Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 janvier 2017 5 06 /01 /janvier /2017 17:27
Stage de vannerie sauvage #2

Quand on dit hibernation à la Ferme du Bonheur ... comment croire les hyperactifs que nous sommes... avec nos fidèle associés, La Voie verte : deuxième épisode du stage de vannerie sauvage dimanche 15 janvier.

À partir de végétaux abondamment disponibles dans nos friches urbaines (ronce, lierre, clématite) la Voie Verte vous propose un atelier un peu plus technique :
« COMMENT REALISER UN PANIER PAYSAN »

Rendez-vous à 10h00 pile dans le hall de la gare de Nanterre-Université (côté RER).

Le matin, récolte et préparation des matériaux, l’après-midi réalisation des objets.
Le soir, REPARTEZ AVEC VOTRE PANIER !

Le midi, une soupe est proposée à petit prix par la Ferme du Bonheur sur réservation préalable.

Si possible, pensez à ramener :

– un couteau type canif
– des gants de jardinage
– un sécateur
– des chaussures tout-terrain
– des affaires chaudes (la salle n’est pas chauffée)

Prix : 30 €

Adhésion à La Voie verte (5€) obligatoire

La billetterie est dès à présent en ligne sur ce lien.
Pour nous joindre en cas de problème : 06 61 98 08 71

Published by La Ferme du Bonheur
commenter cet article
3 janvier 2017 2 03 /01 /janvier /2017 14:31
Report photos Noël Clochard !!!

Les photos du Noël Clochard sont disponibles !

Cliquez ici pour voir l'album

Published by La Ferme du Bonheur
commenter cet article
23 décembre 2016 5 23 /12 /décembre /2016 11:21

On fait ce qu'on peut

On fait ce qu'on veut

HOURIA AKHBAR

Published by La Ferme du Bonheur
commenter cet article
15 décembre 2016 4 15 /12 /décembre /2016 11:22
Prennez votre part au Noël Clochard de la Ferme
Prennez votre part au Noël Clochard de la Ferme

La Ferme du Bonheur organise la 4ème édition de son Noël Solidaire : des cadeaux et un repas le samedi 24 décembre !

 

Nous organisons un appel à dons sur Hello Asso afin de financer ce projet solidaire : ICI

 

Présentation du projet

 

On récolte depuis des jours et des jours (et jusqu'au 24 décembre) auprès des commerçants du marché et sédentaires du centre ville de Nanterre, mais aussi particuliers, entreprises, fondations... de la nourriture, des jouets, des vêtements... tout ! Tout ! Tout ! Et n'importe quoi, de quoi offrir un dîner et des cadeaux aux galériens de tous poils des environs de Nanterre.

Et si vous bourgeois (ou pas), bohèmes (ou pas), en tous cas public « classique » de la Ferme, voulez filer un coup de main à la cuisine les jours d'avant, voulez donner des trucs, où même et surtout, si vous en avez envie ou si vous êtes seul, voulez venir réveillonner : BIENVENUE !!!

Mais en attendant, on a besoin de votre aide financière pour accueillir tout ce beau monde (150 personnes attendues).

19h Accueil – Apéro

20h Service à table

21h30 Boum !!!

avec notre ex-SDF hebergé à la Ferme depuis huit ans, notre berger d'opérette, pour vous ce soir dans ses habits de “DJ Jaki d'Ferme”!!!

23h Distribution des cadeaux. Qui sera le Père (ou la Mère ou l’Cousin) Noël ? Surprise…

Origine du projet

En 2008, malgré notre propre précarité - transcendée depuis toujours par notre passion de la vie, notre légendaire énergie - nous avons décidé d’organiser un « Noël Clochard » pour les « exclus » de Nanterre (et d’ailleurs !), qu’on sait particulièrement nombreux. En une quinzaine de jours, une synergie surprenante a réuni plus d’une centaine d’exclus et autant de public « normal » qui nous ont particulièrement touchés, soit par leur dons, soit par leurs aides, et enfin par leur présence le 24 décembre au soir qu’ils expliquaient en disant « si Noël a un sens, c’est ici qu’il se trouve » ! Ainsi, avec les clochards du CASH, les bénéficiaires cosmopolites des Restos du Cœur, du Secours Populaire, du Secours Catholique, des foyers de vieux travailleurs, des divers services sociaux sollicités,… des familles, des enfants ont dîné, dansé et se sont partagés des cadeaux ! Nous n’avions consacré qu’une quinzaine de jours à nos travaux, mais la fête était superbe, et la synergie bouleversante !

