Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 avril 2016 1 25 /04 /avril /2016 11:30
ANNULATION / Electro d'bal "Saint Robert" - samedi 30 avril 2016

On ne s’étendra pas sur une fête électro reconnue comme une des plus belles de la métropole!
On aime ça, cette sur-énergie puissante, cette ardeur, cette jeunesse, ce gros son…
Ça danse !

30 avril 14h-22h
12€

Pour acheter votre billet, c'est par ici

Published by La Ferme du Bonheur
commenter cet article
15 avril 2016 5 15 /04 /avril /2016 10:30
Stage d'apiculture à la Ferme du Bonheur

TOUTES LES INFOS DANS LE DOCUMENT ICI

Published by La Ferme du Bonheur
commenter cet article
7 avril 2016 4 07 /04 /avril /2016 14:23
PATCHES de Pierre-Vincent Chapus / Compagnie C.O.C.

Re-voilà pour la 4ème fois notre Pierre-Vincent Chapus et sa Compagnie C.O.C., ses acteurs de nulle part, ses préoccupations généreuses… désespérées… et la grâce de ses spectacles !

"PATCHES" du 13 au 24 avril 2016 dans le favela théâtre de la Ferme du Bonheur !

Un patch, c’est une vue de l’esprit qui cherche à réduire la complexité à quelque chose d’acceptable, de (pré)visible. Un patch, c’est une écriture de ce qu’on perçoit, de ce que l’on ressent et que l’on voudrait comprendre.

Un patch, c’est une posture idiote et ritualisée. Un patch, c’est une géographie au sens étymologique : décrire la terre, écrire sur la terre. Alors... Un concert en 3 tableaux ? un voyage temporel ? un dépôt de bilan ? un exercice formel ? la fin d'un monde ? une vision du futur ? tout ce que je vous ai volé ?

>> Spectacle à 20h30, excepté les dimanches à 19h30 - relâche le lundi 18 avril.
Tarifs : 10 -
15€

Réservation : 01 47 24 51 24

Published by La Ferme du Bonheur
commenter cet article
3 avril 2016 7 03 /04 /avril /2016 11:02

Dans le cadre du festival La terre est à nous, organisé par la ville de Nanterre, bal-concert à la Ferme du Bonheur!

Les Jeunes Premiers*

Ce groupe, créé en 1997, s’inspire de la musique traditionnelle de toute l’Afrique subsaharienne, enrichie d’influences du jazz. Ce n’est pas sans fierté que les musiciens revendiquent leur capacité et leur volonté d’intégrer des styles et des répertoires d’horizons culturels très diversifiés. Au programme : rumba, makossa, soukous, bikutshi, zook, ndombolo, « coupé décalé » et « afro beats »…

Les Rumberos de Madagascar*

Les Rumberos nous proposent de danser sur de la musique traditionnelle de la région Nord de Madagascar : le Salegy (jouée partout dans la Grande Île) ainsi que le Sega de l’Île de la Réunion.

ET C'EST GRATUIT !!!!!

Published by La Ferme du Bonheur
16 mars 2016 3 16 /03 /mars /2016 12:24
Le Grand Concert de Printemps !

DIMANCHE 20 MARS 2016 à 19H

✿ Voyage européen autour de la mélodie et des poètes ✿
AVEC : Angèle Chemin, Soprano, Chloé Ducray, Harpiste, Philippe Chemin, Récitant

► C’est devenu une tradition au Printemps des Poètes à la Ferme du Bonheur : le concert de clôture de musique classique ! La musique n’est elle pas poésie pure ?! Et puisque le thème 2016 est le Grand Vingtième, nous entendrons Debussy, Fauré, Berio Hahn, Schubert, Schumann, de Falla, … et des textes d’Aragon, Kateb Yacine, Prévert, Müller, Yared, Al-Masri, Neruda, Giacometti…
Nous sommes bénis par la rencontre il y a quelques années, du clan de Conservatoire de Gennevilliers, son directeur Bernard Cavanna, compositeur contemporain délirant et facétieux, et Noémi Schindler, violoniste hors pair. Bernard nous a fait don d’un piano à queue Pleyel de 1906, qu’à chaque concert nous restaurons, accordons. Aux alentours, Noemi et de ses amis, d’autres encore de plus en plus nombreux, le font vivre… chanter. Lors du dernier concert à Gennevilliers où jouait Noemi, nous retrouvions sur scène Angèle Chemin, splendide jeune femme, ardente, au sourire bouleversant. Toutes ces qualités, sinon d’autres encore, se retrouvent dans sa voix de soprano, dans son répertoire qu’elle a choisi de travailler avec industrie et talent reconnus : le contemporain. Elle a été ravie de notre proposition, qui nous fera retrouver toute la famille puisque Philippe, son père, sera le récitant qui poncturera les pièces musicales des œuvres d’auteurs citées plus haut. Angèle et Philippe Chemin seront accompagnés par Chloé Ducray à la harpe !
►► entrée à discrétion
Un événement dans le cadre du : Le Printemps des Poètes

Published by La Ferme du Bonheur
commenter cet article
9 mars 2016 3 09 /03 /mars /2016 16:12
Le printemps des poètes !

