Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 mars 2015 2 10 /03 /mars /2015 19:18

Ben c’est pas la fête...

 

            Je me souviens... le lendemain des assassinats à Charlie Hebdo un des survivants disait “ma pire angoisse c’est l’oubli, l’actualité chassant l’actualité...” Evidemment on oublie. C’est terrifiant mais peut-être heureux, l’optimisme n’existerait pas sinon. Pourtant, et depuis le 21 avril 2002, en france, on flippe ! On flippe mais on ne bouge toujours pas beaucoup... sans doute parce qu’il y a encore des trucs dans le frigo, qu’on part encore un peu en conges payés... qu’on n’est pas en Syrie, en Lybie, en Palestine, au Mali, en Colombie, en Chine, en Birmanie, en Ukraine...

Je ne sais pas si on oublie vraiment en fait, si on ne se planque pas plutôt... à voir l’abstention grandissante d’une élection à l’autre, le discrédit de la caste dite “politique” (sic!)... le tout au bénéfice de qui l’on sait dont on s’effraie des progrès à chaque échéance électorale...

Pour ma part, je ne peux pas m’arrêter, même si on m’empêche, on me bride, on me harcèle, on me sape... Mon optimisme en prend régulièrement pour son grade, c’est parfois mon (sur-)activisme qui me met pour un temps en pilotage automatique... Mais quoi ? On attend le désastre? On espère mourir avant que les indemnités de retraite ne disparaissent ?

M’enfin ?!

Et nos enfants ?!

Et les Syriens ?!

Et les Lybiens, les Palestiniens, les Maliens, les Colombiens, les Chinois, les Birmans, les Ukrainiens… ?! 

Allez allez allez ! ! ! 

Je fourbis mes armes, MON arme, ma préférée, la Poésie !

Et je suis fier, a fortiori dans l’état actuel de la Ferme du Bonheur (mais on se relève, lentement, douloureusement, on sait que ça va être long... mais on se relève !!!), fier de vous annoncer qu’après la traditionnelle fermeture hivernale:

 

La Saison est ouverte ! ! ! 

 

Et comme chaque année, l’intronisation classique:

 

Le Printemps des Poètes

 

         En 2015, on nous propose le thème “ Insurrection poétique ”... Je vous en ai concocté le programme qui suit, de sacrément haute volée ! Alors on retrousse ses manches...

 

“Et maintenant nous chanterons l’amour

car il n’y a pas de révolution sans amour”

 

Samedi 21 et dimanche 22 mars : 

 

 Dévoilement de la Palissade des Poètes, dans ses habits 2015

“Insurrection poétique”

Samedi 21

 

  • 16h: Présentation du livre de Hacène Belmessous, fruit de sa résidence d’écriture à la Ferme: “Le grand Paris du séparatisme social”. Plus d'infos ici... 
  • 19h: La soupe !!!
  • 20h: Cinéma: “Eau argentée”, film franco-syrien d’Ossama Mohammed et Wiam Simav Bedirxan. Plus d'infos ici... 

 

Dimanche 22

 

  • 14h: comme tous les dimanches toute l’année, travaux agro-poétiques au Champ de la Garde sur le P.R.É.
  • 19h: La soupe !!!
  • 20h: Concert: Lieder de Schubert transcrits par Bernard Cavanna pour quatuor. Un aperçu ici...

 

La soupe, comme toujours, ne sera pas chère, la causerie du samedi a-m ne se paye pas, le film et le concert sont au “prix à discrétion”

 

