Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 mars 2017 2 14 /03 /mars /2017 18:07
Electro d'Bal : L'Annonciation

Enfin ! Le retour des Electrod'Bals 2017 à la Ferme du Bonheur !

Samedi 25 mars, toujours de 14h à 22h.

« L'Annonciation »

 

Le 25 mars 1896 à Athènes, l'ange Gaby fut envoyé par God-Mich dans une ville du 9-2, appelée Nanterre, à une jeune fille, accordée en mariage à un homme de la maison de Pépé, appelé Dick ; et le nom de la jeune fille était Mamie's.

L’ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée-de-grâs, la Disco est avec toi ». À cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation.

L’ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Mamie's, car tu vas faire du grâs auprès de God-Mich. Voici que tu vas concevoir et enfanter une toeuf ; tu lui donneras le nom d’Électrod’Bal. Le Grand Beat viendra sur toi, et la puissance du Très-Hot te fera danser grave sur les tapis du dance-floor ; c’est pourquoi le 25 mars 2017 sera saint, et il sera appelé Fils de J.O. »


đŸ„ ARTISTES

≡ Zaltan (Antinote, Paris)
https://soundcloud.com/zaltan-dance

≡ Slo Cee (Raw Sounds District, Paris)
https://soundcloud.com/Cheeevz

≡ Flegon Family (Disque Flegon, Paris)
https://soundcloud.com/flegon

≡ La Mamie's (Mamie's Records, TMTC)
https://soundcloud.com/lamamies


đŸș BOIRE & MANGER

Bar & Restauration à La Ferme.

✖ 5,5€ la pinte de binch'
✖ 6€ la pinte de cidre (Fils de pomme)
✖ 3€ le demi de binch'
✖ 2,5€ le verre de vin.


🎟 TICKETS

✖ Préventes : 13€ + frais de loc : http://bit.ly/2n4Cs0G

ACCÈS PRIVILÉGIÉ, POUR VOUS LES VRAIS !

✖ Sur place : 10€ avant 15h / 13€ après.

Adhésion obligatoire à l'association pour rentrer (montant libre).

Venez tôt ! Venez beaux !

Published by La Ferme du Bonheur
commenter cet article
14 mars 2017 2 14 /03 /mars /2017 18:02
Les 48 heures de l'agriculture urbaine

Ce week-end c'est Les 48h de l'agriculture urbaine Paris et Ile-De-France !

 

Pour l'occasion nous organisons samedi 18 mars un atelier gratuit d'initiation à l'apiculture avec au programme « Restauration d'une ruche vitrée » et « Travail de la cire », de 9h30 à 12h puis de 14h à 17h (ramener son pic-nic pour ceux qui restent toute la journée !)

 

Avec La SAUGE

 

Published by La Ferme du Bonheur
commenter cet article
2 mars 2017 4 02 /03 /mars /2017 10:35
Bal Kabar Maloya le dimanche 19 mars

Pour célébrer l’ouverture de la Saison 2017 de la Ferme du Bonheur et le thème Afrique(s) du Printemps des poètes, nous vous convions à un KABAR !

Le kabar, ou kabaré, ï»żou servis malgas ou servis kabaré, est un type de fête célébrée à La Réunion (également attesté à l'île Maurice par la tradition orale, et dans l'archipel des Comores). Il inclut de la musique, de la danse et du chant.
Le maloya est, avec le séga, l'un des deux genres musicaux majeurs de La Réunion. C'est à la fois un type de musique, de chant et de danse.
Métissé dès l’origine, le Maloya est l'héritier des chants des esclaves des plantations sucrières, avant de s’étendre à toute la population de l’île. Jadis dialogue entre un soliste et un chœur accompagné de percussions (roulèr, pikèr, sati...) et du kayamb, le Maloya prend aujourd’hui des formes de plus en plus variées, au niveau des textes comme des instruments (introduction de djembés, batterie…).

Le bal sera animé par 10 musiciens de l’association Séksion maloya.
Cet événement s'inscrit aussi dans le cadre de La Terre est à nous - Festival de musiques et danses du monde, organisé par la Direction de la Culture de la Ville de Nanterre.

