Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 14:12

trouble_the_water_xlg.jpg

 

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!!  

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze. 

En voiture, tant pis pour vous ! 

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze… 

Published by La Ferme du Bonheur - dans Cinéma(s)
commenter cet article
30 juillet 2014 3 30 /07 /juillet /2014 16:17

belizaire-the-cajun-movie-poster-1986-1020209498.jpg

 

Bélizaire le Cajun (1986)

Réalisé par Glen Pitre

 

SAMEDI 2 AOUT

20H

 

En 1859, en Louisiane. Alors que des miliciens américains traquent les paysans acadiens d'origine française, l'un d'eux, Bélizaire Bréaux, musicien et guérisseur, tente de leur faire face.

 

Bannière Festival NOLA Noir

 

 

Festival La Saison des Grâces 2014. Juin-Juillet-Août 2014.

 

            L’évocation du nom de la Nouvelle-Orléans est une invitation à l’imaginaire, un recours aux représentations avant la présentation formelle, des couleurs, des saveurs, des bruits, des odeurs. La Crescent Town véhicule avec elle des notions qui peuvent dépasser sa propre réalité mais qui contribuent à créer une mystique qu’il convient d’éprouver, résumée par la maxime locale, et en français dans le texte s’il-vous-plait : laissez les bons temps rouler !

 

            Et parce que nos publics-  les habitués comme ceux qui ne sont encore jamais venus – méritent les meilleurs groupes, autant que les artistes méritent la meilleure scène et le meilleur cadre possibles, l’union entre NOLA et la Ferme du Bonheur est plus qu’appropriée ! Le parallèle entre nous semble évident : un îlot, pourtant ouvert au monde, un patrimoine architectural et gastronomique, un terrain favorable au développement de toutes les cultures, des menaces constantes sur son existence mais des renaissances et des renforcements, et surtout une bonne humeur malgré le travail et les difficultés, temporelles et structurelles. Que ceci ne nous empêche pas de laisser les bons temps rouler !!!

 

 

 

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!! 

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze. 

En voiture, tant pis pour vous ! 

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze… 

***

La Ferme du Bonheur

220 avenue de la République 92000 Nanterre

01 47 24 51 24

contact@lafermedubonheur.fr

 

Published by La Ferme du Bonheur - dans Cinéma(s)
commenter cet article
16 juillet 2014 3 16 /07 /juillet /2014 15:08

kevin-mccaffrey-documentaryjpg-e750d29dda0e4a1f.jpg

 

« Cajun : No One Ever Went Hungry »

et

« New Orleans : We Live To Eat ».

 

Projection des documentaires

et rencontre avec le réalisateur

Kevin McCaffrey.

Biographie-Kevin-McCaffrey.jpg

 

+ Buffet de Louisiane.

 

Samedi 19 juillet dès 16h

 

Du cochon au gumbo, du jambalaya au boudin en passant par les crevettes… De la musique française au Jazz, du Zydeco à la Swamp Pop (Pop des marais)… Des prairies aux villes, du Bayou aux marais en passant par la côte… La Louisiane dans toute sa splendeur et sa diversité culturelle !

 

 

 

Bannière Festival NOLA Noir

 

 

Festival La Saison des Grâces 2014. Juin-Juillet-Août 2014.

 

            L’évocation du nom de la Nouvelle-Orléans est une invitation à l’imaginaire, un recours aux représentations avant la présentation formelle, des couleurs, des saveurs, des bruits, des odeurs. La Crescent Town véhicule avec elle des notions qui peuvent dépasser sa propre réalité mais qui contribuent à créer une mystique qu’il convient d’éprouver, résumée par la maxime locale, et en français dans le texte s’il-vous-plait : laissez les bons temps rouler !

 

            L’union entre NOLA et la Ferme du Bonheur est plus qu’appropriée ! Le parallèle entre nous semble évident : un îlot, pourtant ouvert au monde, un patrimoine architectural et gastronomique, un terrain favorable au développement de toutes les cultures, des menaces constantes sur son existence mais des renaissances et des renforcements, et surtout une bonne humeur malgré le travail et les difficultés, temporelles et structurelles. Que ceci ne nous empêche pas de laisser les bons temps rouler !!!