 Dévoilement de la Palissade des Poètes dans ses habits 2015 

         Comme tous les ans, je m’amuse avec le thème choisi par les organisateurs de cet événement qui a dépassé les frontières nationales. Vous le savez, la notion de poésie m’est chère, vous le reconnaissez souvent, et cette Palissade qui borde la Ferme en est l’étendard le plus... volumineux : près de 100 mètres de long à l’entrée de l’université, de part et d’autre de la porte d’entrée de la Ferme, la Palissade des Poètes est vue, photographiée, filmée... chaque jour par des milliers d’automobiles qui démarrent au carrefour de l’avenue de la République, ex N186, et par des milliers d’étudiants. La cerise sur le gâteau, c’est que cette Palissade est un parfait palimpseste, un palimpseste agro-poétique: au Printemps, flambant neuve, elle projette ses paroles, ses vers ; puis la vigne plantée devant la cache lorsque les feuilles et les grappes croissent; enfin, l’Hiver, elle réapparait, rare signe de beauté dans la sinistrose “urbaine” locale... jusqu’au Printemps suivant où elle revêt ses habits de l’année nouvelle...

         Je ne me suis pas encore décidé des paroles pour cette année 2015, entre celle de Jean Sénac “et maintenant nous chanterons l’amour car il n’y a pas de revolution sans amour” et de mon cher Jean Genet “(...) l’entreprise révolutionnaire d’un homme ou d’un peuple a sa source en leur génie poétique, plus justement, (...) cette entreprise est la conclusion inévitable du génie poétique (...)”

         Je fouille encore... Vous verrez bien...

  

Samedi 21 mars

 

16h: Discussion à l’occasion de la parution du livre de Hacène Belmessous “le Grand Paris du séparatisme social” issu de sa résidence d’écriture à la Ferme du Bonheur

         Voilà 3 ans que Hacène arpente la Ferme du Bonheur et “ses terres”, depuis que je l’avais invité à intervenir en périphérie de ma mise en scène sur Khaled Kelkal (ennemi public n°1 de l’ère des attentats dont le plus grave eut lieu au RER St Michel en 1995), après avoir entendu France Culture évoquer son livre “Opération Banlieues”. Depuis, il a assisté à de nombreuses actions de la Ferme, et tout particulièrement aux travaux agro-poétiques des  Dimanches au Champ de la Garde, où le mouvement public que j’ai intenté en 2008, cette “prise d’autorité commune, libre, spontanée, aléatoire, précaire...” sur la dernière friche sauvage et libre du projet urbain mégalomane de poursuite de l’Axe historique “du Louvre... à l’infini”, ce mouvement donc l’avait touché, comme geste politique citoyen remarquable, une occupation “engagée” résolue à faire valoir la possibilité d’une autre ville possible”...

         Je ne suis pas vraiment dans cette posture “révolutionnaire”, même si on m’affuble souvent de ce qualificatif, préférant largement celle de “constructeur”, “expérimentateur”, “qui propose”... Nos échanges avec Hacène en sont... enlevés ! On se risquera ce samedi 21 à croire en la capacité de modérateur d’Andreï Feraru, que vous avez souvent vu et entendu à la Ferme, architecte, en charge du Grand Paris pour l’équipe MVRDV-Winy Maas...

         Du haut verbe, à gauche toute mais on surveille...

La résidence a reçu le soutien du Conseil Régional d’Ile de France 

 

19h: la Soupe !      

         A-t-on encore besoin de gloser sur la cuisine de la Ferme du Bonheur? Vous verrez le jour J ce qui vous sera proposé, on ne sait pas nous-mêmes encore ce que le marché et/ou les copains nous fourniront... ni qui cuisinera...

 

20h: Cinéma: “Eau argentée” film franco-syrien d’Ossama Mohammed et Wiam Simav Bedirxan

2014/103mn/couleur/VOSTF - Interdit aux moins de 16 ans

« En Syrie, les Youtubeurs filment et meurent tous les jours. Tandis que d’autres tuent et filment. A Paris, je ne peux que filmer le ciel et monter ces images youtube, guidé par cet amour indéfectible de la Syrie. De cette tension entre ma distance, mon pays et la révolution est née une rencontre. Une jeune cinéaste Kurde de Homs m’a « Tchaté » : « Si ta caméra était ici à Homs que filmerais-tu ? » Le film est l’histoire de ce partage. »

Ce film a fait lourde impression à Cannes l’an passé ; sorti en salles le 17 décembre dernier, il est encore projeté un peu partout, tant sa singularité interpelle sur ce qu’il se passe en Syrie.