Vous ne savez pas danser le maloya ? Nous non plus !! On sait juste que ça se danse les jambes légèrement fléchies, appuis pris entre la plante des pieds et les demi-pointes, vous suivez ? Quant aux bras... agitez-les et lâchez tout !

GAYAR VEU DANSE !!

[Le maloya est classé au Patrimoine culturel immatériel de l'humanité de l'UNESCO depuis le 1er octobre 2009].

BAL : 18H30-minuit
TARIFS : 5€ / 7€

Billetterie : ICI

 

Bar et petite restauration sur place : Rougail saucisse 7€, préparé par Titine et Tatie Josette, fraichement rentrées de La Réunion avec les saucisses (fraîches) et le piment oulalaçachauffe !

Published by La Ferme du Bonheur - dans EvĂšnements Danse(s)
commenter cet article
24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 13:54
Le Printemps des Poètes

La Ferme du Bonheur ouvre sa saison 2017 Dimanche 19 mars avec Le Printemps des Poètes !

Le programme :

Au terme de la traditionnelle hibernation de la Ferme du Bonheur, l'intronisation hautement symbolique de chaque nouvelle année s’opère avec notre outil premier : la Poésie ! Cette année le thème choisi par les organisateurs du Printemps des Poètes est «Afrique(s)». Si de nombreuses voix de nos frères et soeurs Africains, de «toutes» les Afriques, se liront, s’entendront ici et là sur et dans la Ferme, fidèles à nous-mêmes, frondeurs ou autres «communistes pratiquants non-croyants», nous nous placerons sous l’auspice du titre-même du recueil de Poèmes de pensée d’Hannah Arendt :

« Heureux celui qui n’a pas de patrie »

10h00
Transhumance urbaine, ponctuée des performances d’un collectif de photographes et de vidéastes mené par Laure Crubilé, qui travaille sur la dichotomie Homme/Machine, Homme/Ville… Les moutons de la Ferme transcendent!!! Rdv sous la Grande Arche de la Défense à 10h pétantes!

12h30
Vernissage de notre Palissade des Poètes, qui borde la Ferme, dans ses habits 2017: «Afrique(s)», d’une idée de Roger des Prés réalisée par Roger avec la bande à Crubilé cette fois emmenée par les Sœurs Chevalme… Comme d’hab et sans fausse modestie, ça va être beau et on la verra de tout l’espace public pendant un an!!!

13h00
Vous avez pensé à amener votre pic-nic ou vous avez réservé la soupe de la Ferme.

14h00
Incontournables Travaux Dominicaux d’Agro-Poésie au Champ de la Garde sur le P.R.É… Départ à moutons à 14h pétantes ! On cultive si on veut les quatre hectares de friche arrachés au projet «urbain» derrière la Défense, quatre hectares de moins en moins souillés/pollués, de plus en plus riches, beaux… grâce à vous, aux foules qui sont venues partager notre grand-œuvre d’Agro-Poésie de communistes pratiquants non-croyants : La Fabrique du P.R.É… «Paysannes ! Paysans ! À terre !!!»

18h00
Projections cinéma d’Afrique du Sud :
- « Song of myself » très court métrage de Roger des Prés et Delphine de Blic avec nos copains les jeunes du bidonville de Kliptown-Soweto à partir d’un poème de Walt Whitman
- « Hillbrow » un moyen métrage de Nicolas Boone, un bijou plastique au cœur du quartier hallucinant et halluciné au centre de Johannesburg

19h-Minuit
Bal Kabar Maloya !!! Tarifs : 5€ / 7€
Emmené par les musiciens de Séksion maloya ! Un Kabar, c’est un bal à la Réunion, le Maloya c’est une musique à chanter… et à danser, une musique qui, dès l’origine, se métisse, n’en finit pas de se métisser, une musique vivante ! Seksion Maloya enfonce le clou, Seksion Maloya est… de Nanterre !!! Parfait pour la Ferme du Bonheur, toujours hors du temps et de l’espace…

Billetterie du Kabar ici

GAYAR VEU DANSÉ !!!

 

On dînera d’un Rougaï Saucisse… Woaw !!!