 

 

 

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!! 

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze. 

En voiture, tant pis pour vous ! 

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze… 

***

La Ferme du Bonheur

220 avenue de la République 92000 Nanterre

01 47 24 51 24

contact@lafermedubonheur.fr

Published by La Ferme du Bonheur - dans Cinéma(s)
commenter cet article
9 juillet 2014 3 09 /07 /juillet /2014 14:36

Affiche-Betes-Sud-SAuvage.jpg

 

Les Bêtes du Sud Sauvage (2012) - Ecrit et réalisé par Benh Zeitlin

 

Hushpuppy, 6 ans, vit dans le Bayou avec son père. Brusquement, la nature s'emballe, la température monte, les glaciers fondent, libérant une armée d'aurochs. Avec la montée des eaux, l'irruption des aurochs et la santé de son père qui décline, Hushpuppy décide de partir à la recherche de sa mère disparue.

 

 

Bannière Festival NOLA Noir 

 

Festival La Saison des Grâces 2014. Juin-Juillet-Août 2014.

 

            L’évocation du nom de la Nouvelle-Orléans est une invitation à l’imaginaire, un recours aux représentations avant la présentation formelle, des couleurs, des saveurs, des bruits, des odeurs. La Crescent Town véhicule avec elle des notions qui peuvent dépasser sa propre réalité mais qui contribuent à créer une mystique qu’il convient d’éprouver, résumée par la maxime locale, et en français dans le texte s’il-vous-plait : laissez les bons temps rouler !

 

            L’union entre NOLA et la Ferme du Bonheur est plus qu’appropriée ! Le parallèle entre nous semble évident : un îlot, pourtant ouvert au monde, un patrimoine architectural et gastronomique, un terrain favorable au développement de toutes les cultures, des menaces constantes sur son existence mais des renaissances et des renforcements, et surtout une bonne humeur malgré le travail et les difficultés, temporelles et structurelles. Que ceci ne nous empêche pas de laisser les bons temps rouler !!!

 

 

 

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!! 

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze. 

En voiture, tant pis pour vous ! 

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze… 

 

Published by La Ferme du Bonheur - dans Cinéma(s)
commenter cet article
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 16:28

 

Affiche-carte-blanche-Abdoulaye-juillet-2014jpg.jpg

 

 

Beaucoup connaissant Abdoulaye Askia Traoré à la Ferme du Bonheur pour ses qualités de responsable bar durant les Électro d’Bal.

 

D’autres savent qu’il fut employé de l’association en tant que chargé de production audiovisuelle afin d’initier, d’aiguiller et d’assister Roger des Prés pour la réalisation du film « L’ennemi déclaré – Jean Genet trahi par Roger des Prés ».

 

En revanche, ils sont moins nombreux à savoir qu’Abdoulaye est un talentueux réalisateur, père du court-métrage « Nola » et du moyen « Nulle Part »… en attendant la concrétisation de son premier long.

 

C’est donc en toute confiance que nous lui laissons carte blanche ce vendredi 11 juillet pour la projection de courts-métrages de son choix.

 

Du cinéma de qualité, méconnu… et gratuit !

 

 

 

Liste films courts-métrages, Favela théâtre, Ferme du Bonheur 11 juillet 2014

Durée du programme : 2h30

Entrée gratuite. Bar, restauration…

 

PROGRAMME :

 

Szél – Le vent de Marcell Ivànyi, 6’36 -1996

Synopsis

Sur chaque image on trouve un point, un détail qui attire le regard. Un détail spécial, étrange, saillant. Ce détail prend un ton émotionnel, il détermine l'état du spectateur de la photo. Ce sentiment éveillé dirige son regard, aussi bien à l'intérieur de la photo qu'en dehors d'elle. Le film a été préparé à partir de la photo de Lucien Hervé, " Les trois femmes ".

 

C’est gratuit pour les filles de Claire Burger et Marie Amachoukeli, 23’ – 2009

Synopsis

Dans quelques jours, Laetitia obtiendra son brevet professionnel de coiffure. Elle et sa meilleure amie Yéliz, pourront concrétiser leur rêve : ouvrir un salon ensemble. Mais avant de passer son examen, Laetitia veut aller à une fête.

