Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 mars 2017 4 02 /03 /mars /2017 10:35
Bal Kabar Maloya le dimanche 19 mars

Pour célébrer l’ouverture de la Saison 2017 de la Ferme du Bonheur et le thème Afrique(s) du Printemps des poètes, nous vous convions à un KABAR !

Le kabar, ou kabaré, ou servis malgas ou servis kabaré, est un type de fête célébrée à La Réunion (également attesté à l'île Maurice par la tradition orale, et dans l'archipel des Comores). Il inclut de la musique, de la danse et du chant.
Le maloya est, avec le séga, l'un des deux genres musicaux majeurs de La Réunion. C'est à la fois un type de musique, de chant et de danse.
Métissé dès l’origine, le Maloya est l'héritier des chants des esclaves des plantations sucrières, avant de s’étendre à toute la population de l’île. Jadis dialogue entre un soliste et un chœur accompagné de percussions (roulèr, pikèr, sati...) et du kayamb, le Maloya prend aujourd’hui des formes de plus en plus variées, au niveau des textes comme des instruments (introduction de djembés, batterie…).

Le bal sera animé par 10 musiciens de l’association Séksion maloya.
Cet événement s'inscrit aussi dans le cadre de La Terre est à nous - Festival de musiques et danses du monde, organisé par la Direction de la Culture de la Ville de Nanterre.

Vous ne savez pas danser le maloya ? Nous non plus !! On sait juste que ça se danse les jambes légèrement fléchies, appuis pris entre la plante des pieds et les demi-pointes, vous suivez ? Quant aux bras... agitez-les et lâchez tout !

GAYAR VEU DANSE !!

[Le maloya est classé au Patrimoine culturel immatériel de l'humanité de l'UNESCO depuis le 1er octobre 2009].

BAL : 18H30-minuit
TARIFS : 5€ / 7€

Billetterie : ICI

 

Bar et petite restauration sur place : Rougail saucisse 7€, préparé par Titine et Tatie Josette, fraichement rentrées de La Réunion avec les saucisses (fraîches) et le piment oulalaçachauffe !

Published by La Ferme du Bonheur - dans Evènements Danse(s)
commenter cet article
24 février 2017 5 24 /02 /février /2017 13:54
Le Printemps des Poètes

La Ferme du Bonheur ouvre sa saison 2017 Dimanche 19 mars avec Le Printemps des Poètes !

Le programme :

Au terme de la traditionnelle hibernation de la Ferme du Bonheur, l'intronisation hautement symbolique de chaque nouvelle année s’opère avec notre outil premier : la Poésie ! Cette année le thème choisi par les organisateurs du Printemps des Poètes est «Afrique(s)». Si de nombreuses voix de nos frères et soeurs Africains, de «toutes» les Afriques, se liront, s’entendront ici et là sur et dans la Ferme, fidèles à nous-mêmes, frondeurs ou autres «communistes pratiquants non-croyants», nous nous placerons sous l’auspice du titre-même du recueil de Poèmes de pensée d’Hannah Arendt :

« Heureux celui qui n’a pas de patrie »

10h00
Transhumance urbaine, ponctuée des performances d’un collectif de photographes et de vidéastes mené par Laure Crubilé, qui travaille sur la dichotomie Homme/Machine, Homme/Ville… Les moutons de la Ferme transcendent!!! Rdv sous la Grande Arche de la Défense à 10h pétantes!

12h30
Vernissage de notre Palissade des Poètes, qui borde la Ferme, dans ses habits 2017: «Afrique(s)», d’une idée de Roger des Prés réalisée par Roger avec la bande à Crubilé cette fois emmenée par les Sœurs Chevalme… Comme d’hab et sans fausse modestie, ça va être beau et on la verra de tout l’espace public pendant un an!!!

13h00
Vous avez pensé à amener votre pic-nic ou vous avez réservé la soupe de la Ferme.

14h00
Incontournables Travaux Dominicaux d’Agro-Poésie au Champ de la Garde sur le P.R.É… Départ à moutons à 14h pétantes ! On cultive si on veut les quatre hectares de friche arrachés au projet «urbain» derrière la Défense, quatre hectares de moins en moins souillés/pollués, de plus en plus riches, beaux… grâce à vous, aux foules qui sont venues partager notre grand-œuvre d’Agro-Poésie de communistes pratiquants non-croyants : La Fabrique du P.R.É… «Paysannes ! Paysans ! À terre !!!»

18h00
Projections cinéma d’Afrique du Sud :
- « Song of myself » très court métrage de Roger des Prés et Delphine de Blic avec nos copains les jeunes du bidonville de Kliptown-Soweto à partir d’un poème de Walt Whitman
- « Hillbrow » un moyen métrage de Nicolas Boone, un bijou plastique au cœur du quartier hallucinant et halluciné au centre de Johannesburg

19h-Minuit
Bal Kabar Maloya !!! Tarifs : 5€ / 7€
Emmené par les musiciens de Séksion maloya ! Un Kabar, c’est un bal à la Réunion, le Maloya c’est une musique à chanter… et à danser, une musique qui, dès l’origine, se métisse, n’en finit pas de se métisser, une musique vivante ! Seksion Maloya enfonce le clou, Seksion Maloya est… de Nanterre !!! Parfait pour la Ferme du Bonheur, toujours hors du temps et de l’espace…

Billetterie du Kabar ici

GAYAR VEU DANSÉ !!!

