossard-Gianessini, Guillermina Celedon, Guy Gallet, Etienne N'Simba, Michel Poirier, Jack Vincent, Dorothée Mabika Wa Beya

Un spectacle de Pierre-Vincent Chapus

Collaboration artistique et environnement sonore : Jérôme Baillet

Lumière : Fantôme

***

Représentations à la Ferme du Bonheur à 20h :
27 et 28 avril
2, 3, 4, 5, 8, 9, 10, 11, 12, 16, 17, 18, 19 mai

Représentations au Champ de la Garde sur le P.R.É à 20h :
6, 7, 8, 9, 19, 20, 21, 22, 23, 26, 27, 28, 29, 30 juin
3, 4, et 5 juillet

***

11€ plein tarif / 7€ pour les adhérents / 5€ tarifs réduits

Réservations : contact@lafermedubonheur.fr ou 01 47 24 51 24

 

 

***


En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!!

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze.


En voiture, tant pis pour vous !

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze…

Partager cet article
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 18:49

Affiche-PRE-avril-2013-copie-3.jpg

 

Et encore une semaine de printemps !!!

 

Ce jeudi, il y a eu l’Électro d’Bal, la teuf, le soleil, 1450 personnes, nos DJs star de la Mamie’s  accompagnés de Zernell ! Vendredi on range, on nettoie, on pousse, on tire, on astique, on balaye, que tout soit en ordre pour vous accueillir samedi à la première dehic sunt leones, une pièce de la compagnie C.O.C à 20h.

 

Alors bien sûr, on ne s’arrête pas en si bon chemin, et on vous accueille dimanche, comme tous les après-m’ à 15h. Et d’ailleurs même s’il fait moche, même s’il pleut, parce que :

1-     1 -  La pluie, c’est bon pour les semis !!

2-      2 - Depuis dimanche dernier, les arbres ont des feuilles, et ça change tout !

3-      3 - Nous on sera là parce qu’on est là même quand il neige, même quand il vente

4-      4 - Il y aura du thé et du café pour s’hydrater, se réchauffer

5-      5 - Le dimanche, quoi de mieux qu’un petit tour en banlieue, à la campagne !!

6-      6 - Et parce qu’après le labeur dominical, on peut se rendre dans la salle de Bal assister à une nouvelle représentation, en escarpins ou en bottes !

 

Alors, sur vos tee-shirts, enfilez vos cirés, vous serez parés !

Et à dimanche !!!

 

*** 

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!!

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze.


En voiture, tant pis pour vous !

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze…

Partager cet article
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 14:21

Affiche-COC-avril-juillet-2013.jpg

 

Voilà quatre ans que je travaille avec Abdel, Dorothée, Etienne, Guy et Michel. Voilà quatre ans que Roger suit mes pas avec intérêt et curiosité.

Des prémisses à la boutique solidarité de Gagny-Fondation Abbé Pierre de Gagny à ces derniers jours de répétitions à La Ferme du Bonheur, beaucoup de choses ont donc changé. Nos vies ont changé. Le monde et la France aussi ont changé. Pour cette dernière, pas forcément pour le mieux. En jouant à l’apprenti sorcier, un magicien vulgaire a cassé quelque chose et libéré des démons. Nous vivons désormais dans la crainte du monde, alors que nous devrions nous entraider pour croire en son avenir.  Notre présent est un flot continu pourri par nos nécroses.

Malgré cela, nous avons vu la beauté arriver sur notre chemin, de jeunes camarades de jeu à l’enthousiasme frondeur nous ont rejoints.  Notre troupe s’est muée en famille. Nous voilà réunis dans une grange à théâtre, faisant spectacle comme nous le pouvons, comme nous le voulons, avec ce que nous glanons. C’est de bric et de broc, c’est comme ça, c’est ce que nous sommes.

C’est dans cette atmosphère paradoxale que s’est ainsi fait …hic sunt leones, un délire pétri de nos peurs et de notre fascination pour ce qu’il peut y avoir d’intolérant, de brutal, de mortifère en nous ; un récit éclaté empruntant à La Ferme du Bonheur beaucoup plus qu’un simple espace, des bouts de bois et des fils électriques ; une méchante farce boiteuse, complexe, parfois agressive, souvent pleine d’amour : un animal difficilement apprivoisable, mais moins terrible qu’il n’en a l’air.