 

Quelques miettes pour les oiseaux de Nassim Amaouche 28’ – 2005

Synopsis

Ruwayshed, un no man's land à la frontière. La dernière ville jordanienne avant l'Irak.

 

Les heures blanches de Karim Bensalah 12’ – 2013

Synopsis

Deux femmes que tout oppose dans la perte de leurs fils, vont se retrouver unies par le destin.

 

PAUSE

 

L’évangile du cochon créole de Michelange Quay, 19’ - 2004

Synopsis

Je suis le cochon créole. Je suis qui je suis. Je suis le porc de vos ancêtres. Il n’y a aucun porc sauf moi, ce porc créole, noir, apocalyptique, porc du nouveau monde dont le sang a lavé les esclaves de leur péché, dont la chair est ta chair, jusqu’à la fin des temps.

 

Les fantômes de l’usine de Brahim Fritah, 8’ – 2014

Synopsis 

« Tu balaies, tu jettes les poubelles, t’essuies les tables… Alors, lentement, ton esprit flotte. » 

A quoi pense le jeune balayeur ? A quoi rêve-t-il ?

 

Petite Lumière d’Alain Gomis, 15’ – 2003

Synopsis

Dakar, Sénégal. Fatima est une petite fille de huit ans. En ouvrant le réfrigérateur, elle se demande si la lumière reste allumée lorsque la porte se referme. Elle découvre que non. Alors, Fatima descend dans la rue, ferme les yeux, puis les ouvre, puis les referme. Est-ce que les gens existent encore quand leurs yeux sont fermés ?

 

Come and play de Daria Belova, 30’ – 2013 (sous réserve)

Berlin. Grisha, un petit garçon Germano-Russe s'amuse à jouer avec un pistolet en bois. Plus il joue, plus il s'enfonce dans une réalité alternative. Les frontières entre le présent et le passé s'estompent. Des images d'un Berlin d'hier apparaissent; les rues et les immeubles marqués des années de guerre. Tout à coup, il se retrouve plongé dans un cauchemar d'une autre ère.

 

 

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!! 

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze. 

En voiture, tant pis pour vous ! 

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze… 

***

La Ferme du Bonheur

220 avenue de la République 92000 Nanterre

01 47 24 51 24

contact@lafermedubonheur.fr

 

Published by La Ferme du Bonheur - dans Cinéma(s)
commenter cet article
16 mai 2014 5 16 /05 /mai /2014 12:54

 

AmiEs !

 

Vous savez que nous sommes en train de commettre une des plus belles merveilles de l'Histoire de la Ferme du Bonheur, le spectacle "l'ennemi déclaré - Jean Genet trahi par Roger des Prés" dont la presseu parleu: L’Humanité, Le Figaro, Les Inrocks, France Inter ce dimanche, etc.

 

Or, ce spectacle est créé pour le cinéma !

 

Et nous avons besoin URGENT POUR DIMANCHE, d'une 30aine de figurants pour faire "faux public" pour les caméras!

Un vrai goulag: rdv 10h30 dimanche 18 donc et jusqu'à... 22h ! ! ! Oui, oui oui, on sait, plus chiant que la figuration cinéma tu meurs, en plus là vous êtes en cage, sexes séparés...

 

MAIS !

 

Mais mais mais... déjeûner goûter diner bien organiséS avec le talent -la grâce!- de notre équipe cuisine ET... remerciement en nature: une place gratuite pour l’événement de votre choix ou un repas offert lors de la table d'hôtes, produits de la Ferme A.O.B.B, danses du ventre de l'équipe de direction et/ou technique, nuits d'amour avec Roger... TOUT !

 

REPONDEZ VIIIIIIITEUUUU ! ! !

contact@lafermedubonheur.fr ou 01.47.24.51.24

 

et un Bonheur ne venant jamais seul, sachez que la Ferme du Bonheur a trouvé un méga-super chef pour sa table d'hôtes, école Ferrandi et tout, un avec qui on peut causer... POESIE ! ! ! Si j'te jure!!!