 

On dînera d’un Rougaï Saucisse… Woaw !!!

7 novembre 2014 5 07 /11 /novembre /2014 11:17

 

Le Fautomnal 

 

Le Festival d’Automne de la Ferme du Bonheur

Samedi 15 et dimanche 16 novembre 2014

 

 

AfficheFautomnalBassedef.jpg

 

 

 

Aux bourrasques administrative et financière au coeur desquelles on a laissé la Ferme du Bonheur et les gens qui y vivent, qui la font ces mêmes gens ne peuvent répondre que par d’autres vents, des vents contraires, les souffles vitaux l’énergie des Origines!!!

            A la Ferme du Bonheur, ces quatre hectares et quelques “d’agro-poésie” à un jet de pierre du quartier d’affaires de la Défense, au cœur même d’une brutalité urbaine sans nom, on a tous eu envie de ce Fautomnal -ce Festival d’Automne- festival où vous pourrez assister à tout, ou presque, ce qui nous importe, toutes les formes de Culture qu’on pratique depuis plus de vingt ans, cette fameuse “Culture” au sens où nous l’entendons, tout ce qui fait que nous sommes des Hommes, pas des bêtes, pas des barbares: théâtre, agriculture, musique, science, art plastique, écologie, danse, cuisine, cinéma, solidarité, fête… tout cela, peut-être… politique?!

Et bien le bel exemple que tous ces gens qui se rassemblent pour que la Ferme du Bonheur vive, continue son oeuvre, “la Fabrique du Pré”, dont l’ami Gilles Clément, qui arpente le monde entier pour recenser et relier les milles et unes initiatives, individuelles ou collectives, qui tentent d’inventer ce monde nouveau, de préserver celui-ci, moribond… l’ami Gilles dit de la Ferme que…        

“ce qu’il se passe ici est unique” ! ! !

            Nous pensons avoir fait le tour complet de l’état où nous sommes, une vision des erreurs commises, ce qu’il faut réparer, reconstruire… payer. La solidarité a joué à plein, la menace de liquidation s’éloigne, et grâce à la confiance de beaucoup de nos créanciers, de nos donateurs, de nos prêteurs… le Conseil d’Administration de l’association, les habitants de la Ferme, les bénévoles et moi voyons enfin le bout du tunnel. Ce n’est pas tout à fait gagné, cet Hiver sera de tous les dangers mais passé, nous atteindrons l’équilibre avant la fin de l’année, aurons épongé près de la moitié de nos dettes!!! Ce Fautomnal veut affirmer notre détermination pour l’avenir,  l’infaillible exigence de notre projet. Nous l’introniserons d’ailleurs par la présentation de notre programmation 2015/2016 et notre plan de redressement à nos partenaires, institutionnels et privés, nos créanciers, nos donateurs et prêteurs. Si vous voulez y prendre part, contactez-nous à   contact@lafermedubonheur.fr.

 

            Sachez enfin que ce Fautomnal n’a pas de prix d’entrée, que quelques uns d’entre nous passeront ponctuellement parmi vous avec une urne, comme pendant plus de quinze ans où le prix de nos propositions publiques était…

“à discrétion” !

 

“ Parfois ( je pourrais dire aussi bien par endroits ),  parfois notre nature ( entendez aussi bien la nature sur notre planète et ce que chaque jour à notre réveil nous sommes ),  parfois notre nature dans le même instant et le même lieu nous dispose et propose, nous incite et invite à un pré.

La parole aussitôt s’enfle dans notre gorge : nous nous croyons au paradis.”

F. Ponge “la fabrique du pré”

 

 

Samedi 15 novembre

 

14hAtelier découverte de la technique de construction en pierres sèches

par Léonard N’Guyen Van Thé 

 

16h: “le Pré: début de quelque chose? Fin de quelque chose?” 

Dialogue entre Hacène Belmessous, chercheur, journaliste, écrivain… et  Roger  des  Prés, fondateur de la Ferme, inventeur du PRÉ.

 

18h: Vernissage de l’exposition  photos « Breathe » de Clément Val, scientifique, chercheur, musicien… et membre du Conseil d’Administration de la Ferme du Bonheur !

 

18h30« l’homme qui plantait des arbres » de Jean Giono

Lecture par Roger des Prés, en préfiguration de la création de son prochain spectacle à l’Automne 2015

 

19h30 : La Soupe !!! by Anne Métrard, une fée de la papille…

 

21h Cinéma

« Culture du béton » de Tristan Benoît – documentaire-2014 (13 min.)

« Yùkoku » de Yukio Mishima, fiction-1965-N et B (38 min.)

« Un chant d’amour » de Jean Genet, fiction-1950-N et B (20 min.)

… Surprises ?

 

 


Dimanche 16 novembre

 

10h30 Balade Urbaine… comme on dit…

Transhumance à pied et à moutons de la Grande Arche à la Ferme du Bonheur, par le quartier du Parc, le Champ de la Garde…

Rdv à 10h30 sous la Grande Arche

 

12h30« Kig ha farz» ! 169% Breton ! ! !... comme Anne Métrard ! On peut trembler  de la volupté vertigineuse qui nous attend… Et si je suis en forme et que je fais la tarte -rustre- aux pommes de ma mère?!

ATTENTION! 40 COUVERTS! DONC SUR RESERVATION ! ! !