Alors que tout tend à une sorte de concrétion généralisée, jouer ce spectacle ici  est une évidence : ce lieu-refuge multiplie et génère l’air de rien les preuves tangibles d’une résistance possible et accessible à tous.

Adèle, Guillermina, Jack, Juliette, Louise accompagnent désormais Abdel, Dorothée, Etienne, Guy et Michel, mes héros, eux qui, du fait de leur position sociale, ont pris les coups en premier et peuvent témoigner de la dureté des coups par leurs corps, leurs voix, leurs regards. Ils sont là devant vous, debout et ils vous regardent.

 

***

« Vous êtes sages, nous sommes le chaos.

Vous êtes rangés, nous sommes dérangés.

Vous êtes l’habitude, nous sommes l’imprudence. » 

 

Des cagoules, des cassettes, des drones, des voix de synthèse, des corps usés, des corps neufs, des grimaces, et des armes grotesques. Le réel te dégoûte ? Brûle-le ! Ce monde n’est pas le tien.

 

Après six mois de résidence d’écriture à La Ferme du Bonheur, Pierre-Vincent Chapus et la compagnie C.O.C. ont la joie de pouvoir y présenter ...hic sunt leones, leur nouvelle création. Fruit de cette expérience heureuse passée dans ce lieu refuge à la beauté hors-normes, ce spectacle organise la rencontre entre personnes familières de la Boutique solidarité - Fondation Abbé Pierre de Gagny et de jeunes acteurs professionnels.

 

...hic sunt leones, ici il y a des lions ! Cette sentence latine était utilisée par les géographes au Moyen-âge quand ceux-ci, incapables de dessiner les contours d’un monde, masquaient les bornes de leur connaissance par cette mise en garde. Gare à celui qui va vers l’inexploré, il sera dévoré ! ...hic sunt leones est une méchante farce où se juxtaposent le parcours d’un groupe de "hardcore" et la correspondance entre un père ermite et sa fille. Entre chiens et loups, tout progresse par fragments, par chocs. L'interrogation "quel monde allons-nous laisser à nos enfants ?" est renversée : "à quels enfants laissons-nous ce monde" ?

 

PREMIERE LE SAMEDI 27 AVRIL  A 20H !!!


***

...hic sunt leones

Compagnie C.O.C.
Avec : Juliette Allemand, Abdellatif Aït El Kourd, Louise Blachère, Adèle Bossard-Gianessini, Guillermina Celedon, Guy Gallet, Etienne N'Simba, Michel Poirier, Jack Vincent, Dorothée Mabika Wa Beya

Un spectacle de Pierre-Vincent Chapus

Collaboration artistique et environnement sonore : Jérôme Baillet

Lumière : Fantôme

***

Représentations à la Ferme du Bonheur à 20h :
27 et 28 avril
2, 3, 4, 5, 8, 9, 10, 11, 12, 16, 17, 18, 19 mai

Représentations au Champ de la Garde sur le P.R.É à 20h :
6, 7, 8, 9, 19, 20, 21, 22, 23, 26, 27, 28, 29, 30 juin
3, 4, et 5 juillet

***

11€ plein tarif / 7€ pour les adhérents / 5€ tarifs réduits

Réservations : contact@lafermedubonheur.fr ou 01 47 24 51 24

 

 

*** 

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!!

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze.

En voiture, tant pis pour vous !

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze…

***

La Ferme du Bonheur

220 avenue de la République 92000 Nanterre

01 47 24 51 24

contact@lafermedubonheur.fr

Partager cet article
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 13:55

Affiche-PRE-avril-2013-copie-2.jpg

 

Vous étiez une quarantaine dimanche dernier !

 

C’est au nombre que l’on reconnait le retour à la belle saison !

