Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 avril 2011 2 05 /04 /avril /2011 17:08

BAL DES BONS PIEDS AVEC « LA-PRISE »...

 

balBonsPieds 

 

La Ferme du Bonheur accueille comme chaque année la compagnie de l’Alambic, en résidence à l'Université Paris Ouest, pour le traditionnel bal de clôture du festival de danse Transverse.

 

Cette année, c'est le groupe La-prise qui nous fera swinguer sur des airs de cumbia, samba, chachacha et autre tango, revisités musette ! Un cocktail festif et prêt à la danse !

 

la-prise.jpg

© La-prise

 

voix accordéon Francesco

voix saxophone Franck

chapeau tuba  Joan

caisse claire Clément

www.myspace.com/la-prise

 

Rendez-vous ce jeudi 7 avril,  dès 21h à la Ferme, pour fêter ensemble la fin du festival et de la résidence de la Cie de l’Alambic à l’Université. Conforme à l’esprit du festival, l’entrée est libre, mais on vous colle une super soupe préparée par la daronne Colette pour accompagner cette soirée !

 


Published by La Ferme du Bonheur - dans Musique(s)
commenter cet article
29 mars 2011 2 29 /03 /mars /2011 13:49

Affiche-pre-avril.png

Waow ! Quel augure !

 

Dimanche 20, jour du Printemps, vous fûtes une soixantaine à piocher, bêcher, désoucher, tailler, repiquer, nettoyer, plesser, ratisser, fumasser, creuser, terrasser... mais aussi baguenauder, arpenter, regarder, rêvasser, farniente...

C'est donc parti !

Tous les dimanches jusqu'en novembre !

 

Et comme d'habitude, dimanche 3 avril, rendez-vous à 14h à la Ferme du Bonheur où quelqu'un attend les retardataires toute l'après-midi pour indiquer le chemin de 5min jusqu'au Champ de la Garde sur le P.R.É ! Et avant la nuit, on rentrera à la Ferme boire un thé ou un café et prendre le goûter dans la cheminée !

 
Published by La Ferme du Bonheur - dans P.R.É
commenter cet article
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 17:02

Un petit avant-goût avant de découvrir la performance en live d'Anne Horel !


Anne Horel - Temps de cerveau disponible

 

A jeudi !!!

Published by La Ferme du Bonheur
commenter cet article
17 mars 2011 4 17 /03 /mars /2011 10:48

affiche-electro-mars.jpg

 

Et hop !

Ça gronde sous la terre ! Quelques pâquerettes sortent sur les pelouses du campus ! Ça drague sec chez les oiseaux qu’on voit souvent une brindille dans le bec fuser en haut des arbres dont les bourgeons débourrent, … construire un nid !

C’est fi-ni ! Il y aura quelques rechutes, on se doit d’attendre les fameux saints de glace fin avril avant de semer aux jardins et aux champs, en avril où on ne se découvrira pas d’un fil… mais le mouvement général est à l’é-ner-gie !!!

La bonne occase de venir danser à la Ferme !

C’est la plus belle teuf à des kilomètres à la ronde ! Et même bientôt de Paris - le grand ! - prouvée par les grands noms des DJ qui se commettent  devant notre dance-floor, entre la cheminée où mijote la soupe qu’on vous sert vers 20h, les écuries, la bergerie, la porcherie… le tout pour le prix d’un paquet de clopes !

Jeudi 24 mars de 16h à 24h

On recommence avec le duo du dernier Electro d’Bal d’Hiver, le lendemain de la fameuse tempête de neige qui avait cloué toute l’Ile de France… devant sa télé !!! Avec notre résident, DJ Cornet Bap’Ta-Ta et ses play-lists Dalido-Bérurio-Beethovenesques hallucinées, revoilà VETOU et FLD, qui nous avaient collé une ambiance du tonnerre en décembre ; ils reviennent après leurs voyages tout l’hiver à la recherche de nouveaux sons, spécialement pour la Ferme du Bonheur… pour vous ! Et cerise sur le gâteau, un petit concert/performance « d’Anne Horel, multizappeuse compulsive iconophage ».

Vous avez trop de chance !

Published by La Ferme du Bonheur - dans Musique(s)
commenter cet article
15 mars 2011 2 15 /03 /mars /2011 18:47

AffichePdP.jpg

 

C’est - le - PRIN-TEMPS !

 

Ça gronde sous terre, on a eu plein de bébés chez les moutons, on a fait des travaux (et plein de dossiers !) tout l’hiver…!

ON ROUVRE DIMANCHE 20 MARS !!!