 

et quand je dis un Bonheur jamais seul: ce soir à 22h20, Arte diffuse sa série NATUROPOLIS, sur l'agriculture urbaine; après Rio et New York, Paris ! Et devinez qui a une place de choix????

 

Agro-poètes du monde entier !  Soyez heureux ! ! !

 

Recto flyer Genet

 

 

 

 

 

 

 

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!! 

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze. 

En voiture, tant pis pour vous ! 

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze… 

 

***

 

La Ferme du Bonheur

220 avenue de la République 92000 Nanterre

01 47 24 51 24

contact@lafermedubonheur.fr

 

 

Published by La Ferme du Bonheur - dans Cinéma(s)
commenter cet article
17 juillet 2013 3 17 /07 /juillet /2013 16:48

Poster EAT MY DUST FESTIVAL juillet 2013

 

Dernière semaine de résidence à la Ferme du Bonheur, en France, pour Sisonké, Senzo, Ncosi, Kenneth, Bafana, Kensi, Phindelay, Hope et Eleanor, avant qu'ils retournent à Kliptown-Johannesburg...


Et cette dernière semaine est un feu d'artifices!!!


Tous les soirs jusqu’à samedi, c’est l’apothéose :


     Festival "Eat My Dust" 

 

(* mange ma poussière)

 

        Tous les soirs projection d'une programmation faite par les jeunes de Kliptown de longs métrages de fictions sud-africains, précédée des courts métrages réalisés chez eux par leurs soins tout au long de l’année.

 


Et deux grosses journées :

 

Jeudi 18 : Mandela’s Day ! L’anniversaire de Mandela... des surprises... un dîner...

 

Samedi 20 : Le Bouquet Final : 

 

NUIT COMPLETE DE CINEMA


Toute la nuit des longs métrages ponctués des courts des jeunes, les films réalisés les derniers jours en marathon à la Ferme « le Défi du Shack » par les jeunes des associations de l’Ile de France, une installation cyclo-ciné itinérante de l'association Marcho Doryila (après la Tchétchénie et avant la traversée de l'Amérique du Sud...), dîner-souper-en cas "de là-bas".

 

        Ça finira à 7h du matin avec le petit-déjeuner, puis pour les plus braves d’entre nous, le rendez-vous dominical traditionnel au Champ de la Garde sur le P.R.É., agrémenté cet été, comme tous les étés, de notre délicieux et légendaire Hammam El Gauri, « pire qu’au bled, mieux qu’à Monaco »…

Il faudra bien ça pour se remettre des travaux au Champ !!!

 

 

***  

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!! 

 

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze. 

 

En voiture, tant pis pour vous ! 

 

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze…

 

 

 

Published by La Ferme du Bonheur - dans Cinéma(s)
commenter cet article
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 21:57

Poster-EAT-MY-DUST-FESTIVAL-juillet-2013.jpg

 

Ben mes aïeux !

 

Qu’aura-t-on donc fait à la Ferme du Bonheur pour mériter tant de Bonheur ?

 

         Entre la résidence des douze gamins du bidonville de Kliptown à Soweto, banlieue de Johannesburg, douze bombes de bonté, de joie, d’énergie, d’appétit… et leurs activités, événements, œuvres... entre la toeuf électro – encore une fois un record notamment grâce à l’ouverture du Champ, sa nouvelle scène, sa piscine qui ont permis d’accueillir plus de 1800 personnes-... entre l’ouverture pour l’été du hammam où on a fait la queue pour la pièce chaude et les matelas pleins de corps rassérénés emmitouflés dans les peignoirs... voilà un été qui s’annonce encore bienheureux ! 

Et ça continue !

 

         C’est le grand jeu de nos jeunes sud-africains, le bouquet final de leurs trois semaines de résidence à la Ferme du Bonheur

 

Le festival « Eat my dust »

 

Jeudi 11 de 18h à 20h en guise d’amuse-bouche

Stage gratuit de danse gumboots !

  

 

Vous les avez peut-être vus danser samedi, et même si vous n’avez pas de bottes en caoutchouc, venez vous entrainer pour frimer dès que la pluie revient chez nous. 