 

         Une quarantaine de personnes aussi diverses et variées que les variétés que l’on a déjà semées, plantées et greffées cette année…

         Radis Saxa, Radis de 18 jours, Radis Ostergruss rosa, Cerfeuil commun, Cerfeuil frisé, Persil plat, Persil nain frisé mousse, Persil Gigant d’Italie, Oignon Stocarda, Oignon rose de Roscoff, Ciboulette Knolau, Ciboulette commune, Oseille, Panais de Guernesey, Panais white gem, Cardon,  Pois nain à grains ronds, Navet rouge très hâtif de Milan, Poirée verte à cardes blanches, Epinard Matador, Betterave potagère, Betterave de Chioggia, Pois téléphone à rames, Blettes à cardes multicolores, Epinard monstrueux de Viroflay, Navet tunisien, Pois mangetout à rames roi des caroubes, Aspérule odorante, Menthe basilic, Menthe ananas, Livèche, Estragon, Chartreuse, Asperge verte, Angélique, Rhubarbe, Fève, Fèverole, Poirier Grand Champion, Pommier Reinette Clocharde, Pommier Calville Blanc d’hiver, Pommier Marie Madeleine, Pommier court pendu gris, Poirier Soldat Laboureur, Poirier Louise Bonne d’Avranches, etc. Vous vous reconnaissez ?

        

         En tout cas ce n’est pas fini, les semis ne font que commencer, alors que vous soyez rose, frisé, monstrueux, de Roscoff, de Milan, tunisien ou de Viroflay, très hâtif, clochard, soldat, plat ou tunisien :

 

on vous attend dimanche à 15h !!!

 

*** 

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!!

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze.

En voiture, tant pis pour vous !

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze…

Partager cet article
17 avril 2013 3 17 /04 /avril /2013 10:14

affiche-EdBal-avril-2013.jpg

 

Et ben mes cochons….

 

… pour vous être lâchés, vous vous êtes lâchés !!! On ne s’en est pas encore remis à la Ferme… Depuis qu’on a inventé cet Électro d’Bal, chaque fois c’est nouveau, plus gros, plus beau… chaque fois c’est une nouvelle expérience où on apprend en même temps que vous comment poser et faire survivre cette puissante teuf dans ce petit écrin délicat qu’est la Ferme du Bonheur, au cœur de ce mythologique désastre urbain de la ville de Nanterre.

 

Et là… on a franchi des limites, on a même failli avoir mal, très mal !

 

On s’oblige donc à poser un peu de règles, pas beaucoup, et ceux qui n’en veulent pas pourront aller en Syrie, dans les backrooms gay, au Mali, à france-télécom, en Chine, à la mairie de nanterre, en Arabie Saoudite, dans le karaoké le plus fun de Pyongyang, dans les cathédrales russes chanter les louanges de Vladimir, etc. inventer un monde sans règles, on attend leurs cartes postales…

 

Allez, accrochez-vous, c’est parti :

 

-         -   vus le rush brutal à l’entrée et les gens qui n’ont pas pu rentrer, de profundis, terminée l’happy hour ! Aïe !

-          -  vu que les prix de nos alcools maison sont plus qu’honnêtes, finie la consigne, et si on arrive défoncé, on rentre pas ! Ouch !

-           - vue la nouvelle embrouille avec notre délicieux et probe voisin du cirque, on se paye des chiottes de location à l’intérieur de la Ferme « on-est-bien-mieux-chez/chier-soi »! C’est cher… Ouille !

-           - vus les vénèrs tout autour de la Ferme, la fraude, la crasse et la casse, la Fac nous offre 6 agents pour vous accueillir devant la Ferme et jusqu’au RER et nous prête  des barrières pour fluidifier l’entrée (une ligne adhérents MUNIS DE LEUR CARTE DE MEMBRE, une ligne de nouveaux, attention ! toujours pas de carte bleue à la FdB !), et on double le service d’ordre, (c’est cher… Argh !) même si on dit que c’est le meilleur, qu’il est poli et souriant comme nulle part ailleurs, le doubler ça l’empêchera certainement pas, au contraire, de continuer à être sympa… sauf pour les crasseux : terminés les tags sur les écuries, la cheminée, la grange (si l’ego est mal, on s’allonge en psy, sinon, y a un super mur à graff juste à côté ouvert 7/7 et H24), terminée la pisse sur nos buis, nos rosiers, nos plantes rares…

ON SERA SANS PITIÉ ! ! ! 

avec les 4 ou 5 baltringues qui ont saoulé les 1250 le mois dernier qui avez pourtant assuré le plus gros dance-floor de l’Histoire de L’Électro d’Bal, depuis les écuries jusqu’à la verrière ! ! !

