Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 11:46

affiche-PRE-decembre-2012-copie-1.jpg

 

La saison réduit le nombre des chantiers, on est donc en nombre sur ce qu’il reste à faire, notamment le défrichage, ce qui nous permettra la vision de la totalité de la parcelle bien avant le Printemps… où l’on espère le retour des chevaux !!!

 

Et dimanche, on sera à cinq jours du solstice d’hiver, les jours rallongent !!!  

 


***

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!!

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze.

En voiture, tant pis pour vous !

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze…

Published by La Ferme du Bonheur - dans P.R.É
commenter cet article
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 20:06

 

affiche-PRE-decembre-2012.jpg

Ce dimanche, c’est spécial !  Très spécial !

  

         Comme nous avons planté quelques 80 arbres en soutien au peuple Sarayaku d’Amazone équatoriale en 2011, comme nous avons planté un arbre pour les moines de l’île de Majuli en Inde cet été,  

dimanche, nous plantons dix bébés arbres fruitiers venus de Notre Dame des Landes !!! 

 

         Je résume, si vous avez échappé à la marée médiatique sur la dernière manifestation qui a rassemblé là-bas près de 40.000 personnes de toute l’Europe (!) : en 1967, 2.000 hectares de bocage furent gelés en vue de la création d’un deuxième aéroport pour Nantes Métropole. Notre Premier Ministre et le constructeur concessionnaire futur VINCI (85% des parts, convention d’exploitation pour 55 ans...) y ont les intérêts qu’on imagine… Or, la légitimité du projet est on ne peut plus douteuse : un comité officiel indépendant a statué du contraire, le premier aéroport est loin de toutes ses capacités… et nous avons tous entendu parler de la « fin du pétrole », voire d’écologie, de développement durable, etc. En outre, le site est exceptionnel : grâce – finalement – au gel administratif, le bocage originel n’a pas été remembré (notons la perfidie linguistique de ce drame historique dont le ministre de l’agriculture de l’époque reconnaissait lui-même il y a quelques semaines sur France Culture l’erreur politique, économique, sociale… humaine ! Dé-membrement eut été en effet plus… honnête !). Ce bocage donc, oublié du système agro-industriel a vécu une gestion… parfaitement libre !!! Les quelques agriculteurs qui n’ont pas abandonné leurs pratiques antédiluviennes ont entretenu la poésie éternelle du paysage, la terre s’est enrichie comme elle le fait depuis la nuit des temps, des espèces aujourd’hui protégées ont survécu et d’autres s’y sont réfugiées, enfin de nombreux "néos" s'y sont installés, rejoints jour après jour par nombre de militants écolos...



         Vous m’avez souvent lu et entendu, moi, Roger des Prés, autoproclamé « individualiste sceptique », « accueillant à ma table les mendiants et les rois » et d’autres paradoxes proférés et assumés dont le sens se trouve dans mon obsessionnelle recherche d’une… troisième voie !

         Le P.R.É. en est l’illustration absolue ! A l’arrière du plus grand centre d’affaires européen, la Défense, nous – moi, les gens de la Ferme du Bonheur, les voisins, les franciliens, des volontaires internationaux… VOUS ! – avons renoué avec l’origine de ce projet imaginé par André Le Nôtre, (qui aurait 400 ans en 2013 ! Le jardinier de Louis XIV) : LE JARDIN ! Dix kilomètres à l’Ouest du Jardin des Tuileries donc, au bout de cet « Axe historique», projet «pharaonique» (comme disent les résistants de Notre Dame des Landes…), c’est près de 3.000 personnes qui sont venues en 2012, chaque dimanche (et même dans la semaine désormais !), nettoyer ce territoire meurtri, véritable poubelle urbaine au-dessus de l’A14 et l’A86... labourer, semer, planter, etc. créer un véritable paysage rural ! ! !



                

Nous vous invitons à participer de ce mouvement universel et pourtant simple, un mouvement de Liberté, d’Égalité, de Fraternité…

… redescendre sur terre !