23 février 2017 4 23 /02 /février /2017 18:06
Cycle d'initiation à l'apiculture en 10 séances

de mars à septembre 2017

Première séance : samedi 4 mars à 9h30

 

Cycle d'initiation à l'apiculture

Pour la 2ème année consécutive, la Ferme du Bonheur propose un stage théorique et pratique d'apiculture en 10 séances du Printemps à l'été 2017.
Il permet de s'initier aux différentes étapes d'entretien des ruchers, d'essaimage, de récoltes du miel, et de mise en hivernage ainsi qu'à l’utilisation du matériel.
L’atelier abordera également les pratiques d’apiculture alternatives, selon les travaux de Maurice Chaudière et Bernard Bertrand (ruche en terre, ruche horizontale, conduite en bio-dynamique).

Les ateliers sont encadrés par Hervé Garouel, apiculteur sur Paris, qui entretien notre rucher depuis 7 ans.

Contenu théorique des séances :

1-Cycle biologique : critères de variabilité des cycles... de l'abeille, des saisons, des parasites !

2-Prophylaxie : précautions sanitaires - Guide des bonnes pratiques.

3-Matériel : le kit de l'apiculteur... et les bons plans pour fabriquer soi-même.

4-Visites des rcuhes : maitrise du comportement, un peu de zen contre les piqures !

5-Traitements : expérimentation de méthodes naturelles et alternatives des traitements vétérinaires et autorisé en "BIO".

6-Essaimage : types d'essaims, précautions, préservation.

7-Récolte : miel alimentaire, thérapeutique, et autres produits de la ruche!

8-Législation : la règlementation, pour qui ? pour quoi ? Avoir conscience et évaluer les risques. Labellisation/ Cahier des charges.

 

Dates prévues* : Les samedis 4 mars, 11 mars, 1er avril, 15 avril, 29 avril, 13 mai, 24 juin, 1er juillet, 29 juillet et 5 août 2017.

Tarif 10 séances : 150 €** / Limité à 12 personnes
Inscriptions : http://bit.ly/2jFmLfu
Adhésion obligatoire (prix libre) à la Ferme.


* L'évolution des ruchers et les dates de récoles étant liées à la météo, celles-ci seront éventuellement revues au fur et à mesure que la saison avance.
** Les stagiaires inscrits pour le cycle seront invités à participer librement aux ateliers ouverts (deux journées) et aux journées découvertes (trois journées) d'apiculture. (info à venir)

Published by La Ferme du Bonheur
commenter cet article
20 janvier 2017 5 20 /01 /janvier /2017 14:41
Vœux pour 2017...

Bon... On peut pas dire que l'ambiance générale soit folle...

 
    2015 déjà sentait bien fort, 2016 n'a pas non plus été à la fête, et sans doutes ce ne sont pas les prochaines échéances électorales françaises qui vont sauver le monde...
 
    Et bien justement, le monde, parlons-en ! Je ne sais pas si on n'en a jamais autant parlé du monde, il me semble que plus jamais personne ni aucun pays ne sera à l'abri de cette fameuse «globalité», et personnellement je dis tant mieux ! Certes, il faudra bien batailler contre cette fatale facilité du repli sur soi, des nationalismes, etc. mais de toutes façons on ne peut plus rien faire contre cette conscience, cette réalité planétaire, a fortiori grâce à cette idée de Nature dont on devrait avoir compris qu'elle est loin d'être en grande forme, que notre gas-oil occidental ou Tchernobyl Soviétique, ou conflit Syrien ou… nous regarde tous... tous et chacun ! N'en déplaise à ce couillon de soixante-huitard de Jean Sol Partre, l'enfer, ce n'est pas les autres, l'enfer c'est soi, le Bonheur c'est les autres !!!
 
    Tiens ?! N'est-ce pas ce qui se rabâche depuis vingt quatre ans à la Ferme du Bonheur ?! Ben oui ! Sans fausse modestie, les milliers de gens qui sont venus le dimanche après-midi depuis le 28 décembre 2008 pour les «travaux d'agro-poésie au Champ de la Garde» sont responsables de cet émerveillement sur ces quatre hectares de l'Axe Historique, en marche vers « la Fabrique du P.R.É » ; et ces dizaines de milliers de djeunzes qui ont dansé à nos Électrod'bal et autres Mamies-Bonheur... Et ce berger, «l'homme qui plantait des arbres» de Jean Giono, qui nous prouve que tous et chacun, on est capable des plus belles révolutions, celles qui se font… en douceur !!! Etc. etc. etc.
 