-          et der de der, vous l’avez capté, tout ça, c’est des sous, si on veut pérenniser nos quelques emplois et donc continuer de vous balancer du Bonheur Appellation d’Origine Banlieue, on vous cogne une augmentation : 10€ plein tarif, 8.5€ pour les adhérents… mais là encore, pas sûr qu’on trouve une aussi belle teuf à ce prix-là ! Aïe ! Ouch ! Ouille ! Argh !

 

Voilà pour le relou, place… 

 

… Au BONHEUR ! ! !

 

Outre la bonne bière maison de nos potes, la gamelle bio-solido-équitable de la FdB, la fine équipe de salariés-bénévoles qui vous aiment, vous servent et vous accueillent, vous allez avoir la chance de retrouver notre tout aussi fine équipe de chérubins ô combien vertueux (j’ai pas dit vierges…)

 

la Mamie’s Crew ! ! !

 

ils viennent avec leurs vinyles nous donner un avant-goût de la prochaine édition des foires de l’été où, comme en 2012, on vous prépare un festival sur la totalité de nos terres, de la Ferme jusqu’au Champ de la Garde sur le P.R.É … Comme d’hab, jeudi prochain donc, 25 avril, ils ont saucé une vedette américaine, Zernell !!! un de Chicago, né à peu près en même temps que le Disco, attrapé ses premiers poils adolescents à peu près en même temps que la House… pas stalinien pour autant parce qu’il va vous montrer que comme la Vie, le Disco et la House sont INFINIS, en mouvement perpétuel ! ! !  Avec les minous-Mamie’s, ça va encore inventer des nouveaux sons, des nouveaux bumps… on va encore avoir des grooooooooooooosses crampes à nos lovely-booties ! ! !

 

YAHOUUUUUUUUU !!!

 

 

***

 

Électro d’Bal « En Avril, ne te découvre pas d’un fil !!! »

Jeudi 25 avril : 16h-24h

 

Entrée 10€ // 8.5€ pour adhérents

Nombre de places limitées. La Ferme du Bonheur se réserve le droit de refuser des entrées.

 

Avec

 

La Mamie’s

 

Zernell  (Grimy Edits)

 

 

Bar, restauration, vestiaire…

 

***

En RER, c’est mieux !!!

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze.


En voiture, tant pis pour vous !

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze…

Partager cet article
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 10:52

Affiche-PRE-avril-2013-copie-1.jpg

 

Jusqu’ici, on l’espérait, on essayait d’y croire, on a eu des fausses alertes, des giboulées et des averses.

 

Mais cette fois, le Printemps est là ! 

 

Les premières planches de semis n'en laissent encore rien paraître, mais elles sont belles, régulières (presque), tirées aux cordeaux (presque), ratissées, semées et couvertes de mulch pour garder l'humidité. Cette semaine, il a plu. Quoi de mieux que la pluie sur ses premiers semis ?! C'est là qu'on réalise le bonheur d'être paysan/jardinier/cultivateur : après cet hiver à n'en plus finir, on se réjouit même encore de la pluie ! 

 

Cette semaine aussi, on a bouclé et réussi notre collecte Kisskissbankbank ! Collecte qui va nous permettre de financer notre nouvelle cuisine, qui va nous permettre la réouverture de notre Table d’hôtes, qui va nous permettre de servir notre propre production ! Des légumes que l'on sème à la Ferme et que l'on sert à la Ferme... circuit court, vous avez dit ?!

 

Ça aussi c’est le printemps. Et grâce à vous ! MERCI pour vos dons !!!

 

Mais le meilleur, cette fois et surtout : Dimanche, 23° C, SOLEIL à la météo des agriculteurs ! ! !