Face au succès de cette première manifestation organisée en dernière minute, nous avons décidé de renouveler ce projet en 2012 avec des moyens supplémentaires, pour toucher un public plus large, tenter cette mixité. Des représentants du Centre d’Accueil et de Soins Hospitaliers de Nanterre, des Restos du cœur ou encore du Secours Populaire étaient de nouveau présents. Tout au long du weekend, les citoyens de Nanterre et d’ailleurs ont été invités à participer aux collectes de nourriture, de vêtements, objets, vaisselle et jouets. Malgré les effort supplémentaires, l'année 2012 avait récolté moins d'enthousiasme et de don.

Nous avons tout de même continué l'aventure pour la troisième édition en 2013. Et le 24, malgré l’angoisse de ne pas avoir suffisamment pour tous, nous étions prêts : crabe, foie gras, gratins, crevettes, huîtres, caviar, viandes en tout genre… Un vrai repas de Noël pour les 80 personnes présentes ! et quel mélange : des gens du CASH, de la Boutique Solidarité et de l’Hôtel Social d’Emmaüs de Gagny, l’association Sésame, des mamans isolées avec leurs enfants, des familles « normales », notre trésorier, des jeunes parisiens de nos soirées électro… ont tous fini par se déhancher, après ce repas qui n’avait rien à envier à la Garden Party de l’Élysée, sur le mix disco de notre berger-DJ Jacky d'la Ferme !

Cette année donc, nous le souhaitions encore plus grand. Nous souhaitons travailler avec les associations de la ville de Nanterre et du Département afin qu’ils communiquent auprès de leurs bénéficiaires, dans leurs réseaux, chez les commerçants du centre-ville et les forains du marché… dans le but de se rassembler autour de cet événement. Nous comptons sur un soutien le 24 décembre au soir, mais aussi bien en amont, pour nous aider à sensibiliser, communiquer, inviter, collecter de la nourriture, des meubles, de la vaisselle, des vêtements, des jouets.

Published by La Ferme du Bonheur - dans Action Sociale
commenter cet article
6 décembre 2016 2 06 /12 /décembre /2016 16:26
Noël Clochard

 Nous offrons un dîner, des cadeaux et une fête aux précaires des environs accompagnés par les structures d'aide sociale publiques et privées – notamment la Fondation Abbé Pierre. Nous avons donc besoin de chacun pour récupérer tout ! Tout ! Tout ! Fruits, légumes, viandes, poissons, crustacés, pâtisseries, confiseries... mais aussi jouets, jeux, vêtements, bibelots, meubles ... à offrir au public le 24 décembre !

Nous disons bien tout ! Tout ! Tout ! Car aux Noël Clochards précédents, beaucoup de gens nous ont spontanément aidés à trier, empaqueter, cuisiner, ont distribué les excédents aux structures sociales et même parfois sont restés réveillonner avec nous, puisque nous ouvrons aussi la table aux gens « normaux » histoire de réussir un partage ... total !

 

Published by La Ferme du Bonheur
commenter cet article
25 novembre 2016 5 25 /11 /novembre /2016 14:35
Stage de vannerie sauvage

Avec nos fidèle associés, La Voie verte, on organise la 4ème édition du stage de vannerie sauvage dimanche 27 novembre.

À partir de végétaux abondamment disponibles dans nos friches urbaines (clématite, lierre ou ronce) nous vous proposons de renouer avec cette technique ancestrale pour réaliser un objet unique.

On vous présentera les matériaux disponibles à cette saison, comment les préparer puis quelques techniques de vanneries facilement accessibles.

Rendez-vous à 10h00 dans le hall de la gare de Nanterre-Université (côté RER).

Le matin, nous récolterons et préparerons les matériaux, l’après-midi nous passerons à la réalisation des objets.

Le midi, une soupe sera proposée à petit prix par la Ferme du Bonheur sur réservation préalable (option végétarienne possible).

Si possible, pensez à ramener :

– un couteau type canif
– des gants de jardinage
– un sécateur
– des chaussures tout-terrain
– des affaires chaudes (la salle n’est pas chauffée)

Prix : 30 €

Adhésion à La Voie verte (5€) obligatoire

Réservations ici : http://bit.ly/2gmBA4q
Pour nous joindre en cas de problème : 06 61 98 08 71

Published by La Ferme du Bonheur
commenter cet article
23 septembre 2016 5 23 /09 /septembre /2016 13:10
TRAD'BAL

A la Ferme du Bonheur on aime les bals folk autant que les fêtes électro ! Cela nous met dans le même état physique et mental... de joie, d'exaltation, de frénésie...
Nous accueillerons 2 groupes, bien connus des amateurs de bal folk : Les zéoles, un duo de femmes accordéonistes, interprétant des musiques traditionnelles de France et d'Europe, puis Flor de zinc en duo (cornemuse et accordéon), qui interprètera essentiellement des musiques d'Auvergne.
Vous ne savez pas danser la bourrée, la scottish ou la mazurka ? vous avez le pied gauche ? Une initiation est prévue pour vous juste avant le bal :
>> 18h00-19h00 : initiation à la danse avec Folk Lab (5€)
>> 20h30 : le bal (10€)
Les Zéoles accordéon diationique et chromatique
Flor de Zinc cornemuse, accordéon

Notre parquet de bal sera lustré pour l'occasion, on attend plus que vous !