À l’occasion du Printemps des Poètes, on passe l’après-midi au Champ de la Garde pour marquer le retour au rythme hebdomadaire de notre œuvre agro-poétique publique sur le P.R.É, sur le fameux Axe Historique.

Entre chien et loup on rentre à la Ferme vernir la nouvelle Palissade des Poètes 2011, bordure de la Ferme - étendard hurlant notre Bonheur à la Ville et aux milliers de voitures et de piétons qui la longent chaque jour,

 

« Sermons, creeds, theology...

But the fathomless human brain ?

And what is reason ? and what is love? and what is life ?  »

 

Et ensuite, on rentre dans le favela-théâtre manger une soupe autour du feu dans la cheminée, en écoutant la Cie La Liseuse nous lire « Construire un feu » de Jack London

 

Je sais pas pour vous, mais nous, on a trop de chance de vivre à la Ferme du Bonheur !

Published by La Ferme du Bonheur - dans Evènements
commenter cet article
1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 15:13

 

Affiche-PRE-mars.jpg

 

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !

Le Champ de la Garde sur le P.R.É.É.É.É.É.É.É.É.É.É.É.É !

 

 

 C'est dingue ! Je suis à court de superlatifs pour dire le... Bonheur !!! Oui ! Oui !

LE BO-NHEUR !!

Non seulement, vous y venez, vous y bossez, vous y emmenez des merveilles, tous ces dimanches, mais figurez-vous que dans la semaine, j'y emmène de plus en plus souvent des urbanistes, des architectes, des paysagistes, des étudiants... et même des journalistes

 

 Et le gag suprême, c'est que je viens d'être sollicité pour participer à une équipe qui réfléchit à un projet d'aménagement dans un coin d'Ile de France pour... le Grand Paris !

Hi ! Hi ! Hi ! Hi ! Hi ! Hi ! Hi ! Hi ! Hi ! Hi ! Hi ! Hi ! Hi ! Hi ! Hi ! Hi ! Hi !

Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha !Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha ! Ha !

Allez, les amis, dimanche 6 mars, c'est le dernier rendez-vous du cycle d'hiver, le cycle mensuel, parce que le 20 mars on rattaque hebdo. Comme d'habitude rendez-vous à la Ferme du Bonheur à 14h… et avant la nuit, on rentrera à la Ferme boire un thé et prendre le goûter dans la cheminée !

 

Published by La Ferme du Bonheur - dans P.R.É
commenter cet article
9 janvier 2011 7 09 /01 /janvier /2011 11:51

Affiche-facebook.jpg

IRRESISTIBLE !

Même si la Ferme du Bonheur a réussi depuis quelques années à hiberner, du lendemain de Noël aux prémices du Printemps, difficile de résister à vous emmener au Champ de la Garde sur le P.R.É, l’aventure est tellement passionnante…

Et il y a du sens à arpenter ce territoire même sous la neige, le gel… comme ça le fut prouvé lors du dernier événement public, le 21 novembre, où nous - et vous ! - plantions près de 80 a...rbres en soutien aux Indiens Kichwa, après des jours et des jours de pluie diluvienne ; 3 jours avant, 35 étudiants paysagistes du Lycée Fénelon de Vaujours, emmenés par leur ardent et angélique professeur Fabio Piccioli, avaient défriché tous les espaces de plantation, terrassé des accès, nettoyé, rangé…
Ainsi, nous avons brûlé plusieurs étapes : si parfois nous et vous sommes peu nombreux, le mouvement est permanent sur ce Champ de la Garde, permanent comme la vie non humaine, végétaux, animaux s’y développent avec Bonheur comme la société que vous et nous y expérimentons : libre, égalitaire, fraternelle...

Et comme toujours, on y travaillera si on a envie, on s’y promènera, on s’arrêtera sur les événements qui naissent… et avant la nuit, on rentrera à la Ferme boire un thé et prendre le goûter dans la cheminée !

RDV à 14h ce dimanche 9 janvier à la Ferme !

Published by La Ferme du Bonheur - dans P.R.É
commenter cet article
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 16:05


Affiche-facebook-electrodenoel 

 Yahou !

Bienheureux que vous et nous sommes !

Re-voilà l’Électrod’Bal de la Ferme du Bonheur !


Le premier, en octobre, était vraiment classe, avec du monde dès l’ouverture, et des DJs famous, genre renommée mondiale (produits Rex Club s’il vous plait) mais surtout très très très très BONS !!! Payés Ferme du Bonheur, c’est-à-dire des clopinettes, on réussit à saucer ces stars parce qu’ils hallucinent sur la Ferme et, pour les citer, « ils n’ont jamais vu un tel move ! autant de gens sur le dance-floor et personne assis !!! »

C’est vrai, nous-mêmes, on comprend pas, sans doute notre Ferme du Bonheur est un endroit unique au monde, notre dance-floor est le seul à vibrer entre un feu de cheminée, des écuries, une bergerie, une porcherie ( Marie-Claude, les plus beaux jambons du 9-2 !!!).