 

         Et je cite un des derniers textes écrits sur le P.R.É par Marguerite Pilven, journaliste, au sujet de l’exposition de photographies de Cyrille Weiner « la fabrique du pré » :

         « Comme rescapés de villes où triomphent le repli sur soi, la propriété privée et l’isolement, quelques hommes reconquièrent ici leur temps, leur énergie et leur imaginaire. Cyrille Weiner observe cette réappropriation concrète de la friche, ces corps et mains qui bêchent, plantent, défrichent et fabriquent le pré. Mais cette réalité première est filtrée, transcrite en une fiction de fin du monde et de paradis perdu. Dans la friche au dessein suspendu, les repères du temps se troublent, ces hommes ressemblent aux premiers et aux derniers ».

 

***

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!!

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze.

En voiture, tant pis pour vous !

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze…

***

La Ferme du Bonheur

220 avenue de la République 92000 Nanterre

01 47 24 51 24

Published by La Ferme du Bonheur - dans P.R.É
commenter cet article
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 11:57

Affiche-COC-decembre-2012.jpg

 

Vendredi 7 décembre à 20h à la Ferme du Bonheur : introduction à la résidence de C.O.C.

 

Depuis le début du mois d’octobre, Pierre-Vincent Chapus de la compagnie C.O.C. est en résidence d’écriture pour sa nouvelle création hic sunt leones / jeune fille rendue à la vie.

Première fenêtre ouverte sur ce dialogue entre La Ferme du  Bonheur et une fantaisie où il est question de marginalité choisie de nature et de transmission, cette veillée lecture prendra la forme d’une performance dont les héros sont autant ceux qui écrivent l’histoire de La Ferme du Bonheur aujourd’hui que les fantômes habitant l’esprit d’un auteur.

Poème animé sur tas de fumier, cette introduction à une démarche propre balancera entre effacement et ego trip, cette projection d’imaginaires à propos d’un même lieu-œuvre appartenant autant à ceux qui y travaillent qu’à lui-même, tentera de donner naissance à un langage commun.

 

Carnet de bord, 30 novembre 2012 :

« Le 7 décembre sera le 68ème jour depuis le début de ma résidence à La Ferme du Bonheur. Mon travail consiste à saisir les signes pour les interpréter, les malaxer, les tordre. Voici ce qu’il en est :

 

Soit 

 

                 68

…or…

 

                                                                                              6+8=14

                                                                    

 …donc :

 

Selon une lecture kabbalistique de ce chiffre, chaque main comporte 14 phalanges, soit au total 28, qui sont les 28 lettres du premier verset de la Tora qui fait passer le monde du néant à l'être. Le 7 décembre est l’avènement d’une nouvelle ère bâtie de mes propres mains : hic sunt leones. Le hasard n’est qu’une farce, tout est écrit.

Le 7 décembre, ce sera leur parole contre la mienne. Œil pour œil, dent pour dent, tous  les coups donnés seront cette fois rendus. Mauvais western à ciel ouvert. Mauvais giallo au coin du feu. Bataille de spectres sous la lune. Comme dans ces films d’horreur où les jeunes filles hurlent et les synthétiseurs crissent, je promets cadavres déterrés, ondes carrées, fantômes, bruit blanc et tueurs sanguinaires. Je dis : ceci n’est pas une veillée lecture, comme on dit « ceci n’est pas une pipe ». Ceci est un affrontement, une cérémonie, une vengeance, une remise à zéro : hic sunt leones. Je ne crois pas à l’inconnu. Je crois à la répétition et au cercle.

Voici donc La Ferme du Bonheur par une nuit froide d’automne (venez habillés chaudement) et voici ce que j’en fais. Les unes ont apporté leurs histoires, leurs mensonges, les autres leurs outils, peut-être même leur musique, je vais leur opposer ma folie : hic sunt leones.