Samedi 19 mars 2016

  • 10h00 – « Manger Nanterre » : Toute la journée (re)connaître les plantes sauvages comestibles et les cuisiner avec l’association « la Voie Verte ».
  • 12h00 – Pique-nique perso, ou la soupe de la Ferme du Bonheur
  • 14h00 – Marche urbaine, déambulation poétique avec les étudiants du Master Panthéon-Sorbonne « Projets culturels dans l’espace public »
  • 17h30 – Inauguration de la restauration de la Yourte au Champ de la Garde sur le P.R.É.
  • 19h00 – Vernissage de la Palissade des Poètes devant la Ferme, Cuvée 2016
  • 19h30 – Dîner : la soupe, et/ou le jambon d’Hélène
  • 20h30 – Cinéma

Dimanche 20 mars 2016

  • 10h00 – Vannerie sauvage ; Stage pratique avec l’association « la Voie Verte »
  • 12h00 – Pique-nique perso, ou la soupe de la Ferme du Bonheur
  • 14h00 – Transhumance à moutons pour les incontournables travaux dominicaux d’agro-poésie au Champ de la Garde sur le P.R.É
  • 19h00 – Concert : musiques et textes du XXème siècle ; Soprano, piano, récitant
  • 21h00 – L’ultime souper : Il faut finir le jambon d’Hélène !!!

 

INFORMATIONS : 01 47 24 51 24
Entrée à discrétion

 

 

Published by La Ferme du Bonheur
commenter cet article
11 décembre 2015 5 11 /12 /décembre /2015 17:41

C'est ça…

Ayons peur !

Restons chez nous !

Chez nous la fraaaaance…

 

Et bien, certainement pas à la Ferme du Bonheur, ah ça non ! Oh que non !

 

Si j'ai longtemps cru que j'aurais 17 ans pendant quelques milliards d'années... après avoir perdu une roue, un rétroviseur, percé une durite, froissé une aile… et perdu père et mère, j'ai naguère totalement réalisé que j'allais mourir... Et bien en attendant, je tiens table ouverte, danse beaucoup, engueule mes «représentants (sic!) politiques (re-sic!)»… et plante des arbres!
 

Et comme signe de l'optimisme indécrottable (et activiste!) de la Ferme du Bonheur, le premier agneau de la saison est né une heure avant le spectacle dimanche dernier, lundi des jumeaux, hier un autre, ce matin encore... Et encore un autre petit bonheur, samedi prochain après le spectacle, Anne-Cécile DANIEL, chercheuse à AgroParisTech nous fait une petite conférence sur son travail sur l'agriculture urbaine, dont la Ferme du Bonheur est un des ses terrains d'étude favoris ; on en entendra des bonnes sur la panique officielle de pollution des sols «urbains» et –je vous le donne en mille– les grâces de la Ferme du Bonheur à nettoyer tout ça ;-) Et jamais 2 sans 3, ultime Bonheur de ce dernier week-end après 3 mois avec Jean Giono…

Ah mince ! Non, quatre Bonheurs : enfin une journaliste, et un bel article ! Merci Marie-Jo ! Et en plus tu nous balances sur France Culture. Tu touches minouche ! Le lien - cliquez  ici

Roger

 

AgroParisTech & la Ferme du Bonheur discutent des enjeux de l'agriculture urbaine autour de la contamination des sols.

On profite de l'avant dernière représentation de «l'homme qui plantait des arbres», pour faire le point sur nos plantations à nous et nos ambitions pour faire face aux contaminations de nos sols. Depuis presque un an, on bosse avec AgroParisTech pour mieux comprendre ce vaste et complexe sujet qui soulève d'importants enjeux dans ce « pas si nouveau » domaine de l'agriculture urbaine. On se fait osculter comme chez le docteur, on nous prend nos vers de terre, des échantillons de sol, des morceaux de légumes. Ca dissèque, soupèse, manipule, passe au mixeur. Les resultats sont là, il est temps d'en parler…

 

RECAPITULONS : 

>>> L'homme qui plantait des arbres

Samedi 12 décembre à 15h35 

Dimanche 13 décembre à 15h36

12/15€ - gratuit pour les enfants de - de 12 ans 

 

>>> Conférence : Agriculture urbaine & contamination des sols

Samedi 12 décembre à 18h après le spectacle

Samedi 12 et Dimanche 13 décembre 2015
Published by La Ferme du Bonheur
commenter cet article
26 novembre 2015 4 26 /11 /novembre /2015 16:03
Au programme du week-end, samedi 28, dimanche 29 novembre

Oooooh que non !

On ne s’arrêtera certainement pas de se réunir… à 2, à 10, à 100, à 1000… à des millions ! Pour se battre contre toute cette merde, pestilentielle s’il en fut! Ou tout simplement pour vivre, d’ailleurs… L’oublierait-on?!