 

VENDREDI 12

INAUGURATION DU FESTIVAL “EAT MY DUST”

  

        

17h : Allers-retours au Champ pour visiter le Shack, baraquement « made in Kliptown », où une batterie 12 volts alimente la télé où tournent en boucle quelques uns des films faits par les jeunes dans l’atelier de la copine Delphine de Blic, la productrice du festival

         19h : Conférence « les luttes algérienne et africaine » par l’association nanterienne « les Oranges », qui fait un remarquable travail de mémoire de l’immigration, et des fameux bidonvilles de Nanterre

         20h : Couscous par les mamans de l’association Z’y-va du Petit Nanterre, avec en trou normand les danses zoulous de nos jeunes sud-africains

         21h30 : Cinéma

-         Courts métrages de Delphine de Blic et des gamins de Kliptown

-         « Tsotsi », fiction de Gavin Hood, oscar du meilleur film étranger 2006

 

 

         Et pour se remettre de ces nouvelles émotions, le hammam est ouvert samedi ET dimanche de 15h à 20h. N’oubliez ni votre maillot ni votre brosse à dents, tout le reste est disponible à la Ferme.

 

 

         Mais si, comme nous, vous n’en avez pas encore assez, dimanche après-midi, pelles, pioches, binettes, râteaux, houes, fourches, cognées, haches, sécateurs, cisailles, serpes, machettes, bêches, pelles, faux, etc.

n’attendent que vous

comme tous les dimanches

« Au Champ de la Garde sur le P.R.É »

 

Lundi, reposez-vous bien pour attaquer le festival

EAT MY DUST

  

 

Tous les soirs du mardi au samedi, une programmation de longs-métrages choisis par les jeunes, précédés de leurs courts-métrages, soirée spéciale le 18 pour l’anniversaire de Mandela et final infernal samedi 20 des films

TOUTE LA NUIT !

 

 

 

         NON MAIS FRANCHEMENT ! A-T-ON IDÉE DE SE TAPER DES 500 KMS DE BOUCHONS POUR DES « VACANCES » DANS LE SUD OU ON SE RETROUVE TOUS ENTRE PARISIENS… LES MÉDUSES, LE MONOÏ ET LES PAPIERS GRAS DES BEIGNETS EN PLUS ?! 

 

*** 

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!!


RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze.


En voiture, tant pis pour vous !


Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze…

Published by La Ferme du Bonheur - dans Cinéma(s)
commenter cet article
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 09:45

La Ferme du Bonheur recherche un acteur pour un spectacle de théâtre et un film de fiction « L’ennemi déclaré – Jean Genet trahi par Roger des Prés ».

Type européen, entre 16 et 25 ans, icône Jean Genet « beauté violente, un saint voyou » pauvre, va-nu-pieds, aspirant écrivain.

Le physique doit correspondre à un jeune homme en fin d’adolescence.

 

Rémunération au tarif syndical.

 

Nous écrire à : genet-lefilm@lafermedubonheur.fr

Published by La Ferme du Bonheur - dans Cinéma(s)
commenter cet article

Présentation

  • : La Ferme du Bonheur
  • La Ferme du Bonheur
  • : La Ferme du Bonheur est une cellule de recherche et de réflexion sur l’Homme et la Terre qui utilise la culture sous toutes ses formes (théâtre, musique, danse, arts plastiques, cinéma…) mais aussi l’action sociale et la pédagogie…ou encore l’urbanisme, l’architecture, l’environnement, l’agriculture, l’écologie…
  • Contact

Livre

La Ferme du Bonheur

http://www.actes-sud.fr/sites/default/files/couv_jpg/9782742763894.jpg

Edition Acte Sud

Disponible chez :

Piceminister

Amazon

Recherche

NDLR

La culture, mot et concept est d’origine romaine. Le mot "culture" dérive de « colere » - cultiver, demeurer, prendre soin, entretenir préserver - et renvoie primitivement au commerce de l’homme avec la nature en vue de la rendre propre à l’habitation humaine. En tant que tel, il indique une attitude de tendre souci, et se tient en contraste marqué avec tous les efforts pour soumettre la nature à la domination de l’homme.

Hannah Arendt, La crise de la culture.