 

14h : “Au Champ de la Garde sur le Pré”

Comme tous les dimanches depuis bientôt 6 ans : l’outil pour les actifs, la baguenaude pour les urbains, désespérés ou pas ! Pour les siècles et les siècles…. Et deuxième jour de l’atelier découverte de construction en pierres sèches de Léo, notre fidèle colosse délicat

Vous allez aussi voir la maison en paille du Cyril, « la maison de Donica »

 

17h30 Echanges verbaux :       

le « Pré » …

Le  Parc  Rural  Expérimental

hier, aujourd’hui, demain…

qui, que, quoi, où, quand, comment, combien, pourquoi…

avec

Gilles Clément, jardinier planétaire 

Andreï Feraru, architecte du Grand Paris

Lucie Schneider, architecte paysagiste

Roger des Prés, agriculteur de spectacle

 

19h30 : La Dernière Soupe !!! by Anne Métrard,

L’estocade finale ! Sorcellerie ? Bénédiction ?

 

20h30 Concert baroque ; Par Elisabeth Joyé, Notre Mère à tous

François Gallon, Tomofumi Shimané, violoncelles ; Jeanne Jourquin, clavecin

Et Elisabeth ! ! !

 

Œuvres de J.C.F. Casper, F. Geminiani, J.B. Barrière, D. Gabrielli, A. Vivaldi, G. B. Platti, J. B. Masse

 

Vous voulez le programme complet ? Cliquez ici !

Capture-d-ecran-2014-11-07-a-11.34.14.png

Published by La Ferme du Bonheur - dans Evènements
commenter cet article
17 mai 2014 6 17 /05 /mai /2014 13:01

Affiche-RDVJ-2014.jpg

 

 

 

Pose ta tente et passe un Week-End au Champ de la Garde sur le P.R.É. 

 

Après les visites et action ponctuelles, mensuelles, puis aujourd'hui hebdomadaires, on vous propose la « NIGHT » sur le Champ de la Garde dans le cadre d'un Week-end d'ateliers, de conférences, de débats, de projections, de bonne bouffe, de musique et de danse.

 

Pour fêter tous ensemble la pertinence du travail collectif et volontaire libre et désintéressé qui s'est effectué sur le Champ de la Garde depuis 2008, on vous prépare un événement à la hauteur du travail qui a été apporté par tout ceux qui sont passé un jour sur ce foutu tas de gravas.

 

La Ferme se développe encore et toujours, et dans cette frénétique croissance à faire blanchir un chinois, on inaugure notre serre versaillaise et les appartements d'Hélène de Stroy.

 

On a invité les copains, les grands, qui nous soutiennent depuis longtemps, nous aident à réfléchir et donnent de la pertinence à ce bon dieu de « Houpiochpic » : Gilles Clément, Patrick Bouchain, Maurice Chaudière nous tiendrons compagnie, à coté des plus jeunes comme Lucie Schneider qui nous parlera de son diplôme de paysagiste sur le projet du P.R.É., le collectif Guerrilla Gardening, ainsi que Stenka Quillet et Clément Montfort, les réalisateurs de la « Guerre des Graines » qui sera projeté à la Ferme.

 

Tout ça sur trois jours avec des ateliers, des conférences, des projections, de la bonne bouffe de la musique et de la danse.

 

 

 

programme-RDVJ-2014.jpg

 

 

Prochainement à la Ferme du Bonheur

 

Tous tous tous les dimanches : Rendez-vous à 15h pour aller au Champ de la Garde sur le P.R.É

  

Jeudi 29 mai de 12h à 22h : Électro d’Bal « en mai, on se bouffe du Genet » avec Mosca Verde, Uproot Andy, Trimaps, Julio Inti aka Laroyé.

 

Du Vendredi 31 mai au dimanche 1er juin : Le Rendez-vous aux Jardins ! ! ! Cette année, gros et grand rdv de tous les écolos internationaux, énervés par les escrocs agro-financiers qui se battent avec les meilleures armes : la fête, le travail, le don ! ! !

 

Samedi 14 juin de 12h à 22h : Fête de soutien à la Ferme du Bonheur

 

Samedi 28 juin de 12h à 22h : Teuf électro à La Ferme du Bonheur

 

Tout l’été : festival Nouvelle-Orléans. Avec le Preservation Hall Jazz Band, The Trio (Georges Porter Jr., Johnny Vidacovich, June Yamagishi), The Treme Brass Band, Quintron & Miss Pussycat, Nicky Da B, Rusty Lazer… + projection des documentaires et conférence de Kevin McCaffrey, projections de “Les Bêtes du Sud Sauvage”, “Trouble The Water”, « Belizaire » + Cuisine créole, cajun, NOLA… etc. etc. etc.

 

Et toujours… toujours-toujours…

Du mardi au vendredi  12h>14h hors vacances scolaires, mais tous tous tous les dimanches en mode brunch 11h30>15h : Table d’Hôtes de la Ferme du Bonheur. Réserveeeeeeeeez ! ! !

 __________________________________________________

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!! 

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze. 

En voiture, tant pis pour vous ! 

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze… 

***

La Ferme du Bonheur

220 avenue de la République 92000 Nanterre

01 47 24 51 24

contact@lafermedubonheur.fr 

 

 

 

 

 

Published by La Ferme du Bonheur - dans Evènements
commenter cet article
20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 15:38

PdP-2014.jpg

 

AAAAAAAAAAAAAAH !

La rentrée 2014 à la Ferme du Bonheur !!!