Dans ce lieu où la merde est la denrée première, je cite Roger des Prés citant Jean Genet : « la poésie ou l’art d’utiliser les restes, utiliser la merde et vous la faire bouffer […] en transformant des matières réputées viles en matières acceptées comme nobles ».  Il faut être prudent avec l’usage des citations, croyez-en l’expérience du survivant revenant à Nanterre via l’enfer… »

 

 

***

La compagnie C.O.C. & la Ferme du Bonheur

présentent

 

Introduction à la résidence : Hic Sunt Leones / Jeune Fille Rendue à la Vie

 

Vendredi 7 décembre à 20h

 

Entrée libre – Restauration – Bar…

 

 

 

*** 

En RER, c’est mieux !!! 

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze. 

En voiture, tant pis pour vous ! 

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze… 

Published by La Ferme du Bonheur - dans Théâtre(s)
commenter cet article
30 novembre 2012 5 30 /11 /novembre /2012 14:51

affiche-PRE-decembre-2012.jpg

 

Et hop !

 

En décembre aussi !

 

Encore, encore, encore…

 

… et encore !

 

Vous pouvez même vous préparer pour le 30 !!!

 

Oui oui oui oui oui !

 

***

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!!

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze.

En voiture, tant pis pour vous !

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze…

Published by La Ferme du Bonheur - dans P.R.É
commenter cet article
27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 21:57

Affiche-Turpin-2012.jpg

 

Vernissage samedi 1er décembre de 14h à 20h

 

 

La Ferme du Bonheur a le Bonheur de vous convier à

 

« Parc André Malraux, Nanterre »

 

une exposition des peintures d’Olivier Turpin, l’Époque IV du Cycle Privé/Public, un cycle d’actions artistiques dans le petit appartement  n°355, au 35ème étage de la Tour Nuage d’Émile Aillaud, 19 allée des Demoiselles d’Avignon à Nanterre, investi par Roger des Prés, fondateur de la Ferme du Bonheur, au lendemain du « classement » médiatique d’un ministre de l’intérieur de « 24 quartiers hautement criminogènes, honte de la France »…

 

Olivier avait exposé avec son frère dans la galerie municipale il y a plusieurs années, et s’était baladé dans Nanterre, photographiant partout. Lors de notre rencontre l’an passé il me montre ses peintures et m’annonce qu’après avoir retrouvé ses vieilles photos il avait choisi de peindre… MA tour ! L’affaire était entendue, l’Époque IV de « Privé/public » s’engageait ! J’ai accompagné souvent Olivier pour lui montrer le quartier, le (rare ?) génie d’une décision d’urbanisation d’État : d’abord un parc, dessiné par Jacques Sgard ouvert 24h/24, pour la première fois en france, autour duquel se distribuent des équipements publics (Centre Dramatique National des Amandiers, École de danse de l’Opéra de Paris, Foyer des Musiciens, etc.) et des logements, tous dessinés dans les fameuses années 60-70 par des architectes de talent, Darras, Kalisz, et enfin Aillaud, drôle de bonhomme, dandy décalé à qui l’on doit les cités parmi les plus trash mais les plus belles (la Grande Borne à Grigny, les Courtillières à Pantin, la Noë à Chanteloup les Vignes, la cité Wiesberg à Forbach… et les Tours Nuages à Nanterre !) qui déclarait : « Ce n’est pas mon travail d’augmenter le SMIC des gens qui vont habiter « chez moi » mais ce que je peux faire c’est y mettre de la poésie ».D’une part, je vous laisse imaginer l’ardeur de son combat au regard de l’immense majorité de ces constructions de l’époque, ce qu’on a appelé « cages à lapins – boîtes à chaussures » ; d’autre part, il est honteux de taxer de « honte de la france » les sociétés qui y vivent, aujourd’hui où peu de gens ont même le SMIC ; 40% de la cité est au chômage, alors que de l’autre côté d’une des rues qui la bordent, s’érige… le siège de la Société Générale, éperon ouest du quartier de la Défense !!! 

 

Et pour illustrer le postulat  Privé/Public, citons, encore et toujours, Jean Genet : « la poésie ou l’art d’utiliser les restes, utiliser la merde et vous la faire bouffer […] en transformant des matières réputées viles en matières acceptées comme nobles ».