Je connais Potemkine, la société qui le distribue et qui nous fait le cadeau de nous permettre de le projeter à la Ferme, avec l’accord d’Ossama, qui aurait été présent si Beyrouth ne l’avait pas sollicité au même moment ! On le comprend mais Mathieu de Potemkine sera là et on lira quelques textes d’Ossama et de Wiam.

Accrochez-vous, c’est beau et grave ! 

 

Dimanche 22 mars

 

14h: Travaux des Champs

         On ne déroge JA-MAIS aux travaux agro-poétiques au Champ de la Garde sur le P.R.É, finalement exemplaire d’insurrection poétique: comment vous et nous avons “pris autorité” sur une parcelle d’un des plus mégalomanes projets urbains du monde, humblement, librement, collectivement... En avons fait ce bijou de ruralité au coeur d’un des pires désastres métropolitains ! On amène son goûter, la Ferme fait le thé à la menthe, le café, prend du pain et des confitures... On suit les moutons, le cochon, les oies ou le dindon de la Ferme au Champ à 5/10 mn et on bosse... Ou pas...

 

19h: la Soupe !

 

20h: Le Concert : des Lieder de Schubert débauchés par Bernard Cavanna, et son Trio n°1 pour accordéon 

         Proposé par Noémi Schindler, un ange...

         Noémi nous a immédiatement soutenu à l’annonce de la catastrophe de l’année dernière... Un soutien qui passe aussi par sa passion, la musique ! Brillante violoniste, elle est aussi la muse de Bernard Cavanna, directeur du Conservatoire de Gennevilliers, lui aussi soutien de la Ferme (on lui doit le demi-queue Pleyel qui trône au bout de la salle de bal), compositeur contemporain à l’oeuvre aussi facétieuse que... lui-même... En l’occurrence, le voilà à transcrire des Lieder de Schubert pour soprano, violon, violoncelle... et accordéon !

         Noémi nous propose un concert de certains de ces Lieder, des célèbres comme mon préféré, “Erlkönig”, et d’autres comme celui que vous pouvez entendre sur le lien qui suit; elle sera accompagnée d’Isa Lagarde au chant, Atsushi Sakai au violoncelle et Anthony Millet à l’accordéon. On aura aussi la joie d’entendre une pièce de Bernard, le très contemporain Trio n° 1 ! ! !

 

Encore un week-end

hors de l’espace et du temps...

 


 Prochainement à la Ferme du Bonheur

 

  • Électro d’Bal « Babadochia !!!» Samedi 28 mars de 14 à 22h. Toujours en association avec la bonne bande de dj’s « la Mamie’s »
  • Conférence : Fêter La création d'un commun éphémère  vendredi 10 avril  Une rencontre-débat du Master professionnel Projets culturels dans l’espace public de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • La Table d’Hôtes : formule bouillon en attendant la réouverture en grand, tous les mercredis et jeudis de 16h à 22h et les dimanches de 14 à 20h ; des goûters, des soupes, des petites et belles assiettes... en mode tapas ou zakouski... au chaud dans la salle de bal, dans la cour au soleil, autour de la cheminée en mi-saison..
  • Tous les dimanches : Travaux agro-poétiques au Champ de la Garde sur le P.R.É. Transhumance de la Ferme au Champ à 14h, à 15h dès le mois prochain

 


En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!!

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université. Traversez la Fac. Longez la Palissade des Poètes  avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain, 2 pianos s’enfoncent dans la terre ! Passez entre : Porte en bois, cloche en bronze...

En voiture, tant pis pour vous !

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade des Poètes, porte en bois, cloche en bronze...