Et on avance encore dans notre idéal : outre un panel de djs de la ville, de la fac et du monde, on va arriver au Printemps à commencer à 14h !!! C’est vrai, plutôt que zoner dans ces pauvres cafet’ du CROUS, ces pauvres cafés à la gare, ces pauvres couloirs de la fac… entre deux cours, ou à la fin de la journée, jusqu’au dernier RER, allez hop ! un peu de fête avec un buffet Ferme du Bonheur, genre « en famille »…

 

Jeudi 9 décembre donc, dès 16h

Électrod’Bal de Noël


On vous fait un couscous à dîner, vous pouvez venir avec vos skis, vos pères noël, vos rennes… Et profitez-en parce qu’à la reprise en mars, l’entrée sera au prix d’un paquet de clopes, à 3€ on s’en sort pas !

Published by La Ferme du Bonheur - dans Musique(s)
commenter cet article
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 11:00

 

Affiche ferme géante

 C'est trop  kitsch !

À Nanterre, dans le vieux centre, où se trouve tout le petit commerce, comme on dit, il y a depuis au moins 10 ans, le dernier week-end de novembre, une grooooooosse opération commerciââââle :

LA FERME GÉANTE !

On met des tonnes de paille par terre dans 3 ou 4 rues piétonnisées, on installe des dizaines de cabanes pour des produits du terroir, des barbapapas, des pralines, des santons, etc. ET...

... des za-ni-môôô !!!

Et forcément, ça cartonne ! Y a un monde de dingue qui vient patauger sur la paille, toucher les poils et les plumes... renifler le caca !

Initiée à l'époque par le président de l'amicale des commerçants, accessoirement (vilain) chef de file de l'opposition (ouuuh!) municipale, UDF puis UDF/RPR et désormais MODEM... Ça s'est refilé d'amicale en dépôt de bilan, en amicale démissionnaire et autre amicale mégalo... jusqu'à l'an passé où... la mairie la récupère !!! Ah ! Ça y est ! Je vous vois venir ! Vous croyez me voir venir ! Que je vais encore couiner sur ma bonne municipalité post-communiste de gauche plurielle- participatibilibilibilipative...

ET BEN NON !

Il est vrai que j'étais sévèrement dégouté d'un fait : le prix de location des animaux pour les 2 jours !!! C'est monté jusqu'à 30 000€ l'an dernier !

30 000€ pour 2 jours !!!

Quand les nôtres, de moins en moins nombreux parce qu'on est de plus en plus précaire... parce qu'on a, un jour de 1997, été "interdit au public"..., nos animaux donc, sont là 365 jours par an !!! 30 000€, c'est un emploi créé, des investissements et une disponibilité permanente pour des ateliers, des visites d'écoles... voire même pour de la location pour d'autres fermes géantes...

ET BEN ÇA Y EST, ÇA VIENT !

La Ferme du Bonheur est présente !

 

ET JE VAIS DIRE MERCI ! OUI ! OUI!  MERCI :

- à Sophie Donzel, maire-adjoint au développement économique,  emploi, commerce et artisanat, qui a dû ramer pour nous affirmer

- à l'Office du Tourisme, producteur délégué, qui trouve ça normal qu'on y soit, même s'il marchande notre pauvre devis (tant pis, on est si content d'y être)

- au Centre Technique Municipal, du grand chef Robert aux chefs menuisier Jean-Noël et serrurier Jaki et tous leurs collègues qui nous construisent des enclos pour Momo l'âne, Gérard le dindon et ses oies, et Marie-Claude la cochonne

- à Adrienne Szjenman, des services à la Sophie qui coordonne tout ça

- à Philippe Boses, régisseur général, qui fait ce qu'il faut pour qu'on soit bien

- à tous les  autres qui permettent ça !

Ça fait bizarre tant de mercis à la mairie, voilà que j'aurais encore de l'espoir ?!?!?!

Enfin, du coup, on va mettre les bouchées doubles et les petits plats dans les grands : le thé toute la journée sous la Khaïma, des tables et des bancs, sans doute la chicha...

ET VENDREDI  à 18h :

Concert Gnawa !!!

ET COUSCOUS !!!

Histoire de donner à cette foire commerciale une notion poétique... politique...