 

Olivier Turpin, Roger des Prés, la Ville de Nanterre et le Conseil général des Hauts-de-Seine vous invitent donc à changer votre regard, admirer un quartier d’une beauté rare en france, participer d’une société populaire, jeune… pleine d’énergie !

 

 

***

 

 

L’Époque IV

du Cycle « Privé / Public »

 

Olivier TURPIN, peintures

« Parc André Malraux, Nanterre »

 

du samedi 1er au dimanche 9 décembre

puis du 10 décembre au 10 janvier 2013 sur rendez-vous

dans l’appartement 355 au 35ème étage de la tour-nuage Émile Aillaud, 19 allée des Demoiselles d’Avignon à Nanterre

 

Vernissage samedi 1er décembre de 14h à 20h

 

Pour venir, le plus simple et beau est encore de prendre le RER A, de descendre à Nanterre-Préfecture, puis de traverser l’esplanade Charles de Gaulle, d’entrer dans le parc André Malraux en longeant les étonnantes architectures de Jacques Kalisz en direction des Tours-Nuages. La 19 est la plus haute, la plus belle, la bleue ciel…

 

En plus moche, Métro ligne 1 terminus La Défense, prendre l'escalier à gauche de l'Arche, marcher 10 mn en suivant la direction « avenue Pablo Picasso » ; vous verrez vite les Tours Nuages et juste après le serpent, c'est la tour la plus haute, la plus belle, la bleue ciel…

Published by La Ferme du Bonheur - dans Arts Plastiques
commenter cet article
21 novembre 2012 3 21 /11 /novembre /2012 13:50

affiche-Ferme-Geante-2012.jpg

 

                        Pour la troisième année consécutive, la Ferme du Bonheur fait le buzz sur la place de l’église à Nanterre, à l’occasion de

« la ferme géante » 

Une grande foire commerciale dans le centre ancien : des tonnes de paille jonchent les rues qui permettent aux citadins de patauger « comme là-bas », déambuler entre deux lignes de stands barbapapa, tartiflette, saucisson, jouets en bois, foie gras, etc. ponctuées de quelques enclos où patientent ici quelques lapins, ici deux ou trois chèvres, là quelques porcelets, là aussi deux superbes bœufs, plus loin une dizaine de poneys pour balader les mômes…

            On connait le sens auquel la Ferme du Bonheur entend l’Économie… il s’agit donc pour nous, outre la vertu d’animation que ne manquent pas de provoquer nos installations, de profiter d’un médium populaire pour instiller quelque conscience politique, sociale, écologique avec nos méthodes : la Culture dans ses formes les plus belles… et joyeuses!!!

            C’est ce qu’a bien compris l’élue de la ville adjointe au développement économique ET à l’Économie Sociale et Solidaire qui a donc choisi de nous installer sur cette charmante place de l’église, a sollicité le Centre Technique Minicipal qui nous a construit des enclos et une forge pour que notre installation permette

« Le Village du Bonheur du Monde »

où nous vous invitons à manger les deux jours notre

« couscous gaulois »

avec un méchoui de nos agneaux « de banlieue » (parce qu’élevés à la Ferme du Bonheur installée depuis vingt ans (!) à Nanterre, de race Thônes et Marthod, une race en voie de disparition comme tous nos animaux) et des légumes de notre réseau-ami, producteurs écolo-bio-alternatifs-etc.

            Enfin, les deux jours, vidéo-projection de Land Art sur la façade du presbytère… et de la musique ! Trad’ évidemment, du monde entier évidemment aussi, et les mêmes que l’on passé, trop bons !

            Samedi après-midi, des musiques du Sud de l’Italie avec

La Tarabanda de Tonino Cavallo

la délicatesse incarnée

 

 

Et VENDREDI SOIR

GRAND BAL dès 19h

avec le QUADRILLE KALOU

des musiques de la Réunion et de l’Île Maurice

de celles qui imposent à nos booties de shaker !!!