Restauration et bar sur place
Billetterie disponible sur place minute
Billets sur place le soir même

INFO : 01 47 24 51 24
Programme établi avec la complicité de Cyrill, Folk-Lab

Published by La Ferme du Bonheur
commenter cet article
15 septembre 2016 4 15 /09 /septembre /2016 14:03

Un an! Un an pile que l’on a joué la première fois « l’homme qui plantait des arbres » de Jean Giono à la Ferme du Bonheur à Nanterre. Après l’avoir joué, rejoué, tourné toute l’année, on reprend une dernière petite vingtaine de dates à la Ferme du 24 septembre au 6 novembre, et quelques unes à Paris intra muros et dans le parc et le château de la Roche-Guyon. C’est vrai qu’on se régale à jouer ça! Si le texte semble bien naïf à première vue… on comprend vite que c’est une bouleversante déclaration d’optimisme! Avec en prime une humilité désarmante… Un humble berger meurtri par le sort retrouve sa sérénité en s’exilant au début du XXème siècle sur les austères plateaux des Alpes de Haute Provence; jugeant que ce désert est dû à l’absence d’arbres il décide d’en planter… Il n’en dit rien mais passe près de quarante ans de sa vie solitaire, graine après graine… à ressusciter tout le pays, recréer un milieu, riche au point qu’on y revient vivre! Le choix de ce spectacle est simplissime : dans une toute autre mesure que ce berger certes, c’est la gageure qui s’est imposée intuitivement, naturellement à la Ferme du Bonheur dès sa naissance sur le territoire du désastre qu’a été ce quartier de Nanterre et qu’elle réalise depuis près de vingt quatre ans… Ce spectacle se joue en marche; une heure et quart pile avant le coucher du soleil, on arpentera les quelques hectares de terres que la Ferme du Bonheur, son équipe, des volontaires et le public des « travaux dominicaux d’agro-poésie au Champ de la Garde sur le PRÉ » restaurent, nettoient, dépolluent… et cultivent depuis toutes ces années, inventant un paysage rural d’un autre temps, d’hier et de demain, d’un autre lieu, d’ici et d’ailleurs…

Le merveilleux livre de Jean Giono, L’Homme qui plantait des arbres, Roger des Prés le développe en une flânerie d’une poésie profonde. Armelle Héliot - Le Figaro Dans ce paysage urbain à la densité vertigineuse, dans cet éloge du temps et de la lenteur, station après station, Roger des Prés, en se saisissant du texte de Giono, nous donne rendez-vous avec ce que nous faisons : de nos mains, de nos vies, de notre monde. M-Jo Sirach, L'Humanité.

Du 24 septembre au 6 novembre, sauf 1, 2 et 8 octobre, une heure et quart précis avant le coucher du soleil Exemple: 1ère samedi 24 septembre à 17h58… Dernière dimanche 6 novembre à 15h34…

La Ferme du Bonheur ouvrira ses portes une demi-heure auparavant pour un vin chaud, un thé à la menthe, un café, un Malbec 2014…

Interprétation : Jaki, Roger des Prés, les moutons, le chien… Production, diffusion : Anne Métrard; Régie : Basile Boisseau; Constructions : Alain Juteau, Basile Boisseau, Mathieu Ohlman, Hugo Khalifa… et les « Paysans du dimanche »; Création sonore : Pierre-Vincent Chapus; Administration : Henri Morawski, Mélanie Harlé; Communication : Anne Métrard, Roger des Prés, Lola Rozenbaum.

Réservation : 01 47 24 51 24 ou contact@lafermedubonheur.fr Tarifs : 15 € / 10 € / Gratuit pour les enfants de moins de 12 ans

Lieu du rendez-vous : La Ferme du Bonheur, 220 avenue de la République, 92 000 Nanterre

RER A Nanterre Université

samedi 24 septembre à 17h58 dimanche 25 septembre à 17h55 mercredi 28 septembre à 17h49 mercredi 5 octobre à 17h34 dimanche 9 octobre à 17h26 samedi 15 octobre à 17h13 dimanche 16 octobre à 17h11 samedi 22 octobre à 17h00 dimanche 23 octobre à 16h58 samedi 29 octobre à 16h46 dimanche 30 octobre à 15h46 mercredi 2 novembre à 15h41 samedi 5 novembre à 15h36 dimanche 6 novembre à 15h34

Published by La Ferme du Bonheur
commenter cet article
2 septembre 2016 5 02 /09 /septembre /2016 09:36
Mamie-Bonheur : À la Saint-Grégoire, taille la vigne pour boire

Samedi 03 Septembre 2016 - de 14:00 à 22:00

C'est la dernière Mamie-Bonheur de la Saison des Grâces 2016 !
Before gratos au Champ avec happenings tah' de ouf, piscine, méchoui à l'agneau de Nanterre.
Gros son à la Ferme par la suite !