***

La Ferme du Bonheur

220 avenue de la République 92000 Nanterre

01 47 24 51 24

contact@lafermedubonheur.fr

 

Partager cet article

Published by La Ferme du Bonheur
commenter cet article
1 février 2015 7 01 /02 /février /2015 11:27

Affiche jan 2015 BasseDef

Vous avez vu? Pas de mail de la Ferme du Bonheur depuis plus d’un mois !

J’ai hésité, froissé 50 brouillons, après ce bug informatique début décembre dont pas mal d’entre vous ont été victimes (Pardon! Pardon! Pardon!), l’état de la Ferme (déprime: au moins un an à travailler pour rembourser les dettes…) et… Charlie…

Dur pour mon optimisme activiste ! ! !

            J’ai fini par lâcher France Info quand l’actualité chassant l’actualité ils ont réduit le sujet, revenant à France Culture qui elle ne lâche pas sur le sujet et sa périphérie, entendu pas mal d’invités affirmer qu’il y a des gens qui réussissent des choses en “banlieue populaire” (comme nous autres de la Ferme ce qu’on peut comme on peut), même si les moyens donnés au lendemain des catastrophes sont réduits jusqu’à Zéro parfois dès lors que les médias s’éloignent…

 

            Et puis je me dis que beaucoup de vous nous ont sacrément soutenus, en lâchant des thunes, en donnant un coup de main technique, administratif, en s’inquiétant… Et puis je vois enfin ce film de Wenders sur Salgado, ce photographe qui a fait des images hallucinantes en noir et blanc sur des drames qui lui ont fait dire “l’Homme est l’animal le plus féroce”… et qui finit sa vie au Brésil dans la ferme familiale où… il plante des arbres, des milliers d’arbres… au point de… faire ressurgir l’eau ! ! !


            Alors je me réveille, je me relève, je retourne au Champ de la Garde sur le PRÉ voir pousser les arbres que vous et nous plantons depuis 6 ans, me réjouir de vous y accueillir tous les dimanches… Je continue à causer, causer, causer, causer, causer aux lascars de mon quartier-classé-sarko-honte de la france, même s’ils ont brûlé mon affiche “je suis Charlie” (comment je vais botter le train de ces -derniers?- staliniens de l’office HLM minicipal!!!) je vous y prépare dans mon appart deux expos… Je cuisine (ouaaaah ! la tarte aux pommes de ma mère ! ) pour “le bouillon” du 4 à 10 de la table d’hôtes mercredi-jeudi-dimanche… Et je me perds dans mes pensées qui cherchent comment je vais créer mon prochain spectacle cet Automne…

“l’homme qui plantait des arbres” de Jean Giono…

 

            Allez…

Bonne année !

Bonne santé !

Amour !

Chance aux jeux !

Paix !

Joies !

Travail !

Ardeur…

… Liberté ! Egalité ! Fraternité !!!

J’allais dire Amen...

Partager cet article

Published by La Ferme du Bonheur
commenter cet article
7 novembre 2014 5 07 /11 /novembre /2014 11:17

 

Le Fautomnal 

 

Le Festival d’Automne de la Ferme du Bonheur

Samedi 15 et dimanche 16 novembre 2014

 

 

AfficheFautomnalBassedef.jpg

 

 

 

Aux bourrasques administrative et financière au coeur desquelles on a laissé la Ferme du Bonheur et les gens qui y vivent, qui la font ces mêmes gens ne peuvent répondre que par d’autres vents, des vents contraires, les souffles vitaux l’énergie des Origines!!!

            A la Ferme du Bonheur, ces quatre hectares et quelques “d’agro-poésie” à un jet de pierre du quartier d’affaires de la Défense, au cœur même d’une brutalité urbaine sans nom, on a tous eu envie de ce Fautomnal -ce Festival d’Automne- festival où vous pourrez assister à tout, ou presque, ce qui nous importe, toutes les formes de Culture qu’on pratique depuis plus de vingt ans, cette fameuse “Culture” au sens où nous l’entendons, tout ce qui fait que nous sommes des Hommes, pas des bêtes, pas des barbares: théâtre, agriculture, musique, science, art plastique, écologie, danse, cuisine, cinéma, solidarité, fête… tout cela, peut-être… politique?!