 

Alors, motivés ?!!

 

***

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!!

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze.

En voiture, tant pis pour vous !

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze…

Partager cet article
4 avril 2013 4 04 /04 /avril /2013 12:57

Affiche-PRE-avril-2013.jpg

 

 

***

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!!

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze.

Partager cet article
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 09:45

La Ferme du Bonheur recherche un acteur pour un spectacle de théâtre et un film de fiction « L’ennemi déclaré – Jean Genet trahi par Roger des Prés ».

Type européen, entre 16 et 25 ans, icône Jean Genet « beauté violente, un saint voyou » pauvre, va-nu-pieds, aspirant écrivain.

Le physique doit correspondre à un jeune homme en fin d’adolescence.

 

Rémunération au tarif syndical.

 

Nous écrire à : genet-lefilm@lafermedubonheur.fr

Partager cet article
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 13:58

large_Essai_Logo_TdH_2.JPG

 

Amies, amis de la Ferme du Bonheur.

 

Attention ! Ce petit speech est empreint d’une solennité rare à la Ferme du Bonheur !

 

Sans doute, est-il naturellement enjoint par une conjonction historique, l’année 2013 étant une année de gros anniversaires :

Les 400 ans d’André Le Nôtre

Les 50 ans de votre serviteur

Les 20 ans de la Ferme du Bonheur

Les 10 ans du P.R.É. 

 

            C’est la première fois en effet que nous faisons appel à vous, amis, V.Ieilles.Pies, adhérents, associés, partenaires de tous poils… public… pour lever des fonds ! Dans mon grand orgueil – ou ma radicalité – j’ai toujours affirmé, reprenant les mots de Jean Genet, mon auteur fétiche en terme de morale politique, que « mon souci a toujours été d’être responsable de ce que je suscitais »… Ainsi, malgré notre minicipalité et sa posture de destruction, votre réponse à toutes nos propositions publiques nous a permis de progresser sans faillir, pour atteindre les merveilles qu’on sait aujourd’hui, dans les différents domaines que nous pratiquons : des foules de l’Électro d’Bal à la reconnaissance institutionnelle de notre Champ de la Garde, en passant par l’excellence singulière des artistes accueillis et les émouvants « sauvetages » de quelques cas sociaux échoués à la maison… Sachez aussi -et ce peut être une belle leçon à nos « représentants »- que depuis toujours nous misons sur l’humain pour construire… et survivre, et c’est en prenant le beau risque de créer des emplois (nous sommes désormais 13 salariés!) qu’en 2 ans nous avons couvert notre déficit structurel…

            Fin 2012, le Conseil Général des Hauts-de-Seine, alors que notre situation financière est fragile depuis les coups de massue minicipaux de 1996 puis de 2007, nous a accordé une subvention importante au titre de l’Économie Sociale et Solidaire, la plus grande que nous ayons eue depuis notre naissance il y a vingt ans, autour d’une notion fondamentale à la Ferme du Bonheur : l’agriculture ! Précisément, la nourriture, ce que nous vous donnons à manger lors de tous nos évènements publics, ce que nous donnons à manger aux équipes qui travaillent et vivent à la Ferme, ce que nous donnons à manger lors de notre Noël Clochard, et ce que nous avons donné et redonnerons donc bientôt à manger aux adhérents de notre Table d’Hôtes, qui, à terme, viendra de nos terres, ce Champ de la Garde sur le P.R.É. !!! Si nous étions pris pour de beaux malades il y a vingt ans (je sais la paranoïa hygiéniste de notre député-médecin-ex maire Jacqueline FRAYSSE…), plus un urbaniste occidental ne s’exonère aujourd’hui du concept « d’agriculture urbaine »… Si j’ai eu peur un temps de me faire dépasser ou piller (minicipalité en tête…) je suis plutôt rasséréné aujourd’hui pour mille et surtout une raison, celle qui m’anime depuis ma prime enfance : cet espace infini qui sépare nos sociétés qui nous payent des congés… et celles où l’on marche un kilomètre pour avoir une cruche d’eau à peu près claire… Des sociétés qui, en l’occurrence, ne se posent pas la question d’agriculture urbaine puisqu’on trouve des vaches à la porte des palais en Inde, des chèvres à celles de mosquées du Mali, des poules devant les administrations en Asie, etc. etc. etc. Pour exemple de mes idées, mes désirs, mes espérances, mes… « missions », j’ai l’honneur et le Bonheur de vous annoncer que je viens de réussir mon premier jambon « 100% banlieue », la cuisse droite de notre regrettée mais éternellement aimée Marie-Claude, élevée avec amour et respect, tuée sous la plus haute exigence de fulgurance et de moindre douleur, salée, fumée, séchée… à la maison !!!