 

Après le choc des cerveaux de la conférence Sorbonne vendredi, l’ouragan de bière, de décibels et de très très très jeunes gens jeudi…

 

… UN DIMANCHE

… EXORBITANT !!!

 

Le Printemps des Poètes ! Ça vaut le coup non ?!

 

Vernissage de la Palissade des Poètes par Jean Werlen

Sur le thème de l’année « au cœur des arts »

 

11h30 : A table ! pour le Brunch !!! Pensez à réserver…

 

12h30 Autour de la table ! Avec Andreï Ferraru, notre architecte-urbaniste ami, dans le cadre du cycle intenté par le chercheur Hacène Belmessous « comment la Ferme du Bonheur crée, suscite, éveille… un mouvement de réappropriation publique… de la politique !!! ». Plus d’informations ici ! Cette semaine : « l’architecture peut-elle enrichir un projet urbain institutionnel ? ». Et on va encore déborder, surtout qu’on annonce que Belmessous et Ferraru « veulent se faire des Prés » sur deux questions… ca va saigner ! ! !

 

14h Sortie de table ! (pour qui veut…) pour aller au Champ de la Garde sur le P.R.É.

« Paysans de toute la Terre, de toutes les terres…

… CULTIVONS ! »

 

20h30 Pousser les tables !

Récital de l’ensemble MAJA, sur NOTRE piano demi-queue Pleyel, avec un baryton-basse et une soprano… un programme riche et éclectique… dont un certain Lied de Schubert…

 

22h30 Éteignez les lumières !

Cinéma : le trèèèèèèès étrange film de Jean Cocteau « Le sang d’un poète »

 

Je crains que, la belle saison s’installant, on soit encore obligé d’étaler de la paille dans le théâtre pour vous garder à dormir…

 

 

Prochainement à la Ferme du Bonheur

 

Tous tous tous les dimanches : Rendez-vous à 14h pour aller au Champ de la garde sur le P.R.É

Jeudi 10 avril à 19h (pour les adhérents seulement) : Assemblée Générale annuelle de la Ferme du Bonheur

Jeudi 17 avril de 16h à 00h : Électro d’Bal « en avril, ne te découvre pas d’un fil » avec La Mamie’s Crew

Du 24 avril au 25 mai, du jeudi au dimanche  à 20h30: Théâtre/cinéma : « L’ennemi déclaré – Jean Genet trahi par Roger des Prés »

Jeudi 29 mai de 16h à 00h : Électro d’Bal « en mai, fais ce qu’il te plait » avec Mosca Verde

Du Vendredi 31 mai au dimanche 1er juin : Le Rendez-vous aux Jardins ! ! !

Tout l’été : festival Nouvelle-Orléans. Avec le Preservation Hall Jazz Band, The Trio (Georges Porter Jr., Johnny Vidacovich, June Yamagishi), The Treme Brass Band, Quintron & Miss Pussycat, Nicky Da B feat. Rusty Lazer… + projection des documentaires et conférence de Kevin McCaffrey, projections de “Les Bêtes du Sud Sauvage”, “Trouble The Water”, “Belizaire" + Cuisine créole, cajun, NOLA… etc. etc. etc.

Et toujours… toujours-toujours…

Du mardi au vendredi  12h>14h hors vacances scolaires, mais tous les dimanches en mode brunch 11h30>15h : Table d’Hôtes de la Ferme du Bonheur. Réserveeeeeeeeez ! ! !

 

 

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!! 

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze. 

En voiture, tant pis pour vous !

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze…

Published by La Ferme du Bonheur - dans Evènements
commenter cet article
27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 15:27

Affiche-Ferme-Geante-novembre-2013.jpg

 

Un rendez-vous désormais classique de la Ferme du Bonheur à Nanterre : la Ferme géante au centre ville ! Le dernier vendredi et samedi de novembre, depuis 4 ans, avec nos troupeaux, nous quittons notre Ferme, du bord de l’Université traversons nos maraîchers, plaine de céréales, pâtures… du Champ de la Garde sur le P.R.É. (5 hectares entre les cités Anatole France, Berthelot, la Garde Républicaine et l’avenue de la République), pour atteindre la place de l’Église où nous installons pour deux jours


« Le Village du Bonheur du Monde ».


Dès l’origine, il fut question pour nous de profiter d’une foire populaire parfaitement réussie pour instiller quelque prise de conscience politique quant aux préoccupations contemporaines dites écologiques, ou plus précisément : l’autonomie alimentaire, la malbouffe, les pollutions agricoles, etc. etc. etc. le tout dans la joie et la beauté ! ! !

Depuis 20 ans installés à Nanterre, pris à l’origine pour des fous voire pire, le monde nous a rattrapés, qui parle depuis quelques années « d’agriculture urbaine ». Nous le savons depuis longtemps, nous qui, le 28 décembre 2008, avons pris autorité commune, libre, spontanée, aléatoire, précaire… sur la dernière grande friche libre et sauvage du monumental projet urbain à Nanterre appelé « Grand Axe de la Défense » ou « Axe Historique » dont L’EPADESA nous propose d’officialiser l’occupation en nous aidant à la parfaire. Il est vrai que de plus en plus de monde de toute l’Ile de France vient le dimanche retrouver sa nature éternelle de paysan, comme de plus en plus de groupes de tous poils (étudiants architectes, urbanistes, paysagistes mais aussi écoles primaires, collèges, etc., handicapés de tous ordres et enfin volontaires de réseaux internationaux). Ainsi en 2012, plus de 2500 personnes sont venues donner quelques heures de travail pour nettoyer cette parcelle dite « Le Champ de la Garde » où cette année 2013 nous approchons de la tonne de légumes, fruits, herbes, céréales AOBB (Appellation d’Origine Bonheur en Banlieue) sans compter les moutons, volailles, cochon… dont vous pourrez goûter quelques extraits vendredi et samedi, notablement des agneaux cuits devant vous à la broche sous notre forge devant notre tente berbère.