Et bien le bel exemple que tous ces gens qui se rassemblent pour que la Ferme du Bonheur vive, continue son oeuvre, “la Fabrique du Pré”, dont l’ami Gilles Clément, qui arpente le monde entier pour recenser et relier les milles et unes initiatives, individuelles ou collectives, qui tentent d’inventer ce monde nouveau, de préserver celui-ci, moribond… l’ami Gilles dit de la Ferme que…        

“ce qu’il se passe ici est unique” ! ! !

            Nous pensons avoir fait le tour complet de l’état où nous sommes, une vision des erreurs commises, ce qu’il faut réparer, reconstruire… payer. La solidarité a joué à plein, la menace de liquidation s’éloigne, et grâce à la confiance de beaucoup de nos créanciers, de nos donateurs, de nos prêteurs… le Conseil d’Administration de l’association, les habitants de la Ferme, les bénévoles et moi voyons enfin le bout du tunnel. Ce n’est pas tout à fait gagné, cet Hiver sera de tous les dangers mais passé, nous atteindrons l’équilibre avant la fin de l’année, aurons épongé près de la moitié de nos dettes!!! Ce Fautomnal veut affirmer notre détermination pour l’avenir,  l’infaillible exigence de notre projet. Nous l’introniserons d’ailleurs par la présentation de notre programmation 2015/2016 et notre plan de redressement à nos partenaires, institutionnels et privés, nos créanciers, nos donateurs et prêteurs. Si vous voulez y prendre part, contactez-nous à   contact@lafermedubonheur.fr.

 

            Sachez enfin que ce Fautomnal n’a pas de prix d’entrée, que quelques uns d’entre nous passeront ponctuellement parmi vous avec une urne, comme pendant plus de quinze ans où le prix de nos propositions publiques était…

“à discrétion” !

 

“ Parfois ( je pourrais dire aussi bien par endroits ),  parfois notre nature ( entendez aussi bien la nature sur notre planète et ce que chaque jour à notre réveil nous sommes ),  parfois notre nature dans le même instant et le même lieu nous dispose et propose, nous incite et invite à un pré.

La parole aussitôt s’enfle dans notre gorge : nous nous croyons au paradis.”

F. Ponge “la fabrique du pré”

 

 

Samedi 15 novembre

 

14hAtelier découverte de la technique de construction en pierres sèches

par Léonard N’Guyen Van Thé 

 

16h: “le Pré: début de quelque chose? Fin de quelque chose?” 

Dialogue entre Hacène Belmessous, chercheur, journaliste, écrivain… et  Roger  des  Prés, fondateur de la Ferme, inventeur du PRÉ.

 

18h: Vernissage de l’exposition  photos « Breathe » de Clément Val, scientifique, chercheur, musicien… et membre du Conseil d’Administration de la Ferme du Bonheur !

 

18h30« l’homme qui plantait des arbres » de Jean Giono

Lecture par Roger des Prés, en préfiguration de la création de son prochain spectacle à l’Automne 2015

 

19h30 : La Soupe !!! by Anne Métrard, une fée de la papille…

 

21h Cinéma

« Culture du béton » de Tristan Benoît – documentaire-2014 (13 min.)

« Yùkoku » de Yukio Mishima, fiction-1965-N et B (38 min.)

« Un chant d’amour » de Jean Genet, fiction-1950-N et B (20 min.)

… Surprises ?

 

 


Dimanche 16 novembre

 

10h30 Balade Urbaine… comme on dit…

Transhumance à pied et à moutons de la Grande Arche à la Ferme du Bonheur, par le quartier du Parc, le Champ de la Garde…

Rdv à 10h30 sous la Grande Arche

 

12h30« Kig ha farz» ! 169% Breton ! ! !... comme Anne Métrard ! On peut trembler  de la volupté vertigineuse qui nous attend… Et si je suis en forme et que je fais la tarte -rustre- aux pommes de ma mère?!