 

CE JAMBON EST HISTORIQUE !

OUI ! LA VIE EST POSSIBLE EN BANLIEUE POP !!!

 

            Et j’en viens enfin au fait de ce courrier : l’équipe a décidé de lancer cet appel à dons que vous avez reçu pour ladite Table d’Hôtes. J’ai émis ma haute circonspection comme je l’ai dit plus haut, a fortiori parce que j’ai toujours eu le doute quant à ces feux de paille de l’ère numérique contemporaine… mais il n’est pas de ma pratique d’être autoritaire et j’ai assumé cette décision. Pour preuve, à quelques jours de l’échéance à laquelle la Ferme du Bonheur perdrait tout ce que vous avez donné (qui à ma bienheureuse surprise n’est pas rien !), j’ai proposé de prendre la plume et participer à cette demande, cette prière, cette requête… La somme donnée par le Conseil Général est conséquente mais unique, je veux dire non reconductible : 50 000€ pour le fonctionnement, 30 000€ d’investissement ! Pour autant, le budget global est de 160 000€. Vous savez ce que nous avons fait depuis vingt ans, beaucoup plus qu’une table d’hôte avec beaucoup moins. Or, une telle somme institutionnelle nous assigne à un fonctionnement d’une rigueur et d’une singularité que nous n’avons jamais connues, qui peut nous inquiéter mais qui nous intéresse à tous points de vue et qui ne met absolument pas en doute notre politique, notre morale… notre Bonheur. Un bon nombre de dossiers sur le projet sont en instruction dans divers cénacles, privés et publics, et cette sollicitation à votre endroit en est aussi légitime.

            Imaginez bientôt venir à la Ferme du Bonheur aussi pour déjeuner en semaine, dîner-souper le weekend après les évènements, grand-dîner quelque fois dans l’année à l’invitation de grands chefs psychopathes… Ou rappelez-vous, bienheureux qui avez connue la Table d’Hôtes de 1999 à 2004, comme on n’y mangeait comme nulle part ailleurs : une cuisine de banlieue, une cuisine hors norme, une cuisine de… Bonheur.

 

Il nous reste 4510€ à récolter, grâce à vous, sur Kisskissbankbank !

Ou, si vous êtes aussi doués que moi en informatique, par chèque que nous transférons sur le kiss

 

A vous le monde

A vous la france

A vous les amis

 

Plus que 11 jours !!!

Partager cet article

Présentation

  • : La Ferme du Bonheur
  • : La Ferme du Bonheur est une cellule de recherche et de réflexion sur l’Homme et la Terre qui utilise la culture sous toutes ses formes (théâtre, musique, danse, arts plastiques, cinéma…) mais aussi l’action sociale et la pédagogie…ou encore l’urbanisme, l’architecture, l’environnement, l’agriculture, l’écologie…
  • Contact

Livre

La Ferme du Bonheur

http://www.actes-sud.fr/sites/default/files/couv_jpg/9782742763894.jpg

Edition Acte Sud

Disponible chez :

Piceminister

Amazon

Recherche

NDLR

La culture, mot et concept est d’origine romaine. Le mot "culture" dérive de « colere » - cultiver, demeurer, prendre soin, entretenir préserver - et renvoie primitivement au commerce de l’homme avec la nature en vue de la rendre propre à l’habitation humaine. En tant que tel, il indique une attitude de tendre souci, et se tient en contraste marqué avec tous les efforts pour soumettre la nature à la domination de l’homme.

Hannah Arendt, La crise de la culture.

Archives