Enfin, comme ce fut dit par grand nombre d’entre vous lors de la cinquantaine de soirées de notre AGORA, née dès le lendemain du 21 avril 2002 reprise quelques mois plus tard par la mairie, si nous nous devons tous à quelque responsabilité politique, il n’y a aucune raison d’être des « militants tristes » !!!

C’est bien ce  que montre la Ferme du Bonheur à travers toutes ses activités: théâtre, musique, danse, cinéma, arts plastiques, actions sociales, agriculture, architecture, urbanisme etc. sont pratiquées dans une joie franche... et irréductible! Le Bonheur?! Ben oui! La preuve:


VENDREDI dès 19h Place de l’église


UN GRAND BAL


… et deux agneaux AOBB à la broche !!!

Published by La Ferme du Bonheur - dans Evènements
commenter cet article
28 mai 2013 2 28 /05 /mai /2013 17:38

La Ferme du Bonheur

présente

Rendez-vous aux Jardins 2013

« Le jardin et ses créateurs - 400ème anniversaire d’André Le Nôtre »

Vendredi 31 mai, Samedi 1er et Dimanche 2 juin

  

 logo-10-20-50-400-4--copie-1.jpg

2013 – Les grands anniversaires à la Ferme du Bonheur

 

400 ans d’André Le Nôtre

50 ans de Roger des Prés

20 ans de la Ferme du Bonheur

10 ans du PRÉ 

 

 

 

 

                Drôle de rebond de l’Histoire… drôle de symbole…

            400 ans après la naissance d’André Le Nôtre, qui rêva de l’Axe Historique des Tuileries à Saint-Germain-en-Laye, après les 4 siècles donc où l’urbanisation a suivi cette idée jusqu’au quartier d’affaires de la Défense sous la forme qu’on sait, c’est la Ferme du Bonheur qui, toujours sur l’Axe après la Grande Arche, renoue avec le jardin, en inventant le PRÉ – Parc Rural Expérimental – dont le Champ de la Garde, deuxième étape du PRÉ après la Ferme du Bonheur, propose, sur près de 5 hectares tout ce qu’on convient d’appeler depuis quelques années… l’agriculture urbaine !

            Mais pas seulement : on n’évite certainement pas le bio, la permaculture, et entre autres, paillage et BRF (Bois Raméal Fragmenté), culture sur buttes, associations de cultures, etc… mais on s’attache aussi à montrer (conserver ?! ) les techniques anciennes, dites parfois traditionnelles, que l’humain a inventées depuis la nuit des temps et sous toutes les latitudes ! Ensuite on expérimente, certain que pour être un équilibre avec la Nature il faut être comme elle, en mouvement permanent, en créativité éternelle… Ensuite, comme on a entendu le vocable lors d’une des conférences que le PRÉ, déjà célèbre, intime à la Ferme du Bonheur, ou pratique la restauration écologique, sur un territoire dont l’essentiel de la « terre » est un remblai des pires d’Ile de France, qui couvre… l’A 14 ! Enfin, et c’est notre fierté, le PRÉ est la plus belle expérimentation sociale qu’aura rêvée la Ferme du Bonheur : c’est le public qui, nous suivant depuis la 1ère balade sur la friche de la ZAC de l’OIN « Seine Arche »lors du 2ème Rendez-vous aux Jardins  en 2003 en présence de notre vieil ami et soutien Gilles Clément, et de l’architecte Patrick Bouchain, le public présent tous les ans aux Rendez-vous aux Jardins jusqu’en 2008 où plus d’un millier de personnes nous permettaient de « passer la seconde vitesse » en augmentant le rythme de l’évènement au mensuel….. Le public présent le 28 décembre 2008 où, plantant un néflier (illustration de la simplicité de notre démarche, son état originel), « prenait autorité, commune, libre, spontanée, aléatoire… » sur la dernière grande friche sauvage et libre du projet urbain !

En 2009, nous y étions un dimanche par mois avec le public, plus souvent avec les équipes de la Ferme du Bonheur, nettoyant quelques centaines de m² dont on récoltait pourtant… une demi-tonne de légumes, fruits, herbes, céréales !!! En 2010, nous décidions de « passer la troisième vitesse » et de rendre le rendez-vous public hebdomadaire à la bonne saison, réalisant quelques exercices comme le comptage de près d’un millier de participants ! Et le 21 novembre, signe de l’universalité et de l’éternité de notre démarche, nous plantions quelques 80 arbres en soutien au peuple Sarayaku d’Amazonie Équatoriale qui lutte contre la déforestation… Enfin, c’est en 2010 que nous inventions un nom pour cette parcelle, comme on l’a fait depuis toujours pour signifier un lieu, un nom de lieu-dit parce que nous lui donnions une identité forte et pour éviter l’amalgame avec le PRÉ, bien plus vaste, dont il n’est qu’une étape : le Champ de la Garde, puisque le détail le plus important de la parcelle, en volume et en symbole, à la Caserne de la Garde Républicaine dont les lourds immeubles surplombent notre parcelle.