Et cerise sur le gâteau, ils nous installent…

DEVANT LA CATHÉDRALE !!!


Published by La Ferme du Bonheur - dans Animaux
commenter cet article
21 novembre 2010 7 21 /11 /novembre /2010 11:40

Affiche-facebook

 

Il y a quelques mois, le comité français de soutien au peuple Kichwa de Sarayaku, Indiens d'Amazonie équatoriale, est venu me demander de louer la Ferme du Bonheur pour organiser des événements artistiques dans le cadre d'une vaste opération internationale dudit soutien. Me renseignant, j'apprends que le territoire Kichwa, outre des immenses arbres d'une dernière forêt primaire pillée comme on le sait pour nos occidentaux meubles high-tech, a du pétrole sous terre !!! C'est mal barré pour eux... Mais c'est mal barré pour beaucoup... et même pour nous ! Même occidentaux ! On ne peut pas dire que l'époque transpire de... Bonheur, isn't it ?!

Et bien, si ! Les Indiens résistent, de plus en plus, et nous sommes de plus en plus à comprendre que cette cause-là, elle aussi, participe d'un mouvement global, composé de myriades de micro-résistances partout au monde, un mouvement qui nous fait croire en l'avenir, celui de nos enfants, évidemment pas aussi médiatisé que l'affaire Woerth-Bettencourt, l'affaire de Karachi, les assassinats de Khadirov, etc. Avant d'être résistances, d'ailleurs, il s'agit d'actes, d'actions, je veux dire de création, de construction, de richesse au sens de bien commun, pas... d'actions en bourse !!! Et nos amis Kichwa, quasi à poil depuis quelque nuit des temps, se voient obligés de délimiter (négocier?) leur territoire, quand ils l'ont cru infini. Alors ils créent dans cette forêt originelle, ce qu'ils appellent "une frontière de vie", un maillage de clairières qu'ils bordent en plantant des arbres fruitiers, médicinaux, à fleurs... remarquables, comme on dit. (plus d'infos sur www.frontieredevie.org)

 

Et, en apprenant ça, j'ai le déclic : ce que la Ferme du Bonheur fait au Champ de la Garde sur le P.R.É est... parfaitement identique : affirmer, face au quartier de la Défense, que l'urbanisme n'est pas l'immobilier mais l'urbanité, qu'avec -excessivement!- peu d'argent, on crée des richesses inouïes: des fruits, des légumes, des herbes, des céréales... certes, mais aussi un paysage, une activité sociale... fraternelle.

Bref, mon comité de soutien Kichwa a les yeux qui brillent, et quand je les emmène au Champ de la Garde, c'est la révélation : nous allons planter des arbres, créer, entre la Grande Arche et la Maison d'Arrêt, une des clairières de "la frontière de vie".

               Et c'est dimanche prochain, le 21 novembre, toute la journée !

 


On fait le thé, le café, le goûter et vous amenez votre pic-nic pour aller avec notre soupe le midi, il y aura la grande tente pour s'abriter si il pleut et nous allons planter... un quetschier, deux pommiers, un bigarreau, un pêcher de vigne, un poirier, un mirabelle, un brugnon, plusieurs ostria, des celtis, des davidia, des taxodium, un grand cèdre bleu de la Reine d'Angleterre...
une bonne cinquantaine d'arbres... a priori, parce que si vous en avez qui s'ennuient ou déperrissent sur votre balcon, amenez-les !

Published by La Ferme du Bonheur - dans P.R.É
commenter cet article

Présentation

  • : La Ferme du Bonheur
  • La Ferme du Bonheur
  • : La Ferme du Bonheur est une cellule de recherche et de réflexion sur l’Homme et la Terre qui utilise la culture sous toutes ses formes (théâtre, musique, danse, arts plastiques, cinéma…) mais aussi l’action sociale et la pédagogie…ou encore l’urbanisme, l’architecture, l’environnement, l’agriculture, l’écologie…
  • Contact

Livre

La Ferme du Bonheur

http://www.actes-sud.fr/sites/default/files/couv_jpg/9782742763894.jpg

Edition Acte Sud

Disponible chez :

Piceminister

Amazon

Recherche

NDLR

La culture, mot et concept est d’origine romaine. Le mot "culture" dérive de « colere » - cultiver, demeurer, prendre soin, entretenir préserver - et renvoie primitivement au commerce de l’homme avec la nature en vue de la rendre propre à l’habitation humaine. En tant que tel, il indique une attitude de tendre souci, et se tient en contraste marqué avec tous les efforts pour soumettre la nature à la domination de l’homme.

Hannah Arendt, La crise de la culture.