★ Melik (Heartbeat Vinyl, FR)
http://www.heartbeatvinyl.com/

Cotonete (Prado Records, FR)
https://soundcloud.com/frank-chatona/sets/cotonete

Phil Asher (KoldHouse Music, UK)

La Mamie's (Paris, TMTC)
https://soundcloud.com/lamamies
http://www.lamamies.com/

Tarif : 12€
Entrée gratos pour tous les Grégoire aux seins qui tombent.

Published by La Ferme du Bonheur
commenter cet article
23 août 2016 2 23 /08 /août /2016 19:36
SAMEDI 27 AOÛT 2016 à 20H30

VOLIA PANIC - Compagnie Les endimanchés


Conception et interp
rétation : Alexis Forestier, Christophe Lente et Itto Mehdaoui

Un voyage n’est digne de ce nom que si l’on n’en revient pas tel qu’on était avant de partir.
Autant dire : si celui qui revient n’est pas celui qui est pa
rti.

Comme l’affirmait déjà Constantin Tsiolkovski, le père de l’astronautique russe au tout début du 20ème siècle; la conquête de l’espace n’a aucun sens en soi. Plus exactement elle ne peut en aucun cas être considérée comme une finalité suffisante, elle ne peut être comprise - et donc développée et encouragée - que comme moyen privilégie d’une actualisation plus définitive et plus complète de la conscience de l’homme comme conscience de son appartenance à la matière universelle. En d’autre terme son but est par l’expérience concrète de la pénétration dans le cosmos de libérer l’homme du « rapport » à la matière de l’univers, rapport qui supposait en premier lieu sa séparation d’avec l’univers. On le dira ainsi : le vol cosmique a pour but la conscience universelle elle-même à travers la conscience de l’homme comme matière se faisant consciente. But que Vladimir Ivanovitch Vernadski assignera au Cosmisme et dont il dira : « c’est quand l’homme pensant s’efforce de déterminer sa place non seulement sur notre planète, mais dans le Cosmos ». (J.P Curnier)

Il faut associer le mot volia au mot qui en russe désigne précisément l’espace, le mot prostor, beaucoup plus chargé de connotations que dans toute autre langue, un mot qui renvoie à une conscience cosmique de la place de l’homme dans le monde. L’attraction de l’espace serait alors pour un Russe la manifestation d’un « esprit libre qu’incarne le monde des pâtures et des clairières », (...) L’utopie cosmique n’est pas seulement issue d’un rêve d’ailleurs, elle émanedes strates profondes de la culture populaire et vient réconcilier les deux aspirations opposées qui depuis toujours se partagent l’âme russe entre l’attachement au lieu d’origine et l’expansion dans l’espace.
« Le cosmisme russe » de Gerard Conio


Cette création initiée dès 2015 s’élabore dans la perspective de proposer une pièce performative et/ou musicale à géométrie et tonalité variable ; elle peut s'apparenter à une forme de concert/conférence et dans ce cas se jouer dans un dispositif essentiellement sonore. Dans sa forme scénique plus élaborée elle nécessite un déploiement d'objets volumineux et suspendus qui seront manipulés par les interprètes en vue de former une architecture scénique in situ, adaptée aux différents lieux proposés et assemblée durant la représentation.

En savoir + ICI


Tarif : 7 / 10€

Réservation : 01 47 24 51 24

Published by La Ferme du Bonheur
commenter cet article

Présentation

  • : La Ferme du Bonheur
  • La Ferme du Bonheur
  • : La Ferme du Bonheur est une cellule de recherche et de réflexion sur l’Homme et la Terre qui utilise la culture sous toutes ses formes (théâtre, musique, danse, arts plastiques, cinéma…) mais aussi l’action sociale et la pédagogie…ou encore l’urbanisme, l’architecture, l’environnement, l’agriculture, l’écologie…
  • Contact

Livre

La Ferme du Bonheur

http://www.actes-sud.fr/sites/default/files/couv_jpg/9782742763894.jpg

Edition Acte Sud

Disponible chez :

Piceminister

Amazon

Recherche

NDLR

La culture, mot et concept est d’origine romaine. Le mot "culture" dérive de « colere » - cultiver, demeurer, prendre soin, entretenir préserver - et renvoie primitivement au commerce de l’homme avec la nature en vue de la rendre propre à l’habitation humaine. En tant que tel, il indique une attitude de tendre souci, et se tient en contraste marqué avec tous les efforts pour soumettre la nature à la domination de l’homme.

Hannah Arendt, La crise de la culture.