 

En 2011, de beaux évènements : l’arrivée de Lucie, qui prépare son diplôme de fin d’étude à l’ENSP de Bordeaux sur le PRÉ ! Cet été, la Région décide de nous octroyer une subvention à l’Éducation à l’Environnement et au Développement Durable puis nous offre une subvention pour un emploi-tremplin, double et première reconnaissance des vertus environnementales de la Ferme du Bonheur et c’est tout naturellement Lucie, ardente bénévole  plus qu’étudiante pour son mémoire qui acceptera le poste.

 

Enfin une petite dizaine de gens rencontrés à l’occasion de la plantation Sarayaku, devenus réguliers du PRÉ, particulièrement compétents quant aux prérogatives que nous y menons, des gens de Guerilla Gardening, des chercheurs sur les forêts urbaines, des autodidactes qui ont fait du jardin leur vie… de tous âges et de milieux acceptant à l’automne notre proposition de partager l’autorité de la Ferme du Bonheur sur le projet, déciderons avec nous de ce qui y naîtra. Les objectifs … ce sera le « Conseil du PRÉ » le 1er dimanche du mois et nous prenons conscience que notre travail avec le public que nous enjoignons à n’utiliser que des outils manuels – pas par conservatisme mais par intuition d’équité avec le temps végétal, animal… Notre travail donc a généré un véritable paysage, un paysage rural dans le sens le plus creusois, périgourdin, armoricain… ou pour caricaturer « touristique » du terme, car nous sommes conscients de l’obligation publique du site – au bout de l’Axe – et sa valeur de modèle !

En 2012, le Conseil du PRÉ, après deux mois où nous n’étions au Champ de la Garde qu’une fois par mois avec le public, mais tous les dimanches entre nous et surprenions des gens venir spontanément, considérant cela ainsi que la création du poste de Lucie, décide de « passer la quatrième vitesse » et de multiplier la fréquence publique à l’hebdomadaire ! Ou la permanence : TOUS LES DIMANCHE ! Un Bonheur n’arrivant jamais seul, nous rencontrons le réseau Wwoofing, réseau de volontariat international d’échange entre fermes bio, nous accueillons jusqu’à 20 jeunes du monde entier, d’avril à octobre, multiplions l’accueil de groupes de publics « défavorisés » - sociaux,  psy, générationnels… - et c’est ainsi que nous comptabilisons plus de 2500 personnes cette année, réalisons par le même nombre le même volume de travail que la machine, la délicatesse en plus, le Bonheur d’une société comme une cerise sur le gâteau !

Et aujourd’hui, 3 mois après le début de l’année 2013, l’EPADESA (Etablissement Public d’Aménagement La Défense Seine Arche) vient à notre rencontre, annonce être passé sur notre terrain d’expérimentation et nous dit « aujourd’hui, le projet urbain ne peut s’exonérer de vos propositions » !!! Nous l’avions rêvé lorsque le sentiment d’un paysage était apparu, la force de l’initiative publique, citoyenne, aura fait sens au point d’être légitimé par l’Institution.

Et pour célébrer ça, nous avons accueilli un stage de taille d’arbres par un professeur de la célèbre école d’horticulture Du Breuil sur-fréquenté, entérinant définitivement le sens public du PRÉ : la formation.

Mille et un augures d’une année d’anniversaires flamboyante !

 

***

 

PROGRAMME COMPLET

 

Vendredi 31 mai

Accueil des scolaires toute la journée à la Ferme du Bonheur

et au Champ de la Garde sur le P.R.É.

 

« Métamorphoses ou l’imaginaire du Mythe »

Vernissage des sculptures de Laëtitia de Bazelaire 

au Champ de la Garde à 18h

 

***

 

Samedi 1er juin

« La Transhumance historique »

Promenade à pieds, à cheval, à moutons… du Jardin des Tuileries à Paris

à la Ferme du Bonheur à Nanterre

 

Rendez-vous à 9h devant les grilles du Jardin des Tuileries sur la place de la Concorde (amenez votre pique-nique).

Goûter sur l’herbe au Champ de la Garde sur le P.R.É.  à Nanterre…

Arrivée à la Ferme du Bonheur (5mn du Champ de la Garde)

20h Concert baroque d’Elisabeth Joyé et l’orchestre de Notre Mère à tous

21h30 Grand-Souper –sur réservation !-  de nos agneaux à la broche, légumes émerveillés par Anne Métrard et ses desserts irrationnels. Vins, champagne, café, thé…

 

***

 

Dimanche 2 juin

Chantiers agro-poétiques toute la journée au Champ de la Garde sur le P.R.É…. Chantier spécial du jour-de la saison : tonte des moutons. 

Rendez-vous dès 10h à la Ferme du Bonheur. Amenez votre pique-nique.

 

 

 

 

***


En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!!


RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze.


En voiture, tant pis pour vous !


Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze…

Published by La Ferme du Bonheur - dans Evènements
commenter cet article
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 11:25

affiche-Printemps-des-Poetes-2013.jpg

 

Si nous intronisons l’ouverture de l’année 2013 à la Ferme du Bonheur par un Électro d’Bal, l’entorse est minime puisque c’est seulement deux jours plus tard que nous renouons avec la tradition, tradition moins pour la longévité de l’évènement que par la force du symbole : la poésie comme origine de la Ferme du Bonheur !!! 