En un mot, ne nous enfermons pas :
Sortons ! Sortons ! Même sous les bombes !
Dansons ! Même sous la pluie !
Allons voir de l'Art ! Même (surtout !) « dégénéré » !
 
Cultivons notre jardin ...
« le jardin planétaire » !!!
 
2017
… de bonté,
… de beauté(s)!
 
Published by La Ferme du Bonheur
commenter cet article
6 janvier 2017 5 06 /01 /janvier /2017 17:27
Stage de vannerie sauvage #2

Quand on dit hibernation à la Ferme du Bonheur ... comment croire les hyperactifs que nous sommes... avec nos fidèle associés, La Voie verte : deuxième épisode du stage de vannerie sauvage dimanche 15 janvier.

À partir de végétaux abondamment disponibles dans nos friches urbaines (ronce, lierre, clématite) la Voie Verte vous propose un atelier un peu plus technique :
« COMMENT REALISER UN PANIER PAYSAN »

Rendez-vous à 10h00 pile dans le hall de la gare de Nanterre-Université (côté RER).

Le matin, récolte et préparation des matériaux, l’après-midi réalisation des objets.
Le soir, REPARTEZ AVEC VOTRE PANIER !

Le midi, une soupe est proposée à petit prix par la Ferme du Bonheur sur réservation préalable.

Si possible, pensez à ramener :

– un couteau type canif
– des gants de jardinage
– un sécateur
– des chaussures tout-terrain
– des affaires chaudes (la salle n’est pas chauffée)

Prix : 30 €

Adhésion à La Voie verte (5€) obligatoire

La billetterie est dès à présent en ligne sur ce lien.
Pour nous joindre en cas de problème : 06 61 98 08 71

Published by La Ferme du Bonheur
commenter cet article
3 janvier 2017 2 03 /01 /janvier /2017 14:31
Report photos Noël Clochard !!!

Les photos du Noël Clochard sont disponibles !

Cliquez ici pour voir l'album

Published by La Ferme du Bonheur
commenter cet article
23 décembre 2016 5 23 /12 /décembre /2016 11:21
Published by La Ferme du Bonheur
commenter cet article
15 décembre 2016 4 15 /12 /décembre /2016 11:22
Prennez votre part au Noël Clochard de la Ferme
Prennez votre part au Noël Clochard de la Ferme

La Ferme du Bonheur organise la 4ème édition de son Noël Solidaire : des cadeaux et un repas le samedi 24 décembre !

 

Nous organisons un appel à dons sur Hello Asso afin de financer ce projet solidaire : ICI

 

Présentation du projet

 

On récolte depuis des jours et des jours (et jusqu'au 24 décembre) auprès des commerçants du marché et sédentaires du centre ville de Nanterre, mais aussi particuliers, entreprises, fondations... de la nourriture, des jouets, des vêtements... tout ! Tout ! Tout ! Et n'importe quoi, de quoi offrir un dîner et des cadeaux aux galériens de tous poils des environs de Nanterre.

Et si vous bourgeois (ou pas), bohèmes (ou pas), en tous cas public « classique » de la Ferme, voulez filer un coup de main à la cuisine les jours d'avant, voulez donner des trucs, où même et surtout, si vous en avez envie ou si vous êtes seul, voulez venir réveillonner : BIENVENUE !!!

Mais en attendant, on a besoin de votre aide financière pour accueillir tout ce beau monde (150 personnes attendues).

19h Accueil – Apéro

20h Service à table

21h30 Boum !!!

avec notre ex-SDF hebergé à la Ferme depuis huit ans, notre berger d'opérette, pour vous ce soir dans ses habits de “DJ Jaki d'Ferme”!!!