ATTENTION! 40 COUVERTS! DONC SUR RESERVATION ! ! !

 

14h : “Au Champ de la Garde sur le Pré”

Comme tous les dimanches depuis bientôt 6 ans : l’outil pour les actifs, la baguenaude pour les urbains, désespérés ou pas ! Pour les siècles et les siècles…. Et deuxième jour de l’atelier découverte de construction en pierres sèches de Léo, notre fidèle colosse délicat

Vous allez aussi voir la maison en paille du Cyril, « la maison de Donica »

 

17h30 Echanges verbaux :       

le « Pré » …

Le  Parc  Rural  Expérimental

hier, aujourd’hui, demain…

qui, que, quoi, où, quand, comment, combien, pourquoi…

avec

Gilles Clément, jardinier planétaire 

Andreï Feraru, architecte du Grand Paris

Lucie Schneider, architecte paysagiste

Roger des Prés, agriculteur de spectacle

 

19h30 : La Dernière Soupe !!! by Anne Métrard,

L’estocade finale ! Sorcellerie ? Bénédiction ?

 

20h30 Concert baroque ; Par Elisabeth Joyé, Notre Mère à tous

François Gallon, Tomofumi Shimané, violoncelles ; Jeanne Jourquin, clavecin

Et Elisabeth ! ! !

 

Œuvres de J.C.F. Casper, F. Geminiani, J.B. Barrière, D. Gabrielli, A. Vivaldi, G. B. Platti, J. B. Masse

 

Vous voulez le programme complet ? Cliquez ici !

Capture-d-ecran-2014-11-07-a-11.34.14.png

Partager cet article

Published by La Ferme du Bonheur - dans Evènements
commenter cet article
7 octobre 2014 2 07 /10 /octobre /2014 21:58

Même pas peur, comme toujours, de notre sale situation du moment: vous êtes nombreux à avoir filé 3 sous, à venir tirer-pousser-porter-traîner-courir... Merci ! Merci ! Merci ! Grâce à vous on va y arriver ! On cherche par tous les bouts et tout azimut la lumière au bout du tunnel… On se cogne, on plie le genou… mais on se relève et on invente !!!

 

Et ils s'en passent des choses à la ferme, comme tout va trop vite on n'arrive pas à tout écrire ici. Mais on essaye de vous envoyer des mails, on partage aussi des choses ici:


https://www.facebook.com/pages/La-Ferme-du-Bonheur/171619589569495


N'hésitez pas y faire un tour de temps à autre.

 

 

Mais même sans tout cela, sachez qu'il y a, il y aura encore... et toujours...


Les travaux du Dimanche

au Champ de la Garde

sur le PRÉ ! ! !

 


    Ça aussi c’est en danger et c’est une des plus grosses raisons de notre colère et de notre acharnement : Quoi?!  Cette convention d’occupation signée avec l’Epad (l’Epad !!!) sur plus de deux hectares derrière le quartier d’affaires de la Défense, obtenue sans guerre, juste avec l’évidence de votre fidélité à venir le dimanche (et même la semaine parfois !!!) qu’il pleuve, vente, neige, gèle… travailler (ou pas !) en toute liberté, spontanéité, hasard… avec la tarte aux pommes sortie du four juste avant de venir, la dernière confiture de maman… autour de notre thé à la menthe…


Cette oeuvre-là devrait s’arrêter brutalement ?!?!


Non! Non! Non! Non! Non! Non! Et Non !!!


 

         Au pire, on sera là, derniers des Mohicans, sans thunes, sans com… avec nos mains et nos outils pour continuer, poser une pierre sur une autre pierre sur une autre pierre sur une autre pierre sur une autre pierre sur une autre pierre sur une autre pierre sur une autre pierre sur une autre pierre…

 


Tous les

Dimanches!