Perso j’ai peur, enfin… un peu quand même, ce serait malhonnête de ne pas être tourmenté de l’arbitraire du genre du 13 novembre dernier, constatant que ça pouvait survenir là, tout près, aux amis d’amis d’amis, aux amis d’amis, aux amis, aux siens… à soi…

Alors non ! Je ne m’arrêterai pas, la Ferme du Bonheur ne s’arrêtera pas, d’aller notre chemin, notre petit chemin, très simple : entretenir le feu de la cheminée du favela-théâtre, tenir notre table ouverte, défricher le P.R.É…

… PLANTER DES ARBRES ! ! !

Alors ce ouikèn’de, samedi et dimanche à 15h40 pétantes, je vais encore jouer « l’homme qui plantait des arbres » de Jean Giono, je vais vous emmener le long de l’avenue de la République, longer les cités HLM, les voies du RER, traverser le campus de l’Université, regarder ce que des hommes et des femmes font avec nous depuis des années le dimanche au Champ de la Garde sur notre P.R.É.… jusqu’au feu de la cheminée de la Ferme du Bonheur, manger la soupe aux herbes du berger… Roger

« Quand on se souvenait que [cette forêt] était sortie des mains et de l’âme de [ce berger], sans moyens techniques, on comprenait que les Hommes pouvaient être aussi efficaces que les dieux… dans d’autres domaines que la destruction. » J. Giono

Réservation conseillée : 01 47 24 51 24

Published by La Ferme du Bonheur
14 novembre 2015 6 14 /11 /novembre /2015 16:31

J’aurais aimé jouer aujourd’hui et demain « L’homme qui plantait des arbres » comme un hurlement à la face de ces lâches, comme affirmait ce prof de l’école de danse de Grozny en Tchétchénie « la Culture ne meurt pas sous les bombes »… Mais entre la fermeture des universités, des théâtres, etc., l’interdiction de manifestation sur l’espace public et enfin la déclaration de l’état d’urgence, reste ma solidarité avec le deuil…

Je m’incline.

Même si je ne crois pas beaucoup –de moins en moins- en l’avenir, même si la Le Pen -et autres charognards- vient encore de gagner trop de points face à l’incurie, l’impéritie, de TOUS les partis politiques, même si je ne sais pas précisément comment lutter contre le vrai pouvoir, celui qui nous tue, celui de la Finance… je mets la Ferme du Bonheur au repos, histoire de rassembler nos forces, d’être prêts, dès samedi prochain, samedi 21 novembre à 15h46 pétantes, pour dire avec les mots métaphoriques de Jean Giono, le devoir inlassable de chacun, c’est-à-dire NOUS TOUS, de PLANTER DES ARBRES !

D’ailleurs, demain dimanche, comme tous les dimanches, nous irons au Champ de la Garde sur le PRÉ avec nos moutons, nous occuper de nos terres, de notre Terre…

Roger

Voir les commentaires

Published by La Ferme du Bonheur
commenter cet article
12 novembre 2015 4 12 /11 /novembre /2015 15:41
Je, Tu, il, Nous sommes le Grand Paris

Ce Vendredi 13 Novembre - Rencontre-débat à 19h ! ! !

Hacène Belmessous, chercheur indépendant rompu aux résistances populaires au désastre de l'institution, organise cette rencontre « autour de ce qui se joue actuellement en Île-de-France contre ce Grand Paris que le lobby spéculo-marchand est en train de développer ».
De plus en plus d'initiatives émergent, posent des actes et affirment : « nos villes sont nos biens communs et nous voulons faire entendre d'autres points de vue que ceux décrétés par les « puissants » ». Avec lui, Gilles Clément, jardinier-paysagiste-écrivain, Andreï Feraru, architecte-urbaniste, Pierre Mansat, président de l'AIGP (Atelier International du Grand Paris)

Published by La Ferme du Bonheur
commenter cet article

Présentation

  • : La Ferme du Bonheur
  • La Ferme du Bonheur
  • : La Ferme du Bonheur est une cellule de recherche et de réflexion sur l’Homme et la Terre qui utilise la culture sous toutes ses formes (théâtre, musique, danse, arts plastiques, cinéma…) mais aussi l’action sociale et la pédagogie…ou encore l’urbanisme, l’architecture, l’environnement, l’agriculture, l’écologie…
  • Contact

Livre

La Ferme du Bonheur

http://www.actes-sud.fr/sites/default/files/couv_jpg/9782742763894.jpg

Edition Acte Sud

Disponible chez :

Piceminister

Amazon

Recherche

NDLR

La culture, mot et concept est d’origine romaine. Le mot "culture" dérive de « colere » - cultiver, demeurer, prendre soin, entretenir préserver - et renvoie primitivement au commerce de l’homme avec la nature en vue de la rendre propre à l’habitation humaine. En tant que tel, il indique une attitude de tendre souci, et se tient en contraste marqué avec tous les efforts pour soumettre la nature à la domination de l’homme.

Hannah Arendt, La crise de la culture.