 

Et les incontournables de la Ferme du Bonheur : thé à la menthe, café, vin chaud, boutique de nos meilleures produits 100% Nanterre, librairie…

 

 

 

 

Programme 

 

Vendredi

 

De 10h à 12h : Démonstration des soins quotidiens aux animaux et atelier de peinture végétale

De 12h à 14h : Explication du régime alimentaire des animaux et des fréquences de repas selon les saisons

De 14h à 17h : Démonstration des soins quotidiens et atelier de peinture végétale

De 17h à 22h : Bal à partir de 19h avec Quadrille Kalou, projection d’un film de Land Art, méchoui gaulois dans notre forge et repas des animaux

+ toute la journée : présentation des animaux, boutique des produits 100% Nanterre de la Ferme du Bonheur, bar, restauration…

 

Samedi

 

De 10h à 12h : Démonstration des soins quotidiens aux animaux et atelier de peinture végétale

De 12h à 14h : Explication du régime alimentaire des animaux et des fréquences de repas selon les saisons, méchoui gaulois dans notre forge et concert acoustique assuré par Tonino et sa Tarabanda.

De 14h à 19h : Démonstration des soins quotidiens et atelier de peinture végétale

+ toute la journée : présentation des animaux, boutique des produits 100% Nanterre de la Ferme du Bonheur, bar, restauration…

 

***

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!!

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Ville. Longez la rue Maurice Thorez, tournez à gauche sur la place de l’Église, et retrouvez-nous au village du Bonheur du Monde.

En voiture, tant pis pour vous !

N’y pensez même pas !!! La Ferme Géante de Nanterre est de partout !!!

Published by La Ferme du Bonheur - dans Evènements
commenter cet article
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 11:50

Affiche-PRE-novembre-2012-copie-1.jpg

 

Une petite vingtaine dimanche dernier à braver le froid...

 

On s'est donc réservé à un seul chantier, de ceux que j'affectionne particulièrement, ces espèces de corvées transformées par le nombre que nous sommes en rigolade, en commune joie : on a planté un joli treillis de saules qui deviendra une haie autour des nouvelles pâtures, avec, j'espère, quelques uns à tailler en tétard, dont la coupe fournira à la fois du fourrage pour les bêtes, à la fois de quoi faire de la vannerie !

 

... et pour célébrer ce nouveau dimanche béni, on a cuit des châtaignes sur le feu!

 

... et chaque fois, quand on rentre, avec les bêtes, à la nuit, quand on débouche dans la ville, ce désastre de voirie contemporaine, laid, confus... brutal, on se dit que ça pourrait être beau avec pas grand chose... vu qu'en quelques minutes seulement on passe d'un paysage de 5 hectares dont 2 "agro-poétisés" par nos et vos bons soins... à la cheminée de la Ferme du Bonheur...

 

 

et hop ! on remet ça dimanche !

 

 

***

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!!

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze.

En voiture, tant pis pour vous !

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze…

Published by La Ferme du Bonheur - dans P.R.É
commenter cet article
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 11:40

Affiche-PRE-novembre-2012.jpg

 

Ben oui !

C’est dimanche !

Comme tous les dimanches !

 

Les enfants, les parents, les hommes et les femmes, les personnezagées, les voisins, les franciliens, les Sarayaku d’Amazonie, les Majuli d’Inde, les élus politiques, les chauves, les touristes, les journalistes, les baba-cool, les brigitte’s, les bobos, les hipsters qui ne lisent pas les mails et viennent faire la fête, les « tracteurs », les initiés, les débutants, les feignasses, les musiciens Metal, les fauteuils roulants, les activistes, les zamoureuxdelanature, les barbus, les agite-chakras, les motards, les adeptes du RER, les cyclistes, les architectes sexy, les manards, les reines d’Angleterre, les lascars, les collégiens associatifs, les écoliers, les sans-papiers, les bienveillants, les badauds, les curieux, les roots, les qui-fermentent-dans-leur-eau-de-cologne-à-la-Défense-la-semaine, les hyperactifs, ceux qui savent, ceux qui font…

 


***

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!!

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze.

En voiture, tant pis pour vous !