 

Samedi 23 mars

Dès 15h

 

« Les Voix du Poème »

 

C’est Rudi Baldi cette année qui sera l’artiste invité à intervenir sur notre Palissade des Poètes : il peindra quelques bouches monumentales d’où jailliront des vers et des poèmes que nous vous proposons d’écrire vous-mêmes.

Autre tradition naissante, voilà la troisième fois qu’après la soupe, la Compagnie La Liseuse nous fera la lecture aujourd’hui : là aussi tradition par la force de notre rencontre puisque cette année nous réalisons ensemble, avec la même classe de l’école La Fontaine du Petit Nanterre qui avait créé la Palissade des Poètes l’an passé, ainsi qu’avec le foyer de travailleurs voisins où nous travaillons aussi depuis l'an passé, un atelier autour des écritures de Kateb Yacine, avec l’aide fidèle d’ARCADI.



 

 

***

 

 

15h : Vernissage de la Palissade des Poètes par Rudi Baldi : à vos cœurs et âmes !

Les poscas sont fournis !!!

 

19h : A la soupe !!!

 

20h : Lecture au coin du feu : « Le Merle » d’Arthur Keelt par Arnaud Churin de la Compagnie La Liseuse

 

 

 

***

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!!

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Université sortie 1. Traversez la Fac. Longez la palissade des poètes avec des cirques derrière, des vignes devant. Soudain ! 2 pianos s’enfoncent dans la terre. Passez entre ! Porte en bois, cloche en bronze.

En voiture, tant pis pour vous !

Porte Maillot, direction La Défense, puis A14 Poissy Rouen. Prendre ensuite l’A86 direction St Germain en Laye. Prendre la 1ère sortie n°36 (Nanterre centre). Au feu à gauche, encore au feu à gauche. Environ 2,5 Km plus tard, à droite : Nanterre Université. Entrez, garez-vous. Palissade, porte en bois, cloche en bronze…

Published by La Ferme du Bonheur - dans Evènements
commenter cet article
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 14:58

affiche EdBal mars 2013

C’EST LE PRINTEMPS !

En tout cas, l’Equinoxe de Printemps ! Le jour dure autant que la nuit. Si on tient le bon bout, on sait qu’au Nord de la Loire, il peut encore geler jusqu’aux Saint de Glace… MAIS, pour nous, à la Ferme du Bonheur, ça marque la réouverture après 3 mois d’hibernation avec nos bienheureux dimanches au Champ comme seuls signes de vie.

Il était de coutume qu’on intronise cette ré-ouverture par le vernissage de notre belle Palissade des Poètes mais le calendrier propose…

 

l'Électro d’Bal !!!

 

Tant pis ! Euh… TANT MIEUX !!!

D’une part, la Palissade sera vernie le surlendemain, d’autre part, l’Electro d’Bal est l’expression la plus puissante de notre joie d’accueillir à nouveau du public, notre Saint Patron, celui pour qui on vit et on travaille dans les conditions qu’on connait.

D’accord, la moyenne d’âge est 22 ans ! Mais, personnellement, même si j’en ai 50 cette année, j’en ai 17 sur le dancefloor !

D’accord, y a un monde de fou ! Mais y a-t-il plus joyeux qu’une foule qui danse ? Et qu’on sache bien que tous ces gens ne sont pas seulement des hédonistes, on en retrouve le dimanche à piocher au Champ de la Garde, d’autres le 24 décembre à servir la soupe pour notre Noël Clochard, d’autres, comme certains étudiants de la fac, à filer un coup de main entre deux cours, à la réserve à bois, au fumier…

D’accord, le son est fort ! Mais soit on met les-bouchons-fournis-à-l’entrée, soit… on se laisse aller corps et âme à l’énergie !

Et puis, et puis, pour renvoyer tout soupçon et tout danger, on fait 5 ou 6 Électro d’Bal dans l’année et 4 ou 5 foires Mamie’s l’été, pas plus. Toute l’année, à la Ferme du Bonheur, c’est agro-poésie, c’est clair !? Et c’est tellement juste, beau, puissant… qu’on peut bien éructer de Bonheur avec ce feu d’artifice-là !!!

Allez ! Allez ! Roger, au fait !!!

Et bien le fait, c’est l’ouverture de la saison 2013 par le 1erDJ star de nos Electro d’Bal le fier résident Ferme du Bonheur :

ÉRIC LABBÉ !!!!

Nous-vous-propose la bande de surexcités suivante : Ethel Swan en tête, qui nous a déjà défrisés quelques fois ici, avec sa copine Mélody des Witching Hours, ensuite Djebal du crew Lola Ed, et enfin Van Der et Jamale.

Vous le savez qu’il y a plein de plans pour rentrer gratos chez nous ?! Tiens ! Nous aider à tracter le jour J et la vieille entre midi et deux ! Faire le berger 2h de temps en temps avec nos moutons sur le campus ! Venir au Champ le dimanche ! Tafer au bar ou à la cuisine le jour J… etc

Bien compris ?! Alors, poussez le bouchon, dépassez vos limites, créez, inventez… Cousez des paillettes sur vos vêtements, coiffez-vous comme Lady Gaga ou Valery Giscard D’Estaing, peignez vos lunettes, répétez des chorégraphies en bande, venez nus… enfin…

LAAAAACHEZ-VOUUUUUS !