23h Distribution des cadeaux. Qui sera le Père (ou la Mère ou l’Cousin) Noël ? Surprise…

Origine du projet

En 2008, malgré notre propre précarité - transcendée depuis toujours par notre passion de la vie, notre légendaire énergie - nous avons décidé d’organiser un « Noël Clochard » pour les « exclus » de Nanterre (et d’ailleurs !), qu’on sait particulièrement nombreux. En une quinzaine de jours, une synergie surprenante a réuni plus d’une centaine d’exclus et autant de public « normal » qui nous ont particulièrement touchés, soit par leur dons, soit par leurs aides, et enfin par leur présence le 24 décembre au soir qu’ils expliquaient en disant « si Noël a un sens, c’est ici qu’il se trouve » ! Ainsi, avec les clochards du CASH, les bénéficiaires cosmopolites des Restos du Cœur, du Secours Populaire, du Secours Catholique, des foyers de vieux travailleurs, des divers services sociaux sollicités,… des familles, des enfants ont dîné, dansé et se sont partagés des cadeaux ! Nous n’avions consacré qu’une quinzaine de jours à nos travaux, mais la fête était superbe, et la synergie bouleversante !

Face au succès de cette première manifestation organisée en dernière minute, nous avons décidé de renouveler ce projet en 2012 avec des moyens supplémentaires, pour toucher un public plus large, tenter cette mixité. Des représentants du Centre d’Accueil et de Soins Hospitaliers de Nanterre, des Restos du cœur ou encore du Secours Populaire étaient de nouveau présents. Tout au long du weekend, les citoyens de Nanterre et d’ailleurs ont été invités à participer aux collectes de nourriture, de vêtements, objets, vaisselle et jouets. Malgré les effort supplémentaires, l'année 2012 avait récolté moins d'enthousiasme et de don.

Nous avons tout de même continué l'aventure pour la troisième édition en 2013. Et le 24, malgré l’angoisse de ne pas avoir suffisamment pour tous, nous étions prêts : crabe, foie gras, gratins, crevettes, huîtres, caviar, viandes en tout genre… Un vrai repas de Noël pour les 80 personnes présentes ! et quel mélange : des gens du CASH, de la Boutique Solidarité et de l’Hôtel Social d’Emmaüs de Gagny, l’association Sésame, des mamans isolées avec leurs enfants, des familles « normales », notre trésorier, des jeunes parisiens de nos soirées électro… ont tous fini par se déhancher, après ce repas qui n’avait rien à envier à la Garden Party de l’Élysée, sur le mix disco de notre berger-DJ Jacky d'la Ferme !

Cette année donc, nous le souhaitions encore plus grand. Nous souhaitons travailler avec les associations de la ville de Nanterre et du Département afin qu’ils communiquent auprès de leurs bénéficiaires, dans leurs réseaux, chez les commerçants du centre-ville et les forains du marché… dans le but de se rassembler autour de cet événement. Nous comptons sur un soutien le 24 décembre au soir, mais aussi bien en amont, pour nous aider à sensibiliser, communiquer, inviter, collecter de la nourriture, des meubles, de la vaisselle, des vêtements, des jouets.

Published by La Ferme du Bonheur - dans Action Sociale
commenter cet article

Présentation

  • : La Ferme du Bonheur
  • La Ferme du Bonheur
  • : La Ferme du Bonheur est une cellule de recherche et de réflexion sur l’Homme et la Terre qui utilise la culture sous toutes ses formes (théâtre, musique, danse, arts plastiques, cinéma…) mais aussi l’action sociale et la pédagogie…ou encore l’urbanisme, l’architecture, l’environnement, l’agriculture, l’écologie…
  • Contact

Livre

La Ferme du Bonheur

http://www.actes-sud.fr/sites/default/files/couv_jpg/9782742763894.jpg

Edition Acte Sud

Disponible chez :

Piceminister

Amazon

Recherche

NDLR

La culture, mot et concept est d’origine romaine. Le mot "culture" dĂ©rive de « colere Â» - cultiver, demeurer, prendre soin, entretenir prĂ©server - et renvoie primitivement au commerce de l’homme avec la nature en vue de la rendre propre Ă  l’habitation humaine. En tant que tel, il indique une attitude de tendre souci, et se tient en contraste marquĂ© avec tous les efforts pour soumettre la nature Ă  la domination de l’homme.

Hannah Arendt, La crise de la culture.