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze…

***

La Ferme du Bonheur

220 avenue de la République 92000 Nanterre

01 47 24 51 24

Published by La Ferme du Bonheur - dans P.R.É
commenter cet article
2 novembre 2012 5 02 /11 /novembre /2012 11:05

Affiche-PRE-novembre-2012.jpg

 

Attention : le Rendez-vous dominical au Champ de la Garde sur le P.R.É passe lui aussi à l’heure d’hiver. Rendez-vous à 14h à la Ferme !!! 

 

Pourquoi c’est si bien le dimanche au Champ de la Garde sur le P.R.É ?!

Pourquoi y a toujours du monde ?!

Pourquoi ça bosse comme ça ?!

 

Aaaaaah ! Quand même, un bémol : vous vous crevez pas trop avec le goûter, vous pourriez FAIRE une tarte aux pommes, une compote, une crème aux œufs… enfin, y a des tas de trucs vite-faits-pas-chers plutôt que des merdes du commerce sous plastique…

 

QUAND MÊMEUUUU !!!

 

***

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!!

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze.

En voiture, tant pis pour vous !

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze…

Published by La Ferme du Bonheur - dans P.R.É
commenter cet article
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 15:32

flyer-ferme-du-bonheur-03-11-12.jpg

 

Voilà plusieurs années que nous travaillons avec Caroline, la directrice artistique de la Compagnie La Liseuse. Régulièrement, nous avons le plaisir de l’accueillir pour une lecture au coin du feu. Agglutinés dans la cheminée, à la lueur des flammes et au bruit de la soupe mijotant dans le chaudron, Caroline nous fait l’immense plaisir de nous faire la lecture, de ses textes ou de ses coups de cœur.
Cette année, nous nous sommes retrouvés autour d’une table avec l’envie commune d’aller plus loin ensemble. Alors on discute : Avignon cet été 2012 pour elle, le projet de sa compagnie sur Kateb Yacine dans le cadre de l’anniversaire de l’indépendance de l’Algérie, Nanterre cette ancienne Algérie de cartons et de tôles… Et si on faisait du Kateb Yacine à Nanterre ?
Et puis son expérience d’ateliers de lecture à destination de scolaires, et dans des foyers de travailleurs à Colombes… Et nous et notre volonté de continuer à travailler avec les structures sociales avec lesquelles nous avons initié un quelque chose l’année passée, et qu’il faut entretenir car c’était juste et beau !

 


 

Mais avant d’ouvrir pleinement ce cycle Kateb Yacine, en lien avec l’école La Fontaine du Petit Nanterre et le foyer Coallia voisin (ex-AFTAM), la compagnie La Liseuse revient à la Ferme du Bonheur pour une lecture de Georges Perec devant la cheminée du favela-théâtre, ce samedi à 20h.

 

 

 

Rendez-vous samedi 3 novembre à 20h !!!

Entrée gratuite – Soupe – Bar…

 

***

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!!

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze.

En voiture, tant pis pour vous !

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze…

Published by La Ferme du Bonheur - dans Evènements
commenter cet article

Présentation

  • : La Ferme du Bonheur
  • La Ferme du Bonheur
  • : La Ferme du Bonheur est une cellule de recherche et de réflexion sur l’Homme et la Terre qui utilise la culture sous toutes ses formes (théâtre, musique, danse, arts plastiques, cinéma…) mais aussi l’action sociale et la pédagogie…ou encore l’urbanisme, l’architecture, l’environnement, l’agriculture, l’écologie…
  • Contact

Livre

La Ferme du Bonheur

http://www.actes-sud.fr/sites/default/files/couv_jpg/9782742763894.jpg

Edition Acte Sud

Disponible chez :

Piceminister

Amazon

Recherche

NDLR

La culture, mot et concept est d’origine romaine. Le mot "culture" dérive de « colere » - cultiver, demeurer, prendre soin, entretenir préserver - et renvoie primitivement au commerce de l’homme avec la nature en vue de la rendre propre à l’habitation humaine. En tant que tel, il indique une attitude de tendre souci, et se tient en contraste marqué avec tous les efforts pour soumettre la nature à la domination de l’homme.

Hannah Arendt, La crise de la culture.