Published by La Ferme du Bonheur - dans Evènements
commenter cet article
21 novembre 2012 3 21 /11 /novembre /2012 13:50

affiche-Ferme-Geante-2012.jpg

 

                        Pour la troisième année consécutive, la Ferme du Bonheur fait le buzz sur la place de l’église à Nanterre, à l’occasion de

« la ferme géante » 

Une grande foire commerciale dans le centre ancien : des tonnes de paille jonchent les rues qui permettent aux citadins de patauger « comme là-bas », déambuler entre deux lignes de stands barbapapa, tartiflette, saucisson, jouets en bois, foie gras, etc. ponctuées de quelques enclos où patientent ici quelques lapins, ici deux ou trois chèvres, là quelques porcelets, là aussi deux superbes bœufs, plus loin une dizaine de poneys pour balader les mômes…

            On connait le sens auquel la Ferme du Bonheur entend l’Économie… il s’agit donc pour nous, outre la vertu d’animation que ne manquent pas de provoquer nos installations, de profiter d’un médium populaire pour instiller quelque conscience politique, sociale, écologique avec nos méthodes : la Culture dans ses formes les plus belles… et joyeuses!!!

            C’est ce qu’a bien compris l’élue de la ville adjointe au développement économique ET à l’Économie Sociale et Solidaire qui a donc choisi de nous installer sur cette charmante place de l’église, a sollicité le Centre Technique Minicipal qui nous a construit des enclos et une forge pour que notre installation permette

« Le Village du Bonheur du Monde »

où nous vous invitons à manger les deux jours notre

« couscous gaulois »

avec un méchoui de nos agneaux « de banlieue » (parce qu’élevés à la Ferme du Bonheur installée depuis vingt ans (!) à Nanterre, de race Thônes et Marthod, une race en voie de disparition comme tous nos animaux) et des légumes de notre réseau-ami, producteurs écolo-bio-alternatifs-etc.

            Enfin, les deux jours, vidéo-projection de Land Art sur la façade du presbytère… et de la musique ! Trad’ évidemment, du monde entier évidemment aussi, et les mêmes que l’on passé, trop bons !

            Samedi après-midi, des musiques du Sud de l’Italie avec

La Tarabanda de Tonino Cavallo

la délicatesse incarnée

 

 

Et VENDREDI SOIR

GRAND BAL dès 19h

avec le QUADRILLE KALOU

des musiques de la Réunion et de l’Île Maurice

de celles qui imposent à nos booties de shaker !!!

 

Et les incontournables de la Ferme du Bonheur : thé à la menthe, café, vin chaud, boutique de nos meilleures produits 100% Nanterre, librairie…

 

 

 

 

Programme 

 

Vendredi

 

De 10h à 12h : Démonstration des soins quotidiens aux animaux et atelier de peinture végétale

De 12h à 14h : Explication du régime alimentaire des animaux et des fréquences de repas selon les saisons

De 14h à 17h : Démonstration des soins quotidiens et atelier de peinture végétale

De 17h à 22h : Bal à partir de 19h avec Quadrille Kalou, projection d’un film de Land Art, méchoui gaulois dans notre forge et repas des animaux

+ toute la journée : présentation des animaux, boutique des produits 100% Nanterre de la Ferme du Bonheur, bar, restauration…

 

Samedi

 

De 10h à 12h : Démonstration des soins quotidiens aux animaux et atelier de peinture végétale

De 12h à 14h : Explication du régime alimentaire des animaux et des fréquences de repas selon les saisons, méchoui gaulois dans notre forge et concert acoustique assuré par Tonino et sa Tarabanda.

De 14h à 19h : Démonstration des soins quotidiens et atelier de peinture végétale

+ toute la journée : présentation des animaux, boutique des produits 100% Nanterre de la Ferme du Bonheur, bar, restauration…

 

***

En RER, c’est mieux, d’autant plus avec le dézonage !!!

RER A direction St Germain en Laye, Arrêt Nanterre Ville. Longez la rue Maurice Thorez, tournez à gauche sur la place de l’Église, et retrouvez-nous au village du Bonheur du Monde.

En voiture, tant pis pour vous !

N’y pensez même pas !!! La Ferme Géante de Nanterre est de partout !!!

Published by La Ferme du Bonheur - dans Evènements
commenter cet article

Présentation

  • : La Ferme du Bonheur
  • La Ferme du Bonheur
  • : La Ferme du Bonheur est une cellule de recherche et de réflexion sur l’Homme et la Terre qui utilise la culture sous toutes ses formes (théâtre, musique, danse, arts plastiques, cinéma…) mais aussi l’action sociale et la pédagogie…ou encore l’urbanisme, l’architecture, l’environnement, l’agriculture, l’écologie…
  • Contact

Livre

La Ferme du Bonheur

http://www.actes-sud.fr/sites/default/files/couv_jpg/9782742763894.jpg

Edition Acte Sud

Disponible chez :

Piceminister

Amazon

Recherche

NDLR

La culture, mot et concept est d’origine romaine. Le mot "culture" dérive de « colere » - cultiver, demeurer, prendre soin, entretenir préserver - et renvoie primitivement au commerce de l’homme avec la nature en vue de la rendre propre à l’habitation humaine. En tant que tel, il indique une attitude de tendre souci, et se tient en contraste marqué avec tous les efforts pour soumettre la nature à la domination de l’homme.

Hannah Arendt, La crise de la culture.