 

 

         Comme d’hab, rdv à 15h à la Ferme, et si on est en retard, soit il y a quelqu’un qui vous explique les 5 mn de chemin pour nous atteindre au Champ de la Garde, soit il y a un plan sur la porte…

Partager cet article

Published by La Ferme du Bonheur
commenter cet article
5 septembre 2014 5 05 /09 /septembre /2014 19:35

lettre-d-appel-aux-dons-copie-1.png

Partager cet article

Published by La Ferme du Bonheur
commenter cet article
28 août 2014 4 28 /08 /août /2014 11:30

affiche PRE aout 2014

Avant l’effort, sachez néanmoins que vous pouvez venir au Brunch de Michel dès 11h30.

 

 

 

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!!  

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze. 

En voiture, tant pis pour vous ! 

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze… 

Partager cet article

Published by La Ferme du Bonheur - dans P.R.É
commenter cet article
20 août 2014 3 20 /08 /août /2014 14:41

affiche PRE aout 2014

 

Avant l’effort, sachez néanmoins que vous pouvez venir au Brunch de Michel dès 11h30.

 

 

 

Prochainement à la Ferme du Bonheur

 

Tous tous tous les dimanches : Rendez-vous à 15h pour visiter et jardiner au Champ de la Garde sur le P.R.É  

 

Tout l’été !!! Du mercredi au vendredi de 16h à 22h et les samedis et dimanches de 15h à 22h : Chill Out et Bar Afterwork à la Ferme du Bonheur !!! Bière artisanale, ouiche lorraine, pétanque, chaises longues et cris de paons à l’ombre des tilleuls !

 

Samedi 23 août « La Mamie’s à la Ferme : La Mousse Di Ouf ! » de 12h à 24h

 

Et toujours… toujours-toujours…

Du mardi au vendredi  12h>14h hors vacances scolaires, mais tous tous tous les dimanches en mode brunch 11h30>15h : Table d’Hôtes de la Ferme du Bonheur.

 __________________________________________________

 

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!!  

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze. 

En voiture, tant pis pour vous ! 

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze… 

Partager cet article

Published by La Ferme du Bonheur - dans P.R.É
commenter cet article
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 11:23

Affiche-Mamie-s-Aout-2014.jpg

 

Pour le troisième été consécutif, La Ferme du Bonheur et La Mamie's se retrouvent, et vous propose sa foire hédoniste.

Episode 2 Bis : Mousse Di Ouf

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 ▬▬▬▬▬▬▬

// COLLECTIF D.KO (FLABAIRE Live, GABRIEL & MICKY P)

// LE CAMION BAZAR

// RER (ROSEETROSEE)

// M★M!E’S ℃REW

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬
 ▬▬▬▬▬▬▬

"- Okay les gars !... 23 août, on a quoi ?
- Heu ?!
- Bon, c'est la Sainte Rose, c'est un début...
- "Eau de Rose" ?
- "Pot aux roses" ?
- "Au nom de la Rose" ?
- Attends, le film avec Sean Connery ou la chanson ?
- Comment il s'appelait le chanteur, déjà ?
- Mouss' !
- Haha ! Mouss' !
- Hey, pour le 23, on a qu'à faire une soirée Mouss' !
- Comme Mouss Diouf !
- Soirée Mouss Diouf !
- Hey ! C'est la "Mousse Di Ouf !"
- Hahaha ! Adjugé !"

La Mamie's et la Ferme allient leurs forces physiques, artistiques et cérébrales pour vous offrir un Samedi

MOUSSE DI OUF !!!

Si les conditions s'y prêtent, préparez vous à bouffer de la mousse pendant que vous vous déhanchez sur le dance floor, et à vous sécher dans notre espace chill et détente dans le favela-théâtre.
Au milieu des bulles, un line-up de malades, avec des habitués des lieux (Mamie's, Romain Play) et des petits nouveaux, bien connus des plus belles fêtes de Paname !!!

Et pour la dernière de la Saison, on vous offre une plage horaire dantesque : de midi à minuit... tout ça pour 10€ maximum, 8.5€ pour les adhérents.
Autant vous dire qu'il va falloir venir tôt !!! Venir beau !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Mamie's à La Ferme du Bonheur -
Samedi 23 août 2014 - de 12:00 à 00:00

• 10€ pour les novices.
• 8,5€ pour les adhérents.


Soundsystem: TurboSound powered bu Adventime
_________________________________________________________

Bière équitable & Restauration Artisanale à la Ferme.

4.5€ la pinte, 2.5€ le demi - Brasserie De Sutter
2.5€ le verre de vin.

Crêpes salées ou sucrées.
Charcuterie fine sur braises chaudes par Seguin Gourmet.

Capacité Limitées :
La Ferme du Bonheur se réserve le droit de refuser des entrées !
Toute sortie est définitive.
Pas de Carte Bleue.

Venez tôt ! Venez beaux !

 


 __________________________________________________

 

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!! 

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze. 

En voiture, tant pis pour vous ! 

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze… 

Partager cet article

Published by La Ferme du Bonheur - dans Musique(s)
commenter cet article
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 15:16

affiche PRE aout 2014

 

 

 

 

Prochainement à la Ferme du Bonheur

 

Tous tous tous les dimanches : Rendez-vous à 15h pour visiter et jardiner au Champ de la Garde sur le P.R.É  

 

Tout l’été !!! Du mercredi au vendredi de 16h à 22h et les samedis et dimanches de 15h à 22h : Chill Out et Bar Afterwork à la Ferme du Bonheur !!! Bière artisanale, ouiche lorraine, pétanque, chaises longues et cris de paons à l’ombre des tilleuls !

 

Samedi 16 août : projection de « Trouble the Water » de T. Lessin

 

Samedi 23 août « La Mamie’s à la Ferme : La Mousse Di Ouf ! » de 12h à 24h

 

Et toujours… toujours-toujours…

Du mardi au vendredi  12h>14h hors vacances scolaires, mais tous tous tous les dimanches en mode brunch 11h30>15h : Table d’Hôtes de la Ferme du Bonheur.

 __________________________________________________

 

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!!  

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze. 

En voiture, tant pis pour vous ! 

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze… 

Partager cet article

Published by La Ferme du Bonheur - dans P.R.É
commenter cet article
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 15:12

trouble_the_water_xlg.jpg

 

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!!  

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze. 

En voiture, tant pis pour vous ! 

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze… 

Partager cet article

Published by La Ferme du Bonheur - dans Cinéma(s)
commenter cet article

Présentation

  • : La Ferme du Bonheur
  • La Ferme du Bonheur
  • : La Ferme du Bonheur est une cellule de recherche et de réflexion sur l’Homme et la Terre qui utilise la culture sous toutes ses formes (théâtre, musique, danse, arts plastiques, cinéma…) mais aussi l’action sociale et la pédagogie…ou encore l’urbanisme, l’architecture, l’environnement, l’agriculture, l’écologie…
  • Contact

Livre

La Ferme du Bonheur

http://www.actes-sud.fr/sites/default/files/couv_jpg/9782742763894.jpg

Edition Acte Sud

Disponible chez :

Piceminister

Amazon

Recherche

NDLR

La culture, mot et concept est d’origine romaine. Le mot "culture" dérive de « colere » - cultiver, demeurer, prendre soin, entretenir préserver - et renvoie primitivement au commerce de l’homme avec la nature en vue de la rendre propre à l’habitation humaine. En tant que tel, il indique une attitude de tendre souci, et se tient en contraste marqué avec tous les efforts pour soumettre la nature à la domination de l’homme.

Hannah Arendt, La crise de la culture.